🎖Marchés financiers : pourquoi il ne faut surtout pas y retourner d’ici à 2021

Les performances trompeuses des marchés financiers donnent l'envie (et l'illusion) à de nombreux investisseurs de revenir en bourse pour profiter des envolées qui s'affichent quasi-quotidiennement. Nous maintenons que ces hausses sont artificiellement prolongées jusqu'au quatre sorcières de la fin juin, au terme de laquelle de nombreux investisseurs retireront leurs billes. L'automne sera douloureux, et la FED vient d'ailleurs de prévenir l
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.
33 Shares:
6 commentaires
  1. Vous oubliez un variable important dans vos analyses. La tres faible letalite du coronavirus (0,2%). https://www.dailywire.com/news/l-a-county-study-antibody-testing-suggests-covid-19-infections-far-more-widespread-death-rate-much-lower-than-thought

    Les actions des compagnies aeriennes et des navires de croisiere vont s’envoler lorsque tout le monde se rendra compte que ce coronavirus est une farce. D’ailleurs , vous ne l’avez pas remarque lors des manifs actuelles? Les gens ne pensent meme plus au danger du virus. Ils n’ont plus peur. Les rares qui n’osent pas encore sortir vont bientot s’en rendre compte a leur tour de la supercherie. Game over pour les prophetes de l’apocalypse.

    1. Concernant la lethalite en France , en direct de Chine,ce n’est pas 1 virgule que vous avez oublié, mais bien 2! La mortalité en France sur le nombre de cas positifs est de 20% environ.30000 morts sur 170000 cas détectés. Vous dites n importe quoi.

  2. En réponse à EnDirectDeChine. Oui on aura l effet que les gents se rendront compte que le corona était pas plus grave que une grippe, mais enfin c est pas pour toute de suite. Mais après on aura quand mème commencé une spirale vers le bas avec des crédits pas remboursé, des faillites et l augmentation du chômage. Les gents vont rester assis sur leurs porte monnaie et l économie s enfoncera d avantage.
    Alf Homeyer

  3. D’accord pour ne pas entrer aux niveaux de cette mi juin. Sortir précipitamment serait ni indolore ni toujours judicieux. En revanche on peut se couvrir. Jouer la baisse des indices quelque part dans le futur. Choisir la bonne date et surveiller ça de près avec des stops. Une option réservée aux oisifs donc. Pas à ces nombreux confinés boursicoteurs qui doivent reprendre leurs occupations quotidiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer