🎖AprĂšs sa campagne pour la destitution de Macron, Asselineau rattrapĂ© par sa propre patrouille

RĂ©union publique du parti “Union Populaire RĂ©publicaine” Ă  la maison du peuple de Belfort, dans le cadre de l’Ă©lection lĂ©gislative partielle des 28 janvier et 4 fĂ©vrier 2018, en prĂ©sence de François Asselineau (prĂ©sident-fondateur de l’UPR), Vincent Brousseau et Charles-Henri Gallois, Jonathan Vallart (candidat) et Aurore MacĂ© (supplĂ©ante).

François Asselineau, prĂ©sident de l’Union Populaire RĂ©publicaine (UPR) a menĂ© une campagne virale pour la destitution d’Emmanuel Macron, Ă  qui il reprochait de nombreux manquements. Mais, visiblement mis en minoritĂ© par son propre bureau politique, il semble moins enclin Ă  la destitution. Ou comment jouer aux chevaliers blancs peut ĂȘtre un piĂšge douloureux. 

Il Ă©tait difficile de passer Ă  cotĂ© de la campagne virale menĂ©e par François Asselineau pour demander la destitution d’Emmanuel Macron. Celle-ci, largement relayĂ©e par ses partisans (de notre point de vue trĂšs fanatisĂ©s) sur les rĂ©seaux sociaux, a donnĂ© lieu Ă  une communication forcenĂ©e. On retiendra par exemple ce communiquĂ© de presse :

Bien diffĂ©rente d’une banale motion de censure est la procĂ©dure de destitution de Macron, qui peut ĂȘtre enclenchĂ©e par seulement 58 dĂ©putĂ©s ou 35 sĂ©nateurs en application de l’article 68 de la Constitution, et qui permettra :

 » de faire connaĂźtre aux Français et au monde les violations multiples de notre loi fondamentale auxquelles Macron, et plus largement l’exĂ©cutif, se livrent sans vergogne,
 » d’obliger la macronie, ainsi mise en accusation, de s’expliquer sur ces violations,
 » d’installer durablement un dĂ©bat dans l’opinion sur l’inaptitude de Macron Ă  exercer sa fonction de PrĂ©sident de la RĂ©publique,
 » d’ouvrir la voie Ă  la satisfaction de l’une des revendications fondamentales des « Gilets jaunes » qui est le dĂ©part de Macron,
 » de mettre un coup d’arrĂȘt Ă  la dĂ©sinvolture, dĂ©sormais Ă©vidente aux yeux des Français, avec laquelle leur Constitution est traitĂ©e par la classe politique française, et en particulier par le PrĂ©sident de la RĂ©publique, garant en thĂ©orie de nos institutions.

Il avait la dent dure contre le PrĂ©sident, notre François Asselineau national, grand adepte du Frexit et, au passage, ancien collaborateur de cabinet sous la droite, notamment de Charles Pasqua. L’essentiel de sa croisade, l’intĂ©ressĂ© l’a menĂ©e le thĂšme des valeurs et de la morale souverainiste… Un parti pris qui peut jouer de vilains tours quand on n’est pas soi-mĂȘme irrĂ©prochable. 

Asselineau mis en difficultĂ© dans son parti…

Et paf ! il semblerait que ledit Asselineau se soit pris les pieds dans le tapis en interne, comme le fait remarquer le Figaro avec malice. Une regrettable indiscrĂ©tion a portĂ© sur un bureau du Figaro la lettre qu’une “Ă©crasante” majoritĂ© de cadres du parti lui a Ă©crite pour demander sa dĂ©mission. Le courrier en question n’est effectivement pas tendre. 

En cause, la fuite le 10 avril dernier sur les rĂ©seaux sociaux Facebook et Pinterest d’un ensemble de documents, supprimĂ©s depuis, intitulĂ©s «Asselineauleaks». Des mails privĂ©s, des lettres de dĂ©missions, ainsi que des clichĂ©s censĂ©s dĂ©montrer des tentatives de sĂ©duction, appuyĂ©es et rĂ©pĂ©tĂ©es, de François Asselineau envers deux collaborateurs, dont les embauches, selon les tĂ©moignages produits, n’auraient Ă©tĂ© dictĂ©es que par ce seul objectif. Le premier, employĂ© de juillet Ă  dĂ©cembre 2018, aurait alarmĂ© plusieurs cadres en interne des agissements du prĂ©sident de l’UPR, Ă  la fin de son contrat, sans que le bureau national ne s’en saisisse.

Du harcĂšlement homosexuel Ă  l’UPR ? Si cela est vrai, l’affaire, ou plutĂŽt ces affaires, devraient constituer un vrai handicap pour le PrĂ©sident et lui coĂ»ter cher Ă  deux ans des prĂ©sidentielles. Si cela est faux, Asselineau a tout intĂ©rĂȘt Ă  rapidement porter plainte pour diffamation et Ă  faire valoir ses arguments. 

La rĂ©ponse qu’Asselineau a fournie tiendrait sur 5 pages qui ne semblent guĂšre avoir convaincu ceux qui l’ont lue. De la difficultĂ© de gĂ©rer les crises morales quand on est un chevalier blanc. 

Dans tous les cas, l’opĂ©ration risque de torpiller en beautĂ© une candidature atypique classĂ©e Ă  droite, et que nous avons toujours considĂ©rĂ©e comme, au contraire, trĂšs Ă  gauche par son Ă©tatisme. 

La newsletter du jour

Tous les jours, le récapitulatif des articles du Courrier des StratÚges

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialitĂ© pour plus d’informations.

About Post Author

1 Shares:
3 commentaires
  1. fanatisĂ©s? si ĂȘtre fanatisĂ© c’est de retrouver une France souveraine afin que plus aucun français ne crĂšve de faim ou ne meurt Ă  cause de notre appartenance Ă  l’Europe qui nous rend pauvre et Ă  L’OTAN qui tue des innocents ? alors j’accepte d’ĂȘtre traitĂ© de fanatisĂ©.

      1. Et l’auteur de cet article l’a manifestement Ă©crit bien confortablement installĂ© dans son bureau… Quant on a un media qui prĂ©tend avoir un temps d’avance sur tous les autres, on prend la peine de faire des investigations de terrain. Il y a eu un putsch Ă  l’UPR oĂč certains se voyaient dĂ©jĂ  calife Ă  la place du calife… Un classique en politique qui semble vous avoir Ă©chappĂ©.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez Ă©galement aimer

IsmaĂ«l ÉmĂ©lien, l’homme qui en savait trop?

IsmaĂ«l ÉmĂ©lien, conseiller de l’ombre du PrĂ©sident de la RĂ©publique, a annoncĂ© son prochain dĂ©part de l’ÉlysĂ©e. Officiellement, ce mouvement n’a rien Ă  voir avec l’affaire Benalla, oĂč le nom d’ÉmĂ©lien revient souvent. Dans la pratique, l’explication est peut-ĂȘtre moins claire… Officiellement, le strauss-kahnien ÉmĂ©lien quitte l’ÉlysĂ©e pour assurer la promotion de son livre, qui sortira Ă  la fin du mois. Il y vanterait les bienfaits du progressisme. Tout ceci
Lire la suite

[PAYANT] Tableau récapitulatif des jugements de Tribunaux administratifs

Par JULIEN G. – Voici un tableau rĂ©capitulant, de maniĂšre explicite et synthĂ©tique,  des dĂ©cisions de Tribunaux Administratifs, dont nous disposons ce jour. [Payant] Tableau rĂ©capitulatif des jugements TA de Laurent Sailly Le choix de la procĂ©dure d’urgence adĂ©quate est indispensable afin d’engager correctement votre recours devant le Tribunal Administratif Il est primordial de circonstancier, de maniĂšre approfondie, les effets de la mesure de suspension afin de caractĂ©riser la situation d’urgence
Lire la suite

Face aux Gilets Jaunes, la technostructure persiste et signe!

La note de France Stratégie, organisme gouvernemental, sur la baisse des dépenses publiques, résonne comme une vraie provocation par ces temps de Gilets Jaunes. Elle propose de continuer la politique de baisse des retraites et de soutien aux collectivités locales, et passe sous silence le poids démesuré de notre administration. Elle annonce la résistance de la technostructure à toute révision de la politique fiscale. Si une leçon est à retirer
Lire la suite

TrĂšs nette victoire du camp du Brexit en Grande-Bretagne

Le camp du Brexit a largement gagnĂ© les Ă©lections britanniques. Les conservateurs sont crĂ©ditĂ©s de prĂšs de 370 siĂšges aux Communes, soit deux fois plus que les travaillistes. Cette victoire personnelle de Boris Johnson dĂ©ment une nouvelle fois les interprĂ©tations manichĂ©ennes de la presse française mainstream, pour qui le Brexit est une absurditĂ© dĂ©fendue par des menteurs en passe d’ĂȘtre rattrapĂ©s par Corbyn et son parti. Il y a quelques
Lire la suite

Quelques pistes politiques pour sortir rapidement de la crise des Gilets Jaunes

À la faveur de l’arrivĂ©e du printemps, la crise des Gilets Jaunes a rebondi, et nous pronostiquons que le printemps lui-mĂȘme devrait ĂȘtre chaud, voire trĂšs chaud pour Emmanuel Macron. Les lignes qui vont suivre proposent des idĂ©es pour sortir de la crise sans recourir ni au referendum ni Ă  la dissolution de l’AssemblĂ©e Nationale. Elles ne sont Ă©videmment que des embryons… mais… Le premier conseil que l’on voudrait ici
Lire la suite

🎖Les fragilitĂ©s de l’assurance-vie Ă  la française survivront-elles Ă  la crise ?

L’assurance-vie Ă  la française est-elle menacĂ©e ?   L’assurance-vie Ă  la française est-elle dĂ©sormais au bout d’un cycle ? S’expose-t-elle au risque d’une refiscalisation brutale Ă  la faveur de la crise qui s’annonce et qui rendra le TrĂ©sor public particuliĂšrement gourmand ? On peut craindre en tout cas que cette formule d’Ă©pargne atypique ne porte ses particularismes comme autant de “boulets” qui permettront Ă  ses adversaires de n’en faire qu’une