21 janvier 2021

2 thoughts on “L’administration française définitivement fâchée avec la protection des citoyens

  1. Bonjour
    Une erreur s’est glissée dans votre billet
    Concernant les tests, la proposition émanait, non d’une clinique vétérinaire, mais du laboratoire vétérinaire départemental de l’Indre, structure publique qui réalise des analyses dans le cadre de la sécurité alimentaire et de la lutte contre les épizooties.
    Ce labo est bien évidemment accrédité COFRAC (norme ISO-CEI 17025), ce qui garantit la fiabilité des résultats.

    1. Ce commentaire prouve bien que même en suivant toutes les règles, l’administration a encore un énorme pouvoir discrétionnaire, c’est à dire un pouvoir d’interdire,et de plus contre l’avis même des politiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.