Mais pourquoi Bernard Arnault cherche-t-il à faire gagner Anne Hidalgo ?

Bernard Arnault cherche-t-il à faire gagner Anne Hidalgo? Plusieurs signaux faibles le laissent penser, et montrent que, manifestement, il ne soutient pas Benjamin Griveaux ni la République En Marche dans la capitale. Ses manoeuvres en sous-main devraient permettre la réélection haut la main de la sortante, quoiqu'en disent les communistes et les écologistes virulents qui la soutiennent : ils devront leur poste dans la future administration à l'homme le plus riche du monde.

Bernard Arnault veut la victoire d’Anne Hidalgo. Cette stratégie se dévoile de façon de plus en plus claire avec le temps. Nous avions évoqué il y a quelques mois le soutien qu’il apportait discrètement à la candidature de Cédric Villani, qui a sa sympathie, et qui bénéficie de véritables coups de pouce de la part des titres appartenant à Bernard Arnault, comme le Parisien. 

Mais au fur et à mesure que les sondages se dévoilent, la zizanie que la candidature Villani sème contre vents et marées prend un sens tout particulier. On comprend désormais que Villani, qui plafonne à 12% dans les intentions de vote, entraîne Griveaux dans une spirale infernale. Ce dernier tourne désormais autour des 15%, loin des 20 ou 21 dont il était crédité il y a six mois. 

Pendant ce temps, Anne Hidalgo crève le plafond des 25% et Rachida Dati se met dans sa roue et se conforte comme challenger directe. 

Autrement dit, la candidature de Villani fait le jeu de la maire de Paris et neutralise toute alternance crédible à Paris, alors que les listes Macron avaient cartonné aux législatives. Bien joué Bernard. 

Le spectacle des sondages rappellent les innombrables communautés d’intérêt qui lient Bernard Arnault et Anne Hidalgo. En particulier, on se souviendra ici des propos tenus par Marcel Campion, le roi des forains parisiens, accessoirement candidat à Paris :

Marcel Campion explique par ailleurs que le "nouveau roi des forains, ça sera Bernard Arnault". Et d'ajouter:"c'est la presse qui m'a donné ce surnom, il n'y a pas de roi chez les forains. Mais par contre, le président de LVMH est en passe de le devenir". En effet, le leader de la contestation dénonce l'ouverture en mai prochain d'un grand parc d'attraction dans le Bois de Boulogne au Jardin d'acclimatation, propriété de la mairie de Paris et dont LVMH est le concessionnaire. "Avec ce parc, issu d'un accord signé en catimi avec la mairie de Paris, il va concurrencer Disney. Il est d'ailleurs déjà en train d'acquérir des manèges dans le monde entier", ajoute-t-il.

Il est vrai que l’implantation de Bernard Arnault au bois de Boulogne est une bonne affaire pour LVMH. Voilà une bonne raison de soigner Anne Hidalgo, n’en déplaise à la tribu de gauchistes contestataires qui entourent la maire et qui adorent dénoncer la monstruosité du capitalisme. 

Ostéo? Naturo? Homéo? Sophro?

Cosmico vous aide à savoir le vrai, et à choisir les bons. Et c'est gratuit...
NOUVEAU
9 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer