Le Conseil Constitutionnel accélère la mort de la Vè République

Le Conseil Constitutionnel, comme l'avait prévu, ou annoncé le gouvernement, a validé l'essentiel du passe sanitaire cette après-midi, dans une décision qui suscite beaucoup d'énervement sur les réseaux sociaux. Il n'est pas inutile ici de lister les principaux points soulevés par les Sages... et ceux qu'ils n'ont pas soulevé. Mais, dans la pratique, l'absence de garde-fou posé à un dispositif très liberticide risque de précipiter le régime dans une situation totalement délétère.

Le Conseil Constitutionnel vient d’accélérer la chute de la Vè République par une décision dont nous passons les principaux points en revue

Le Conseil Constitutionnel valide le passe sanitaire, y compris à l’hôpital

Pour l’essentiel, la décision du Conseil Constitutionnel valide l’instauration du passe sanitaire, y compris à l’hôpital. Mais on notera que le Conseil prend soin de préciser que l’accès à ces lieux est subordonné à la présentation d’une preuve de vaccination ou d’un test PCR récent. Autrement dit, muni d’un test PCR négatif, n’importe quel Français a la faculté d’accéder au lieu de son choix. 

La précision n’est pas sans intérêt. 

Le Conseil Constitutionnel valide la suspension des salariés

Assez curieusement, et de façon lapidaire, le Conseil Constitutionnel valide le principe d’une suspension des salariés non vaccinés. Mais en rappelant les mesures qui entourent cette décision :

85. Enfin, lorsque la suspension du contrat de travail se prolonge au-delà d’une durée équivalente à trois jours travaillés, l’employeur doit convoquer le salarié ou l’agent public à un entretien afin d’examiner avec lui les moyens de régulariser sa situation, notamment les possibilités d’affectation, le cas échéant temporaire, sur un autre poste non soumis à cette obligation. S’il s’agit d’un salarié, cet autre poste doit être proposé au sein de l’entreprise.

On souhaite bien du plaisir et bien du courage à un employeur qui devra appliquer ces dispositions. Rappelons que, pendant ce temps, nul ne sait si l’employeur peut remplacer ou non le salarié. 

La guerre des contentieux commence. 

Egalité de traitement des CDD

En revanche, le Conseil invalide les dispositions prévoyant la rupture anticipée des contrats à durée déterminée des personnels non vaccinés. 

Les Sages rappellent les conditions de la suspension

Pour le reste, il ne faut pas méconnaître la précaution prise par le Conseil sur les conditions de l’obligation vaccinale pour les personnels non soignants. 

46. En dernier lieu, d’une part, ces mesures ne sont rendues applicables au public et, à compter du 30 août 2021, aux personnes qui interviennent dans les lieux, établissements, services ou événements que lorsque la gravité des risques de contamination en lien avec l’exercice des activités qui y sont pratiquées le justifie, au regard notamment de la densité de population observée ou prévue.

Là encore, bon courage aux employeurs qui vont devoir assumer la responsabilité d’évaluer la gravité des risques de contamination en lien avec l’exercice des activités… Tout cela promet de très beaux contentieux. 

Des avertissements sur la vaccination obligatoire

Enfin, il faut lire avec attention ce considérant lourd de sens :

44. En quatrième lieu, les dispositions contestées prévoient que les obligations imposées au public peuvent être satisfaites par la présentation aussi bien d’un justificatif de statut vaccinal, du résultat d’un examen de dépistage virologique ne concluant pas à une contamination ou d’un certificat de rétablissement à la suite d’une contamination. Ainsi, ces dispositions n’instaurent, en tout état de cause, ni obligation de soin ni obligation de vaccination. 

Tiens donc ! Le Conseil prend soin de préciser qu’il valide la loi parce qu’elle permet de présenter un simple test, et qu’elle ne comporte aucune obligation de vaccination. On peut y lire un avertissement donné au gouvernement sur l’intention des Sages de ne pas valider l’obligation vaccinale qui est à l’agenda du gouvernement. 

La fin de la Vè République ?

Il n’en reste pas moins que cette décision valide l’existence d’un statut inférieur pour les non-vaccinés. Il s’agit d’une rupture essentielle dans le contrat social implicite des Français, dont personne ne semble, dans la caste au pouvoir, avoir senti l’importance ni la portée. 

Tout indique que la contestation de cette mesure créant une France à deux vitesses risque de déboucher sur un chaos politique. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

284 Shares:
31 commentaires
  1. Mon programme pour 2021-2022 :

    – boycott général de tous les lieux avec PASS SANITAIRE obligatoire ;
    – aucun bulletin au nom du psychopathe dans les urnes le 10 avril 2022 ;
    – harcèlement judiciaire () pour tous ceux qui essaient de m’imposer le PASS SANITAIRE et la VACCINATION OBLIGATOIRE ;

    05/08/2021 21:00 BREAKING NEWS
    Alerte Gyrophare de police
    Un forcené radicalisé retranché au Fort de Brégançon

    Infos à suivre
    https://twitter.com/_20_100/status/1423219284126408707

    1. OUI
      BOYCOTT General
      Nos discours dans les rues et places publiques
      Nos textes
      Nos NONs
      des recours juridiques
      des lectures de soutien
      Se compter et prendre soin de nos amis, se soucier des humains encore humains.
      Des soutiens à ce courrier des stratèges, voix de la résistance
      Qu’ils nous mettent en contact les uns les autres avant qu’il ne soit sabordé, je ne crains pas de porter mon nom et s’il y a des fakers et des tarés qui se cachent derrière des lecteurs honnêtes, sachez que je manie la pelle de maçon avec art et dextérité car j’ai déjà reçu des menaces de mort via des commentateurs de Fsoir mais je les attends les forts en gueule.
      Donc, pour ceux qui sont intègres et honnêtes, essayons de nous rencontrer à travers les rassemblements de ce pays.
      Moi, je suis d’accord pour que Eric donne mon adresse.

      1. Pour les menaces de mort, faites des copies de la page (sauvegardez-là complètement), puis déposez une plainte pour menaces de mort sur un media internet en fournissant une impression de cette même page (toute la page, même si elle est longue.) De préférence, faites-ça au palais de justice. Il ne faut _rien_ laisser passer.

  2. Je suis extrêmement inquiet des révoltes qui vont en découler, inquiet de l’avenir qu’on va laisser à nos enfants… Je sais que je ne céderai pas et que la mort ne me fait pas peur dans le combat. Il faut aller jusqu’au bout pour défendre la liberté et ils sont déjà prêts à riposter par la force.n’oublions pas que nous n’avons plus à faire aux gardiens de la paix mais aux forces de l’ordre… Ça en dit long sur l’état dictatorial de notre pays. Comme dit quelqu’unqui m’inspire beaucoup : la démocratieeest une très belle vitrine mais n’entre surtout pas dans le magasin.

    1. N’ayez pas peur des révoltes!
      Ayez peur des silences et des servitudes
      je crains moins la police que le troupeau aveugle.

    2. En dehors de l’inertie voulue, qui représente une bonne partie de la force lorsque l’on fait 40 % de la population, il y a aussi la désobéissance civile (qui est presque élevée au niveau de devoir dans la constitution) et qui peut/doit commencer par s’écarter des parcours fléchés des manifs – ils veulent nous diviser, alors faisons de même.
       
      Ça n’est évidemment pas PC, mais eux, méritent-t-ils que nous le soyons vis-à-vis d’eux ? Je ne pense pas, il y a eu un petit peu trop de mensonges à répétition, surtout ces dernières quatre années (et, non, ça n’est pas justifier les moyens pour arriver aux fins.)

  3. “Le Conseil prend soin de préciser qu’il valide la loi parce qu’elle permet de présenter un simple test, et qu’elle ne comporte aucune obligation de vaccination. On peut y lire un avertissement donné au gouvernement sur l’intention des Sages de ne pas valider l’obligation vaccinale qui est à l’agenda du gouvernement.”

    Bof. Le Conseil d’Etat n’avait-il pas validé la première mouture du pass sanitaire au motif que celui-ci n’avait pas d’impact sur la vie quotidienne? Et pourtant la nouvelle mouture est quand même passée crème.
    Si le gvt décide d’instaurer l’obligation vaccinale, le CC nous dira que les circonstances le justifient…

    1. Le conseil constitutionnel lit le journal et voit la température de la rue donc a fait une réponse de normand , n’en déplaise aux Normands. Tout en validant le plan du gouvernement qui dira que tout va bien, que tout est constitutionnel or rien ne l’est.
      Un véritable Conseil aura rejeté en bloc c’est donc un échec complet et total de la démocratie dans ce pays, Le CC est vendu aux multinationales et n’a que le nom.
      bref, la 5eme a crevé le 12 juillet et validé le 5 août par un conseil de vieux gâteux corrompus jusqu’à la moelle.
      Donc, ce n’est plus une sécession, nous voilà en pleine révolution malgré nous.

    2. Un simple test est-il si inoffensif que ça ? J’en doute fortement…et non, je ne suis pas parano, juste dans le doute extrême de ceux qui prétendent vouloir notre bien, et notamment ceux des soi-disant « sages » pas si sages que ça

  4. Bonsoir à tous,
    Actons la fin de la V° république qui à l’image de ses présidents successifs a dégringolé vers, disons, le sous-sol, après avoir commencé “grand” (Charles).

    Ce que je regrette quand même c’est que l’argument essentiel et à mon sens imparable contre cette loi n’ait pas été assez mis en avant, je veux dire le fait qu’il ne s’agit pas à proprement parler d’un vaccin mais d’un produit expérimental en phase (très préalable) de test. Ce simple fait implique nécessairement l’absence d’obligation d’injection (on ne peut pas dire “vaccination”), ce qui fait chuter tout le reste, y compris le pass sanitaire.

    J’ai vu une tribune de professeurs de droit et d’avocats mettre en avant des questions de liberté de choix etc. mais la liberté individuelle doit s’incliner devant l’intérêt général (avec juste réparation le cas échéant), et d’autant plus pour des raisons de santé publique. C’est pour cette raison que certains vaccins ont été rendus obligatoires, mais sous réserve d’avoir été étudiés et testés suffisamment et positivement.
    Comme ce n’est pas le cas des produits actuels, différents principes généraux (précaution et autres) interdisent de l’imposer. Reste que si les sont faussés ou tronqués, on tourne en rond. C’est là un autre aspect de la chute républicaine.

    1. Bon parlons vrai
      quand on regarde la composition de la seringue
      la mort aux rats est un doux produit en comparaison
      c’est vrai qu”avec une bonne pub, ça passe mieux!

  5. Si vous n’avez pas de pass sanitaire vous ne voterez pas aux élections présidentielles Et donc Macron vas dire merci au Covid qui vas lui sauver la mise…

    1. On s’en fout, il a été élu sur de faibles voix et est passé quand même car tout a été biaisé, en fait, ce n’est pas vous qui décidez.
      Ils ont prévu des votes électroniques internet donc faussés ce qu’ils ont déjà fait en 2017 d’ailleurs et même …
      Etes-vous assurés qu’il y aura des élections en 2022? Rien n’est moins sûr!
      L’annonce va arriver en février.
      Nous sommes déjà dépossédés depuis longtemps, il va falloir trouver d’autres moyens de persuasion et de validation.
      lesquels?
      On verra.

    2. Vu ce qui mijote et qui est prêt à faire siffler la cocotte et plus si affinité, il n’y a aucune chance qu’il soit réélu (et même qu’il se représente), et en fait même très peu de chances que des érections pestilentielles aient lieu au moment prévu par la loi.

      Voilà où nous en sommes, mais c’est un mal pour un bien, parce ça ouvre tout un tas d’yeux étaient restés fermés jusqu’à maintenant, et que ceux qui ont un cerveau en état de marche derrière ces yeux sont en train de comprendre que nous changeons _vraiment_ de monde, seulement pas de la façon que pause-caca et ses sbires voudraient : il ne sera bientôt jamais plus question de laisser les rênes sur le cou de la bête poliotique et de plus, cette bête va immensément changer de forme (pour le plus grand bien de tous.)

  6. Billet d’humeur :
    Le conseil constitutionnel ou la collusion d’intérêts à commencer par Fabius : il est interdit d’avoir des personnes proches quand on travaille dans le public d’être en relation avec des personnes qui ont des intérêts privés or son fils Victor est directeur France Mac Kinsey mais bon, le conflit d’intérêt n’émeut personne dans ce pays depuis longtemps. Juste le rappeler, pour le fun !
    Les Français adorent les pourris qui réussissent….
    Fabius est un empoisonneur, criminel depuis des années et le sang contaminé continue de couler à flot donc nul étonnement sur les résultats des pseudo-sages. De quels sages ou de quels singes parlons-nous ?
    Ce conseil est un ECHEC complet, c’était encore du cirque de le consulter quand on regarde sa composition. La sagesse ? de quoi parle-t-on ? Non, la collusion est le terme approprié.
    Ok, nos vies seront pourries par cette pourriture du pouvoir mais même si nous ne gagnons pas, nous n’avons pas perdu. Même si nous sommes montrés du doigt, voire battus par les masses abruties, nous n’avons pas perdu.
    « Que celui qui n’a pas pêché me jette la première pierre »
    J’attends la balle ou la pierre au milieu des places muettes où je clamerai la justice et dévoilerai les mensonges d’un monde corrompu.
    A chacun sa charge, ceux qui dureront ou ceux qui feront des électrochocs de saisissement, je fais partie des seconds car je ne veux pas vivre dans « Terminator ». Eric, vous êtes à l’image de la voix de la résistance, celle du film : vous êtes un John Connor, moi, je n’ai pas les mêmes moyens et ils seront à la mesure de mon tempérament et de ma résistance matérielle.
    Je vais aller au milieu de la plèbe et j’éteindrai autant faire se peut la plainte de la soumission bêlante en clamant ce que j’ai à dire et pas derrière une vidéo mais dans la rue, là où les coups pleuvront, non pas de la part « des malfrats » mais des « Vieux » attachés à la parole de la propagande qui ont mis en exergue leur Vichysme durant 80 ans en veilleuse.
    Ce n’est pas qu’un problème de gouvernance, c’est un problème de servitude.
    Sans esclave, pas de maître !
    « Le français est un veau », comme disait De Gaulle, pire, c’est une hyène attendant son heure.
    Un charognard goguenard qui n’a jamais hésité de vivre sur la peau des autres.
    L’idée de la France est belle, pas celle des français.
    A regarder l’histoire de ce pays : que du mensonge, que des mensonges ; des années que je veux le quitter et pas eu la possibilité ; au moment où je le pouvais, la covid party orchestrée est arrivée !
    Et me voilà bloquée ici !
    Et mes enfants sacrifiés à l’autel de Babylone !
    Il y a sans doute une raison que j’ignore encore.

    Je reviens sur votre deuxième chapitre : le christianisme n’a pas résulté du judaïsme, ça c’est la version des papistes, satanistes de premier ordre qui ne reculent devant rien et sont complètement intégrés au programme transhumaniste. Je vous invite de lire « De la naissance des dieux à la naissance du Christ » de Eugen Drewermann, prêtre et psychothérapeute, Junguien, interdit d’enseignement par son évêché. Le christianisme est de nature plus profonde et ancestrale, de l’Egypte ancienne et est assez éloigné du judaïsme. Cela change bien la donne. Ne restons pas sur la Doxa. Cela aussi est à revisiter. Encore bien des livres à écrire !
    Oui, c’est la religion qui prévaut et non, la spiritualité n’est pas acquise.
    Oui, il y a eu 2 Christs, celui de Paul, cet usurpateur invétéré que nous subissons aujourd’hui et Le Christ à lui-seul dans lequel nous ne vivons pas notre salut de notre vivant, dans ce qui était demandé à la base. La Caste existe depuis plus de 2000 ans !
    La propagande n’en n’est pas à ses premières injonctions.
    Aujourd’hui, apocalypse = levée des voiles, tout se dévoile et on va trinquer !
    Heureusement car c’était pourri jusqu’à la moelle. Alors autant y aller le plus gaiement possible, vous le genièvre, moi le houblon local !
    Cela permet la rencontre de ce qui n’était pas rencontrable, ce qui est juste rencontrera le juste même si c’est ultime. Mieux vaut cela que de vivre d’ennui !
    Certes, je chocotte quand même quand l’heure viendra, je suis humaine, mais tant qu’il restera un esprit guerrier de non servitude alors tout est possible. Je resterai dans les mots, dans les idées et je finirai sur l’échafaud par la vindicte populaire atterrée.
    Je vais vous surprendre, je crois en les réincarnations et je suis une vieille de 15000 ans au moins et j’ai eu connaissance de mes bribes de vies anciennes et à chaque fois, je finissais « mal ».
    Au nom de la justice ! : sacrifiée, brûlée, tête coupée, lapidée, assassinée….
    Indomptable dans le temps, incorruptible !
    Ce qui change aujourd’hui est ce qui suit, car c’est nouveau : il n’y a plus d’humains derrière seulement des hybrides, des êtres informes qui se croient encore humains alors qu’ils n’en restent que le nom, des êtres empoisonnés jusqu’à leur ADN. Bref, ça vaut le coup de mourir ! Pourquoi survivre à des saloperies pareilles !
    Bon, on va les enquiquiner un peu avant de faire le plongeon histoire de leur pourrir un peu leur arrogance. Je suis prête à bien des choses mais pas à leur servir de torchon ni de valet.
    Je suis viscéralement contre le monde des machines.
    Un injecté n’est plus un humain, il appartient à son créateur et pas au créateur.
    C’est désormais un hybride, en transgénèse. Et je réclame mon humatitude que je veux conserver intacte, INTACTE ET INTEGRE.
    D’ailleurs, les Macron et § ne sont pas injectés et ils savent pourquoi ; eux, savent.
    Bon speech sur le capitalisme de connivences, bien vu pour l’histoire et très bien d’y revenir car d’y retourner nous permet de le revisiter autrement ainsi permettre de changer notre présent et interférer sur un autre avenir possible. Rien n’est figé dans le temps !
    Là est la loi véritable de la relativité !
    Bref, vous m’avez redonné la pêche ! Je ne suis pas réjouie à bien des égards mais cela va relativiser encore où sont mes vrais besoins et de me recentrer afin d’aller à l’essentiel.
    On va devoir muer, faire peau neuve et se recentrer sur ce qui est essentiel. On verra bien toutes les poussières sur nos épaules, on verra bien de quoi nous avions besoin en fait.
    Allez ! pour rire, une anecdote : visite prospect/client ; masque/pas masque et la dame de me faire un speech sur son immunité de vaccinée du coup comme elle l’est, je lui dit que je mets un masque pour me protéger d’elle ; elle souhaite en parler et je lui dis non, que je suis venue pour son chantier et pas dialoguer sur sa propagande sinon je pars et bien, elle a « moufté » et j’ai fais mon job.
    Et oui, les petites quenottes ont du pouvoir. Bref, c’est ta propagande ou « tu te gèles pour l’hiver avec ton toit qui fuit »
    Wouah, c’est bon le pouvoir.
    On s’amuse comme on peut, je rêve d’un monde sans artisans……………………………………..de la vie.

  7. “les pourris qui réussissent”
     
    Ça, ça ne concerne que ceux qui ne “pensent” pas plus loin que le bout de leur nez et croient que la réussite d’une vie tient à l’épaisseur d’un porte-feuille. C’est d’ailleurs le thème de sèpukel vidéo très récente de notre taulier bien aimé (toujours dans le sens du poil;-p), dans laquelle il parle justement de tous ces énarques qui prennent des directions d’entreprises, en général des grosses, mais n’ont jamais créé quoi que ce soit et encore moins créé de rien ET fait croître une entreprise.

    D’ailleurs, si l’on y regarde de plus près, on trouve beaucoup plus de boîtes qui ont périclité et/ou disparu grâce aux bons soins de ces trous de cuir – qui s’en foutent éperdument, puisqu’il reviennent alors reprendre leur place dans leur corps d’origine en profitant d’un avancement automatique…
     
    Curieusement (enfin, pas vraiment), ce sont chez les mêmes que les manifestants ne vont pas tarder à trouver des alliés, simplement parce qu’ils voient bien que la pression est en train de monter à toute vitesse et que l’issue prévisible menace leurs petites sinécures. Il conviendra donc de les utiliser tout en les surveillant du coin du nœnœil, afin de les jeter au premier faux pas – ce qui ne mange pas pain, puisque de toutes façons, les changements qui vont survenir vont les rendre obsolètes. Prenons-les pour ce qu’ils sont, des kleenex et (plus) rien de plus. 🙂
     
    Il reste bien entendu une autre option, mais vu qu’elle débouche sur la guerre civile, il serait plus prudent de prendre l’autre chemin (NB: si d’aventure celui-ci devait devenir le principal, il y a des chances que les Russes, nommément leurs armées, bougent à la vitesse de la lumière – pas question pour eux de laisser l’europe s’enflammer une nouvelle fois, surtout à cause de choses qu’ils combattent et connaissent depuis très (trop) longtemps.)

    1. A propos des “pourris” c’était une métaphore, je ne parlais pas d’entrepreneurs ou d”économiques”, je parlais du gratin politique.
      Juste dire que je vois bien plus loin que le bout de mon nez ce qui me désespère parfois.
      Je n’ai pas bien compris votre post dans l’ensemble, sans offense aucune; ou alors mes pauvres neurones auraient besoin de prendre des vacances ces temps-ci, nous sommes vraiment tous très éprouvés depuis 18 mois et cela s’intensifie.

      1. Cépafo, en me relisant, je me demande ce que ça vient faire là, ça m’apprendra à faire trop de choses à la fois et à manquer de sommeil.

  8. 06/08/2021 – « Org. Nations », la solution à partir de 2022
    https://wp.me/p4Im0Q-5fS
    Dis, monsieur, c’est quand qu’on aura le si fameux et inévitable retour de manivelle ? Il ma tarde de passer, enfin, aux choses sérieuses : « Org-Nations » pour éviter, à l’avenir, pareilles déconvenues, puisque le Peuple sera, réellement, souverain et non comme actuellement et depuis des décennies ….

  9. “Le Conseil Constitutionnel accélère la mort” non pas de la Vè République (on s’en fout de la république !) mais plutôt celle du peuple français!
    Doucement mais sûrement, à petit feu comme dirait le Diable !

  10. Et lorsque les examens de dépistage deviendront payants (un peu avant les élections par exemple), le conseil constitutionnel se réveillera t’il ?

  11. Bonjour,

    Trouvé chez H16 :
    “En Russie, si le président veut une loi, ça passe devant la Douma et le Conseil de la Fédération, on fait semblant de discuter, on approuve, ça passe de temps en temps devant la Cour constitutionnelle mais c’est validé quand même. Pas tellement de contre pouvoirs, en plus les médias disent plus ou moins la même chose.
    C’est donc une dictature.

    En France, si le président veut une loi, ça passe devant l’Assemblée Nationale et le Sénat, on fait semblant de discuter, on approuve, ça passe de temps en temps devant le Conseil constitutionnel mais c’est validé quand même. Pas tellement de contre pouvoirs, en plus les médias disent plus ou moins la même chose.
    C’est donc une démocratie.”

    Bonne journée

  12. Le CC a rendu un avis piétinant la Constitution française et les Droits de l’Homme.

    La Constitution n’étant ouvertement plus respectée et défendue par ceux qui en ont la charge, nous ne sommes donc plus dans un Etat de Droit…avec les risques et conséquences que cela induit.

    Question : la Police va-t-elle continuer à défendre le régime de Macron et…quid de l’Armée française ?

    1. Comme le C.C a pris sa décision, sousla présidence de Laurent Fabius, dont le fils Victor défend les intérêts d’une bite etrangàre hostile aux demandes de nos contestataires, n’y a t’il pas conflit d’intérêt, puisqu’il est juge et partie ?
      Peut’on recommencer le vote sans Fabius Père ?
      Sinon, à quelle instance européenne ou autre peut’on s’adreser pour faire casser le vote
      De toute façon, dans l’immédiat, la décision est, en droit, inapplicable

  13. juste un détail : hier à la tv, j’ai vu une femme à l’hopital qui est malade du coronavirus :
    question : qui aurait été à l’hopital quand on a une toux ??? autrefois on aurait pris un bon grog et c’était reparti !!!
    si tu es malade, tu prends de la vitamine C et cela se termine vite mais tu restes chez toi !!
    PREMIER boycott : l’hopital : on y va plus !!!

  14. J’ai été étonné par l’analyse optimiste d’Eric.
    Il a mentionné 3 points positifs dans sa vidéo :
    – Fin de l’état d’urgence au 15/11. On en reparlera. Pour paraphraser Winston C, notre gouvernement ne croit qu’aux seules statistiques qu’il fabrique lui-même.
    – Un test prouvant que l’on est négatif est suffissant si j’ai bien suivi. Donc pas besoin de Pass Nazitaire. Pas sûr que sur le terrain, ce soit si simple.
    – Non du CC à la vaccination obligatoire de toute la population. C’est de la poudre aux yeux ! Le gouvernement fait tout pour la rendre obligatoire, mais n’utilise pas le mot “obligatoire” car sa responsabilité deviendrait trop visible. Surtout que la France a signé des textes européen sur le consentement éclairé …

    Par contre, le scénario d’un “Stalingrad économique” est possible.
    Un autre scénario plus violent est aussi possible. Je reviens de la manif chez moi (1ère manif à 50 ans passé !!). Les gens vons se braquer sur la vaccination des enfants : à juste titre car on touche aux enfants. Manu n’en a pas (compliqué aussi avec Mémé), et Véran non plus. Au premier jeune au tapis, cela peut exploser. Cela me rappelle un mauvais souvenir.
    En 1998, j’étais résident Belge entre Liège et Aachen. Lorsque l’homme “le mieux surveillé d’Europe” (soit disant, Marc Dutroux) s’est échappé, l’émotion et la colère créees dans la population Belge ont été immenses. Dutroux aurait été retrouvé “suicidé”, la Belgique explosait !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer