L’objection de vaccination, un statut à créer pour ceux qui ne veulent pas se vacciner

La reconnaissance de l'"objection de vaccination" est probablement la formule juridique la plus satisfaisante pour autoriser ceux qui refusent la vaccination pour des raisons de conscience à ne pas subir le vaccin. Nous avons interrogé Nicolas Lauzeral, spécialiste de l'objection de conscience, pour explorer ce que pourrait être un statut d'objecteur de vaccination.

Nous n’en sommes qu’aux prémices de l’objection de vaccination, mais celle-ci pourrait avoir de beaux jours devant elle, à condition de répondre à des formes juridiques garantissant la sincérité de l’engagement. C’est ce modèle qui prévalait pour l’objection de conscience. 

Objection de vaccination et Droits de l’Homme

On notera que la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits Et Libertés Fondamentales, dans son article 9, prévoit des dispositions qui garantissent le droit à l’objection de conscience :

ARTICLE 9
Liberté de pensée, de conscience et de religion


1. Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites.


2. La liberté de manifester sa religion ou ses convictions ne peut faire l’objet d’autres restrictions que celles qui, prévues par la loi, constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité publique, à la protection de l’ordre, de la santé ou de la morale publiques, ou à la protection des
droits et libertés d’autrui.

Sur le fondement de ce traité que la France s’est engagée à respecter et à appliquer, il y a probablement une vraie ouverture pour créer un statut d’objecteur de vaccination…

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

135 Shares:
5 commentaires
  1. N’oublions pas que certains ont des contre indications d’ordre médical à ces injections ! Je ne rejette pas cette proposition, j’ajoute ce point car je n’ai pas eu souvent l’occasion de le voir ou de l’ entendre. Les multiples effets secondaires , voire décès malheureusement, nous le rappellent … Ces contre indications touchent bien évidemment n’importe quel personne , quel que soit son statut professionnel …

    1. Aucun médecin ne prendra le risque de faire une attestation de ce genre ils sont morts de peur…je ne peux subir cette injection : allergies diverses, sten dans un bras…alors une trombose sera sans doute la réaction pour moi…sans compter les autres réactions..

  2. Expliquez moi donc pourquoi on devrait instaurer un statut spécial alors que la liberté de choix doit être simplement être respectée par nos fachos d’opérette qui crachent sur la DDHC et les libertés qu’elle est sensée garantir? Il faudra que le ménage soit fait à un moment ou un autre et remettre les pendules à l’heure . Depuis quand est-il devenu acceptable d’imposer le rôle de cobaye obligatoire pour un essai thérapeutique , qui en plus, montre son inefficacité ? Créer un droit nouveau serait valider les exactions de ces assassins et les exonérer de respecter les droits fondamentaux chaque fois que ça les arrange . Plutôt qu’un droit à l’objection vaccinale, rouvrons Rochefort, le chanvre peut être écolo . Au pire, si l’on doit créer des lois nouvelles elles devraient plutôt concerner ceux qui par leur démission ont permis toutes les exactions commises depuis un an et demi . Leur éviction définitive de tout mandat électif serait tout à fait justifiée . La complicité passive est tout aussi condamnable que la participation volontaire à la commission d’un crime

  3. Si l’ue est une grosse daube tirant (presque) tous ses membres vers le bas, sans nul doute à cause de son héritage franco-socialaud, il n’est est pas moins vrai qu’elle a amené certaines choses intéressantes, comme cette convention (on se rappellera certaines vieilles affaires dont la “résolution” locale a été catastrophique par pure idéologie imbécile et/ou idiotie crasse.)
     
    Cela veut-il dire qu’elle a encore de l’avenir, évidemment que non, mais il faudra bien penser à récupérer tous les bons éléments qu’elle a amené dans le jeu pour la nouvelle société qui se profile (qui n’est pas celle des privateurs de libertés fondamentales:)

  4. d’accord pour ce statut.
    Je vais bien (comme on peut aller à 77 printemps passé), je n’ai que des bobos minimes mais malgré tout je ne me ferais vacciner. Si mon fric de retraite (568€ mensuels) appartient à l’état, mon corps m’appartient (et il n’est pas en viager pour l’état. De plus, mon père “inconnu” (malheureusement – voir entre deux photos finales du blog, ne m’a laissé en héritage que l’esprit de résistance qu’en digne fils j’utilise.
    * No Vaccin
    * No pass
    Je résisterai jusqu’au bout, même si je deviens interdit d’entrée en magasin alimentaire (petit rappel, en relisant le journal d’Anne Franck et l’analyse des interdits faits au juifs de 1942, ils avaient le droit de faire leurs courses entre telle et telle heure. Macron fait plus que Pétain de ta mère!)
    Merci de vous intéresser pour le découvrir plus avant à “Org.Nations”, la seule solution pour s’en sortir et pas seulement du Covid, mais de tout ce dont la France souffre. Il n’est que temps. Bientôt ce sera trop tard.Le combat sublime et rend plus “léger” le poids des maux et souffrance et des manques.
    allez renverser le sablier!

    02/08/2021 – « Org. Nations », la solution à partir de 2022
    https://wp.me/p4Im0Q-5eE
    Après la tarte à Tain, v’la Montélimar qui lui emmêle les nougats, décidément la Drôme ne l’aime plus. Faudra—t’il pendre haut et cour tous les traîne-savates en rémisteries ou les vacciner de force ?

    cordialement à tertous comme ils disent en chetemi!

    keg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer