25 novembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Une nouvelle cotisation maladie pour les professions libérales…

Les professions libérales ne sont pas au bout de leur chemin de croix. Après des mois tumultueux où la crise économique a succédé au coronavirus, une extension de l'assurance maladie à compter du 1er juillet 2021 devrait les obliger à acquitter une nouvelle cotisation. En contrepartie, ils bénéficieront, en cas d'incapacité de travail, d'une indemnité journalière. Ce dispositif fait grincer des dents. L'information fait grincer des dents dans les professions libérales : à l'instigation de l'UNAPL, présidée par l'agent général Axa Michel Picon, le gouvernement a déposé un amendement à la loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 étendant les indemnités journalières de la sécurité sociale aux professions libérales. Cette extension leur vaudra une cotisation maladie nouvelle, qui ne tombe pas vraiment à point nommé pour eux... Les professions libérales en réseau Manifestement, le circuit de préparation de cet amendement ne satisfait pas tout le monde. C'est en effet à la demande de l'UNAPL, qui prétend avoir consulté ses adhérents sur le sujet, que le gouvernement a déposé cet amendement. Le circuit de la proposition ne surprendra personne : l'UNAPL est adhérente de l'U2P, dont l'ancien président (jusqu'en juillet) n'était autre qu'Alain Griset, devenu sous-ministre des PME dans le gouvernement Castex. Accessoirement, le président de l'UNAPL est aussi vice-président de l'U2P. Tout ce petit monde se tenant par la barb
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.