29 septembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Même les assureurs s’attendent à une taxe sur l’assurance-vie

L'assurance-vie, comme le reste de l'épargne, passeront à la moulinette fiscale   Selon nos informations, les assureurs ont désormais intégré l'idée que les avantages fiscaux de l'assurance-vie seraient remis en cause pour financer des mesures de lutte contre la crise. Pour l'instant, Bercy n'a pas dévoilé le coeur de ses mesures ni de ses intentions. Les assureurs-vie sont résignés. Même si, aujourd'hui, les projets de Bercy ne sont pas clairement dévoilés, tous s'attendent à payer le prix fort pour rembourser les engagements de l'État dans la crise. Les différents appels à la taxation lancés par la députée Pires-Beaune, par Laurent Berger, et d'autres, ne devraient pas rester lettre morte. Une fiscalisation des contrats est à prévoir, à moins qu'une taxe exceptionnelle ne torde le cou à la règle de non-rétroactivité. Dans tous les cas, les assureurs partent battus d'avance. Les assureurs-vie se savent dans le collimateur Et voilà ! la chasse à l'argent est ouverte... Bercy est désormais poussé dans ses retranchements par de forts besoins en liquidité, dus aux immenses engagements de l'État pris pour sauver l'économie. De là à ce que le remède ne soit pire que le mal, il n'y a qu'un pas. Mais, pour l'instant, la panique devant l'effondrement des comptes publics, et peut-être bientôt privés aidant, c'est la fuite en avant et au diable les lendemains qui déchantent. L'enjeu est de tenir jusqu'à la fin de la première
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.