L’affaire Mila finira-t-elle par une manipulation du Parquet ?

La jeune Mila connaît enfin le visage de ses harceleurs qui l'ont agonie de menaces sur Twitter, au point de l'obliger à se terrer sous protection policière, après qu'elle avait eu des mots provocateurs à l'endroit de l'Islam. La première séance de son procès, qui s'annonce comme un cirque judiciaire, se tenait hier. Elle a fait l'objet d'un report après le dépôt de deux questions prioritaires de constitutionnalité par Juan Branco, avocat de l'un des prévenus. Mais les premiers éléments du dossier laissent penser que la poignée de prévenus cités à la barre n'est pas vraiment représentative des centaines de milliers d'auteurs de tweets anonymes. Il y a de la manipulation dans l'air.

Le Parquet a donc déféré quelques-uns, et quelques-uns seulement des auteurs de tweet parmi les probables dizaines de milliers d’auteurs de ceux-ci. Toute la question est de savoir sur quelle base le tri a été opéré. Rappelons que ce procès doit être celui de l’intolérance religieuse des jeunes Musulmans vis-à-vis du “blasphème”. Mais le Parquet semble avoir donné une autre orientation au dossier…

Le Parquet a-t-il organisé une banalisation de la haine religieuse ?

Selon les éléments fournis par Juan Branco, l’un des prévenus au moins est un jeune catholique, perquisitionné un matin à 6 heures alors qu’il vit chez ses parents, et mis en garde à vue pendant 48 heures pour un “tweet graveleux”, selon les dires de Branco.

Si ces affirmations se confirment, elles montreraient l’ampleur de la manipulation du procès par le Parquet. Pourquoi, dans la masse des auteurs justiciables, avoir choisi un catholique qui ne semble pas avoir lancé de menace de mort ? si ce n’est pour “décentrer” les débats vers des prévenus qui ne représentent pas la majorité de la haine, et pour amoindrir celle-ci in fine.

Une justice politique ?

Dans ce dossier, on peut donc craindre le pire, du fait de la sélection opérée par le Parquet dans les prévenus traduits en justice. Il faudra examiner la brochette des accusés avec attention. Mais on mesure soudain que, dans ces affaires de haine en ligne, le procureur dispose de tous les moyens pour modifier la signification politique d’un procès. Ou comment passer d’une mise en exergue de la haine réelle dans la communauté musulmane pour tous ceux qui réclament un libre examen de la religion, à une mise en cause de la majorité chrétienne silencieuse. 

Rien sur l’astro-turfing

On regrettera par ailleurs que le Parquet n’ait pas mis en évidence (semble-t-il), des pratiques d’astro-turfing, très probables dans ce dossier, et fréquentes dans les attaques islamiques contre des Kouffars. L’astro-turfing consiste à financer une campagne de harcèlement par la création de très nombreux faux comptes éphémères sur Twitter. 

Rappelons que Twitter ne pratique qu’un très faible contrôle sur l’identité de ses inscrits, ce qui permet aux officines de turfing d’inonder le réseau de haine avec très peu de comptes réels. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

33 Shares:
8 commentaires
  1. Moi je dis que ces procès sont sympas.

    Mila, je la défends bec et ongles depuis le début. J’ai connu un tout petit peu ce qu’elle subit, sans le tsunami de haine twitterien et facebouqué. Mais résister à la pente du pays vous met immédiatement dans la case des ostracisés, des montrés du doigts, dans les clubs de sport et à l’école de la République, vous rentrez immédiatement en liste d’attente dans l’amicale des Samuel Paty. Même l’Éducation Nationale, qui devrait être un rempart naturel contre cet entrisme dans la République, ne vous défendra pas, pire vous vilipendera pour ne pas offusquer « ses bons clients », ne parlons pas de la FCPE qui pratique ouvertement la délation comme le faisaient les milices vichystes entre 1940 et 1945.

    Le tableau est parfait, le copiste est un professionnel.
    On se croirait revenu 70 ans en arrière.
    https://www.copistes.com/

    Foin le Point Godwin pour expulser les « complotistes » du débat ! Comme pour le Sars-cov-2 et « le réchauffement climatique d’origine anthropique », idéologie Obamo-hollandesque de la Cop21 dont on sait qu’elle est évidemment suggérée depuis quelques golfes pour tuer l’indépendance énergétique française, du haut en bas de la société, le mensonge, la propagande, la collaboration, l’ostracisation des résistants, la criminalisation des opinions contraires à la pétro-doxa financière, sont la norme. Vous savez pertinemment bien que, dorénavant, la République n’est plus un rempart. Elle aide et accompagne la conquête du territoire, traque les mécontents et les papys chasseurs tentés d’organiser un réseau avec l’aide de Londres… Mais Londres est passée récemment à l’ennemi… Alors, les Canaries – mauvais jeu de mot quand on sait qu’il était un patronyme nazi ?

    L’Opération Ronces a débuté, pour l’instant en secret comme l’Opération Overlord. Toute communication est donc forcément une intox pour faire croire à Guderian que le Débarquement va avoir lieu dans le Pas de Calais. Les plus dangereux ne sont jamais les armées étrangères présentes sur le territoire, et sur-armées comme le savent fort bien les services de renseignements, mais les traîtres qui les aident. Juan Branco affirme dans ce procès son parti prix islamo-gauchiste, il a choisi son camp comme Médiapart. Qui est surpris ?

    Moi je dis que ces procès sont sympas.

    1. J’ai oublié le maître mot dans toutes ces histoires, car nos contrats “pétrole contre armement” conditionnent les réflexes de caste des élites, sont la clé de voute du système de corruption français et paradigment l’ensemble de la société.

      Le maître mot, donc “Surtout, pas de vagues, faut pas toucher au grisbi, s….e !”

      Là, les gars, z’avez pas vu la couleur noire du ciel à l’horizon, c’est plus une vague, c’est un ouragan !

    2. Bonjour (et à votre bonne santé hein!) 🙂
      Les islamo-gauchistes, tous comme les petits hommes verts, qui manipulent tout, voilà une belle invention conspirationniste! Oh oui! Sinon, je vous conseille, un âne, un cheval de trait, une source pour l’eau, une petite éolienne pour le jus, un jardin, un poulailler etc voilà pour votre indépendance énergétique. Allons ! arrêtez de pleurnicher! Et faites pas chier le peuple qui ne veut pas de vos gros bras fascistes, de vos nervis violeurs, de votre barbarie inculte. Le vichysme est déjà là de toutes façons. ça a commencé avec sarko, c’est réalisé avec covid/macron mais aussi covid/merkel etc la dictature sanitaire va tout emporter. Le truc en période fasciste c’est d’être du bon côté de la matraque et du fusil. Heureusement ça a toujours une fin et l’addition est généralement lourde vu que le peuple finit toujours vainqueur des salauds.

      1. Et LE Point Godwin Ah Le Point Godwin!
        Et alors pourquoi toute interdiction d’évoquer le nazisme?
        Le nazisme participe du 20ème siècle et son empreinte n’est pas morte au 21ème.
        On n’en a pas fini d’analyser les répercussions de ce système totalitaire qui a mis la propagande par l’image au centre de son fonctionnement. Un exemple pour beaucoup par la suite. Un système qui a prouvé à l(homme ce qu’il peut devenir si on le guide bien…. Un tueur sans âme et sans culpabilité. C’est bien gentil les références à 1984, faudrait aussi toujours s’en référer au nazisme parce que le nazisme ce n’est pas que l’holocauste, ce qu’on voudrait nous faire croire.

  2. Le parquet pour la reprise du proces doit attendre «  une peche au poissons volants »
    Belloubet avait posé les filets des le debut ! peche a la Surprise !!!

  3. Rien qui puisse nous étonner. C’est sûr qu’un catholique ne peut qu’être le harceleur principal de cette jeune fille.

    Et il y a encore des français pour se laisser abuser par la justice actuelle !

  4. Mila?
    Ce n’est pas la tendre jeune fille de la photo ci-dessus, loin de là.
    Une petite garce vulgaire et mal élevée par des beaufs qui se
    fait un petit film raciste un soir de frustration alcoolisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer