Vous aussi, sommez BFM TV de respecter les principes d’une information équlibrée

Vous êtes régulièrement exaspéré par BFM TV et sa présentation partisane de l'information ? Avec Maître X nous avons concocté un courrier-type à envoyer au directeur de la publication, responsable des contenus éditoriaux de la chaîne, pour lui rappeler ses engagements déontologiques. Ce courrier pointe précisément les oublis de la chaîne sur la réalité des chiffres. N'hésitez pas à le télécharger et à l'envoyer. Plus nombreux nous serons, plus nous aurons de poids.

Non, la presse n’a pas tous les droits. En particulier la presse (surtout si elle dispose d’un canal de diffusion attribué par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) ne peut pas escamoter les chiffres qui dérangent ses thèses ou sa vision, et ne parler que des éléments qui l’arrange. 

À mots couverts hier, le Monde a reconnu qu’il pratiquait pourtant de la sorte…

Cette dérive de la presse vers la propagande n’est pas inéluctable. Mobilisez-vous pour réclamer un traitement de l’information plus conforme à la déontologie en vous adressant directement au directeur des rédactions concernées. 

Voici un exemple pour BFM TV. Téléchargez ce courrier, complétez-le avec votre nom et envoyez-le en recommandé. 

Plus nombreux nous serons à le serons, mieux nous pèserons. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

342 Shares:
13 commentaires
  1. Bonjour Eric,

    Quelqu’un qui est capable de regarder BFM TV plus de 10 secondes n’est pas récupérable à mon humble avis. Alors franchement le contenu de ce média ne m’intéresse pas.
    A titre personnel je n’ai plus de télé depuis 15 ans et je ne regardais plus les journaux TV depuis que j’ai quitté le foyer familial. Lequel foyer qui m’a abreuvé d’horreurs journalistiques à chaque repas jusqu’à mon envol.
    En conclusion, je préfère conseiller de jetez sa télé ce qui est un sacré pas vers la liberté. Le smartphone en est un autre!

  2. Effectivement le nombre de centres de pharmacovigilance est beaucoup plus important. Cependant pour ce qui concerne le vaccin Pfizer, au début du suivi, seul Marseille et Bordeaux étaient rapporteurs et il s’est rajouté en juin je crois Strasbourg et Besançon (trop EI a gérer ? certainement….) d’autres centres rapportent pour d’autres vaccins, et où d’autres gammes thérapeutiques
    Ce qui est inquiétant, c’est que l’ANSM, ne reprends pas tous les EI des rapports, et que sur leur cite, le dernier doc que l’on trouve au mois d’aout, est toujours celui du mois de Juillet, soit le rapport n° 17.
    Certainement pas un oubli ni une erreur…..Le rapport Pfizer d’aout est introuvable ! Celui mis en ligne le 6 juillet le n° 17, reprenait les EI jusqu’au 27/6/21 donc en intégrant que +/- 15 j d’EI chez les 12-17 ans, et déjà bp d’EI
    A savoir que les essais clinique des médicaments durent en principe, pour ce qui concerne la phase 3 de 5 /6 ans à 12/13 ans. Ex vaccins hépatite et papillovirus phase 3, 7 ans pour l’un, 12 ans pour l’autre. 50% des traitements ne passent pas la phase 3 (pas d’effets therapeutiques et où trop d’EI) Le nombre d’injections ne compensent pas la durée du suivi.
    Si vous arriviez à trouver les rapports direct du pfizer, je serai très intéréssée. Personne n’en parle.
    J’en profite pour vous inviter à regarder le covid en Inde, avec le delta, le nombre des tests + s’est effondré en juin, avec +/- 2.3% des vaccinés en plein pic et entre 7 à 8% de vaccinés actuellement.
    Merci pour vos articles

  3. Bonjour, j’apprécie l’initiative mais j’apprécierais aussi de pouvoir modifier la lettre et cliquer sur les liens. Un format .doc ou .pdf serait le bienvenu.

  4. Au secours ! J’ai l’impression que je suis censuré par Éric Verhaeghe !

    Eric, écoute-moi bien ! Si tu me censures, je t’envoie une LRAR que tu m’en diras des nouvelles !
    Si tu persistes, je te noie d’enveloppes bleues…

    Tu vois, je suis pas un monstre : je te préviens. 1 (UNE) fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer