Exclu : la circulaire de la DGS qui prévoit la fermeture des classes en cas de variant sud-africain

La Direction Générale de la Santé a peur des variants du COVID, et tout particulièrement des variants brésiliens et sud-africains. Dimanche soir, Jérôme Salomon a envoyé une circulaire à tous les professionnels de santé leur demandant de renforcer tout particulièrement les précautions à l'égard de ces variants. Non seulement toute personne détectée positive devra désormais subir un deuxième test PCR pour identifier l'un de ces variants, mais en cas de résultat positif, elle devra être mise à l'isolement pendant 10 jours, et subir un nouveau test avant d'en sortir. En outre, les classes où l'un de ces variants sera identifié devront fermer. Nous publions ce texte. Le nombre de personnes en réanimation a augmenté de 90 hier.

Comme on le voit, la direction générale de la santé prend des mesures particulièrement fortes contre les variants sud-africains et brésiliens. 

La chasse aux variants du COVID est ouverte

Les variants du COVID sont devenus les ennemis publics n°1 de la direction générale de la Santé. Désormais, toute personne testée positive doit faire l’objet d’investigations complémentaires pour évaluer si elle est porteuse de l’une de ces souches. 

Dans cette hypothèse, elle doit faire l’objet d’une mesure d’isolement dont le respect est vérifié par le ministère de la santé. Si la personne contaminée présente un risque de forte propagation, l’assurance-maladie lui propose une solution d’hébergement…

Pour sortir de l’isolement, la procédure est stricte :

Après 10 jours pour les contaminations par une variante d’intérêt 20H/501Y.V2 ou 20J/501Y.V3, et en l’absence de fièvre depuis plus de 48h pour les patients zéro symptomatiques, la levée de l’isolement est désormais conditionnée pour les cas
confirmés à l’obtention d’un résultat de test négatif. Si le test revient positif, l’isolement est prolongé de 7 jours après ce résultat.
Dans les cas de contamination confirmée par une de ces deux variantes, une deuxième visite infirmière sera programmée, notamment pour réaliser le test prévu pour autoriser la sortie de l’isolement.

Circulaire DGS

Fermeture des classes en cas de variant sud-africain ou brésilien

La circulaire est par ailleurs sans ambiguïté en cas de présence d’un variant sud-africain ou brésilien chez un enfant ou un enseignant : la classe est fermée, “après une investigation de l’ARS”. 

Le nombre de personnes en réanimation repart à la hausse

On notera par ailleurs la flambée de nombre de personnes en réanimation depuis hier : 90 personnes de plus font repartir la jauge à la hausse, alors que celle-ci se tassait. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

About Post Author

1 Shares:
11 commentaires
  1. Puisque l’original ne produit plus l’effet escompté, on place son espoir dans les variants.

    Et les médias d’observer une grande discrétion au sujet des révélations du Welt dominical.

    Pendant ce temps, Me di Vizio étudie la possibilité d’un référé contre le test imposé. En Allemagne, après le tribunal de Weimar qui a remis en cause les mesures de distanciation (https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/apres-les-tests-pcr-le-principe-du-confinement-condamne-par-la-justice), un autre vient d’annuler le couvre-feu en Bade Wurtemberg (https://www.stuttgarter-zeitung.de/inhalt.urteil-zu-corona-massnahme-gericht-hebt-naechtliche-ausgangssperre-in-baden-wuerttemberg-auf.c11554f0-3671-43b0-89d9-d4422f5ef84b.html).

  2. les salopards de l’équipe à macron veulent continuer d’asservir le bon peuple par la terreur.
    le cinéma du “je te confine” “je ne te confine pas” est gros.
    l’ordure de macron doit apparaître comme le défenseur du peuple; élections proches obligent !!!!!!!
    ils veulent nous emmener à l’abattoir avec la piqûre qui tue ….

  3. Quelle différence physique existe-t-il entre un variant ou mutant et un tout nouveau virus agressant également les poumons ?

    Est-ce que le virus”””anglais””” ne sévit pas aussi au Pays de Galles , en Ecosse et en Irlande du Nord ?

    N’est-ce pas plutôt un virus britannique ?

    Non, ça n’est pas un détail. Le souci du juste mot pour la juste chose

    1. vous avez raison, ou presque, s’il traverse 12 pays vous l’appelez comment, le variant des 12 pays ou vous lui donnez le nom du pays dans lequel il a été identifié en premier? La prochaine fois que vous aurez envie de couper les cheveux en 4, essayez dans le sens de l’épaisseur, ce sera plus marrant

  4. Chers amis, tout est hallucinant, tout n’est qu’une mascarade. Tout est plan—nifie d’avance.
    Voici un site en anglais qui raconte un fameux plan. Tous les G sont com—-plices, sauf DT (P sortant) et celui du Bresil, par exemple. Les dirigents sont EM et AM de notre E-u-rope.
    http://tapnewswire.com/2020/09/ultimate-proof-covid-19-was-planned-to-usher-in-the-new-world-order/
    J’ai trouve un autre site en francais que vous connaissez sans doute:
    http://www.verite-covid19.fr/, je vous conseille de regarder d’abord la video intitulee Alerte Vaccin, en particulier, et celle intitulee Coup de pouce pour la France.
    Ce que je ne comprends pas, c’est que I.P a arrete de fabriquer le vac, alors, les autres vac qui circulent contiennent quoi ?
    Merci de vos reactions…

  5. C’est assez clair !
    N’occultons pas le fait que les médecins sont quasi unanimement pour un 3° confinement !
    Or, celui-ci pourrait être beaucoup plus coûteux que les 2 précédents, économiquement pour nous, et surtout politiquement.
    En fait, Macron a juste fait mine de tout faire pour l’éviter.
    Les révélation de Delfaissy précédant son intervention n’étaient qu’une mise en scène en ce sens.
    Depuis sa décision, les nouvelles mesures relatives à l’enseignement, vont rapidement aboutir à la fermeture de toutes les écoles, c’est inéluctable.
    Le 3° confinement se rapproche un peu plus du seuil d’acceptabilité et la décision qui s’imposera bientôt sera beaucoup moins coûteuse pour lui.

  6. Qu’est ce qui fait qu’il est question de très nombreux “variants” ou “mutants” et pas de nouveau virus ?

    Puisqu’en juillet ce n’était pas une seconde vague mais une nouvelle épidémie à l’ évolution sensiblement différente””, elle est bien à base de nouveaux virus ?

    Ca n’est pas une variante de l’épidémie de mars ou une épidémie mutante ?

    Même le précieux professeur Raoult n’a pas toujours le souci du juste mot pour la juste chose. Par exemple probant il dit le covid, autrement dit le maladie “du” coronavirus, alors que c’est en 2021 une maladie pulmonaire provoquée par DES coronavirus face à laquelle dix personnessupposées d’un même mois d’une année attaquées par un virus de quelque nationalité qu’il soit peuvent réagir de dix façon différentes, même à 85 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer