Un jeu de cartes sans roi, ni reine, ni valet, ni blancs ?

La Cancel Culture est sans limite quand elle se conjugue avec le féminisme et l'antiracisme. Un exemple absurde nous vient des Pays-Bas, où la place et la couleur du roi dans les jeux de cartes sont désormais contestées.

Le Mirror rapporte l’histoire suivante.

Aux Pays-Bas, une jeune femme, Indy Mellink, a décidé de lutter pour « l’égalité des sexes » et (en même temps) de mener un combat anti-raciste en « redessinant » toutes les têtes couronnées du traditionnel jeu de 54 cartes.

Pour la jeune femme : « Pourquoi le roi devrait-il avoir une position plus élevée que la reine ? Pourquoi le roi, la reine et le valet devraient-ils être blancs ? » et celle-ci d’aller encore plus loin : « Si nous avons cette hiérarchie selon laquelle le roi vaut plus que la reine, alors cette inégalité subtile influence les gens dans leur vie quotidienne parce que c’est juste une autre façon de dire ‘hé, vous êtes moins important’ ».

Ainsi, exit le roi, la reine et le valet aux profits de blasons colorés de couleur or, argent ou bronze qui donnent d’ailleurs leur nom au jeu de cartes : « GSB Cards », comprendre « Gold, Silver, Bronze cards ». Et la jeune Néerlandaise de conclure : « Ce pack de cartes a été conçu avec la passion de lutter pour l’égalité entre les sexes ainsi que la race ».

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

34 Shares:
11 commentaires
    1. Parfaitement dit. C’est d’une stupidite a en faire pleurer. Les gens sont misogines ou racistes pas parce que les jeux de cartes (ou d’echecs) ont des noirs, des blancs, des rois et des reines. Stupidite crasse.

  1. C’est une idée novatrice d’ailleurs certains pays l’on bien compris avant les autres comme en exemple les pays anglo saxon, puisqu’il ont choisi une reine pout conduire à leur destinée, et des premiers ministres comme Thatcher, la première a faire entendre raison à la communauté internationale et interdisant les HFC et CFC avec le protocole de Montréal, première résolution pour stopper le trou de la couche d’ozone! Et que dire de l’abolition de l’esclavage avec toutes ces mères qui ont éduquées leur garçon afin qu’ils deviennent les défenseurs de leurs libertés?
    Alors oui il est nécessaire de redessiner des jeux afin que des enfants soient mieux éduqués, pour mieux respectés leurs prochains. Avez vous regardé et joué avec des jeux numériques qui aujourd’hui forment et induisent nos enfants ces futurs adultes de demain? Certains de ces jeux devraient plutôt nous interpeler et interpeler le législateur mais là personne de moufte! Comme si certains domaines de “no man’s land” était une fatalité!

  2. “Il y a deux façons de se tromper : l’une est de croire ce qui n’est pas, l’autre de refuser de croire ce qui est.”
    Kierkegaard
    Et donc cela “peut provenir soit d’une mauvaise vue, soit d’une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat”

    “Quand on est mort, on ne le sait pas, c’est pour les autres que c’est difficile, quand on est con, c’est pareil!”
    Voudrait-elle refaire l’Histoire cette c o n n e?

  3. Pas de couleur, pas de genre, pas de rôle au sein de la société, pas de famille, pas d’origine …
    Rien qu’une société grise, d’être indifférenciés (interdits de personnalité) et robotisés donc interchangeables,
    au service d’une nomenklatura …
    C’est le socialisme de Macron comme le marxisme de toujours.
    Regardez bien : les rôles humains (roi, dame, valet) sont remplacés par des valeurs matérielles inertes : or, argent, bronze.

  4. Le mieux serait de ne mettre que des cartes 10 (la plus haute des mineures pour ne pas rappeler les notations scolaires) avec les couleurs arcs en ciel (type LGBT). Et d’ailleurs en profiter pour n’en laisser qu’une car à quoi pourraient bien servir 54 cartes similaires? Par la même occasion, mettre toutes les pièces du jeu d’échec en noir, et ne laisser que les pions, pour éviter les discriminations de déplacement. Une sorte de jeu de dames (heu non transgenre) mono-couleur.

  5. Remplacer les différences de genre par des valeurs financières (or, argent, bronze) n’empêche pas de créer des différences. Ici entre riches et moins riches, voire pauvres. Tout ce discours basé sur la négation des différences est absurde car les différences sont la richesse de l’humanité… et pas seulement au niveau biologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer