25 octobre 2020

Le courrier des stratĂšges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Hydroxychloroquine : comment les officines influencent dans l’ombre les dĂ©cisions publiques

Dans l'affaire de l'hydroxychloroquine, il devient Ă©vident que l'Ă©tude publiĂ©e par le Lancet est une forgerie rĂ©digĂ©e par une officine pour nuire Ă  la rĂ©putation d'un concurrent ou d'un acteur gĂȘnant. L'ampleur mondiale de l'opĂ©ration donne une bonne illustration des enjeux de santĂ© publique aujourd'hui. Il n'est peut-ĂȘtre pas inutile de rĂ©vĂ©ler comment une forgerie de cet ordre fonctionne. Sur l'affaire de l'hydroxychloroquine, et singuliĂšrement sur les coulisses de l'affaire du Lancet, il est Ă©videmment prĂ©maturĂ© d'affirmer que la forgerie (que nous avions commencĂ© Ă  dĂ©celer rapidement) est une opĂ©ration tĂ©lĂ©guidĂ©e par un tel ou un tel. Les preuves viendront probablement en leur temps, notamment lorsque les dessous de Surgisphere, l'entreprise de "big data" qui est Ă  l'origine des donnĂ©es falsifiĂ©es de l'Ă©tude, seront mieux explorĂ©s. D'ici lĂ , les lecteurs Ă©loignĂ©s de "l'influence" ont quand mĂȘme droit Ă  quelques explications sur les coulisses des forgeries qui influencent les dĂ©cisions publiques. Hydroxychloroquine et officines d'influence Par nature, l'affaire de l'hydroxychloroquine constitue un champ assez naturel pour les opĂ©rations d'influence. VoilĂ  un mĂ©dicament peu coĂ»teux, immĂ©diatement disponible, susceptible de concurrencer des recherches trĂšs importantes, et Ă  la source d'importants bĂ©nĂ©fices, comme le Remdesivir de Gilead. En l'espĂšce, rappelons que les actionnaires de Gilead attendaient un bĂ©nĂ©fice d
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.