25 février 2021

3 thoughts on “La situation des restaurants à Paris est dramatique

  1. une vraie hécatombe, c’est une évidence. Je n’ai pas la page, mais sur Forbes France il y a une entreprise qui peut aider les restaurant en faisant quelques changements dans les statuts pour vendre à emporter.
    COURAGE mes amis restaurateurs, ne vous laissez pas tomber même si c’est plus facile à dire qu’à faire !!!
    J’ai un très bon ami restaurateur à Paris et je lui ai dit : la situation est très difficile, mais si tu arrêtes, tu ne vendras pas mais tu devras continuer à payer les charges sans avoir de revenus !!
    Alors fais de la vente à emporter !!!!! un restaurateur a dit quelque part : je vends à emporter mais en transformant mon plat en plat gastro et j’explique comment cuire etc… j’ai un bon succès !!

  2. je suggère ce moyen pour les entreprises du CHR: réclamer leur pertes d’exploitation à l’Etat sur le fondement ci-après
    – RESPONSABILITE SANS FAUTE sur le fondement de la rupture d’égalité devant les charges publiques

    Arrêt du Conseil d’État / N° 335613 / Publié au recueil Lebon / du 9 mai 2012 / GODET FRERES

    -« Considérant qu’il résulte des principes qui gouvernent l’engagement de la responsabilité sans faute de l’État que le silence d’une loi sur les conséquences que peut comporter sa mise en œuvre ne saurait être interprété comme excluant, par principe, tout droit à réparation des préjudices que son application est susceptible de provoquer ; qu’ainsi, en l’absence même de dispositions le prévoyant expressément, l’exploitant d’une installation dont la fermeture ou la suppression a été ordonnée sur le fondement de l’article L. 514-7 du code de l’environnement en raison des dangers ou inconvénients qu’elle représentait, est fondé à demander l’indemnisation du dommage qu’il a subi de ce fait lorsque, excédant les aléas que comporte nécessairement une telle exploitation, il revêt un caractère grave et spécial et ne saurait, dès lors, être regardé comme une charge incombant normalement à l’intéressé ; qu’il revient aux juges du fond, afin de mettre à même le juge de cassation d’exercer son contrôle, d’exposer les éléments de droit et de fait sur lesquels ils se fondent pour juger qu’un préjudice revêt ou ne revêt pas un caractère anormal ; qu’il leur revient également de déterminer la part du préjudice qui, revêtant un tel caractère, ouvre droit à indemnisation ; »

  3. il faut bien comprendre que les ponctionnaire se fout éperduement de savoir si vous risquez ou non de crever. Le ponctionnaire ne veut pas être touché par le coronavirus et donc le confinement continuera en fonction de la volonté des plus bandits des médecins des hopitaux qui, eux ne risquent rien !!!
    Et Macron a une peur bleue d’être assassiné : il maintiendra dont le confinement jusque en 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.