Exclu : Macron prépare une prorogation de l’urgence au-delà du 31 décembre

Une prorogation de l'urgence au-delà du 31 décembre, c'est l'espoir que caressent Macron et la macronie désormais, et cette fine équipe ne s'en cache guère. Comme nous l'avons annoncé plusieurs fois, l'exécutif n'est pas prêt de lâcher le passe sanitaire, outil de crédit social porté par les industriels de l'identité numérique. Mais un maintien des procédures expéditives de décision conviendrait aussi à une équipe qui non seulement s'y est habituée, mais est convaincue que les Français en redemandent. Au point de méduser les interlocuteurs des cabinets ministériels qui s'étonnent de cette déconnexion.

Prolonger l’urgence sanitaire au-delà du 31 décembre ? C’est la question qu’un éminent interlocuteur du cabinet du Premier Ministre posait récemment à un conseiller de Jean Castex. Et la réponse a fusé : “Pourquoi pas ? Le cadre est posé et c’est pratique. Et de toute façon, la seule chose qui intéresse les Français, c’est qu’il n’y ait plus de confinement. Le reste, ils s’en foutent.”

Telle est la vision du peuple français selon la macronie : un ramassis de veaux prêt à tout pour pouvoir prendre un café en terrasse. 

Les interlocuteurs de ce conseiller en sont ressortis sidérés, et inquiets de la déconnexion profonde entre les décideurs publics et le reste du pays. 

Sortir de l’urgence sanitaire intéresse les décideurs

Si nous répétons souvent que la dictature de l’urgence sanitaire est une méthode de gouvernement théorisée plus ou moins ouvertement par la caste mondialisée, notamment celle qui organise Davos, tous les décideurs ne sont pas alignés sur la même longueur d’onde. En France, une grande partie du mouvement patronal considère qu’il faut savoir sortir de l’urgence et revenir à des principes de gouvernance “normalisés”, même si une relation symbiotique avec Macron depuis 2017 interdit de l’exprimer ouvertement. 

En particulier, on aura noté que le MEDEF s’est exprimé contre le passe sanitaire dans les centres commerciaux. Cette mesure de filtrage aux entrées des centres qui attirent souvent les segments les moins fortunés de la population, donc les moins vaccinés, exerce en effet une véritable saignée sur les chiffres d’affaires, même si le gouvernement prétend le contraire. 

En outre, de nombreux entrepreneurs ont une fibre libérale, qui pousse certains à ne pas apprécier le gouvernement par la peur qui s’est installé depuis plus d’un an. L’obstination de l’équipe Macron à instrumentaliser la crise et à faire durer l’urgence suscite donc des oppositions y compris dans le “saint des saints” qui la soutient depuis 5 ans. 

Mais il n’est pas sûr que les jeunes loups qui colonisent les cabinets ministériels et qui murmurent à l’oreille de Macron aient encore assez de réalisme pour mesurer le creusement sourd de ces écarts. 

L’immense arrogance de la start-up nation

Tout le problème tient aujourd’hui (et c’est un phénomène caractéristique des “fins de règne”) à la médiocrité des conseillers qui entourent Macron et ses ministres, et à leur ivresse aveugle du pouvoir. Peu de Français mesurent que la vie en cabinet ministériel est usante, mais aussi “déconnectante” et enivrante par le goût du pouvoir qu’elle donne à de jeunes énarques dont le principal mérite se résume souvent à être rudes à la tâche, endurants, et sans vie de famille pour les arracher à leur bureau avant 23h. 

Ces jeunes loups, convaincus d’être l’avant-garde éclairée de la start-up nation, comme Macron le fut en son temps, regardent les Français avec le biais de l’arrogance et du mépris : le Gaulois réfractaire n’est rien, le conseiller technique du ministre de 26 ou 27 ans est tout. Le Gaulois réfractaire est un veau sans conscience politique, le conseiller technique est le guide de la nation. 

Au passage, il est un fait que ces conseillers techniques grenouillent dans la caste mondialisée où la mode est d’expliquer que le passe sanitaire permet de retrouver la liberté et de voyager à l’étranger comme tous les gens importants. Cette vanité aveugle et légitime toutes les mesures liberticides, qui ne sont même pas comprises. 

Toujours est-il que ces petits marquis se félicitent de pouvoir décliner leur identité chaque fois qu’ils vont prendre un café en terrasse. Et nos vieilles préoccupations de liberté publique, d’autonomie des citoyens et de la pensée, de respect de la vie privée, ne font pas du tout partie de leur culture politique. 

La rupture de réalité entre eux et nous

Comme tous les Présidents en fin de mandat (et comme dans tous les gouvernements usés), Emmanuel Macron a sacrifié au rituel de la claustration : petit à petit, on ne s’entoure que des gens qui vous disent ce que vous avez envie d’entendre, quitte à les choisir pour leur docilité plutôt que pour leur intelligence et leur clairvoyance (Jean Castex étant une caricature de ce type de recrutement), et petit à petit, on se laisse enfermer dans son “story-telling” officiel. La propagande devient la réalité, et la réalité devient un complot. 

C’est à ce stade que le quinquennat Macron se trouve. La perception du monde par le Président est biaisée par la petite cour qui gravite autour de lui et jouit de son omnipotence sur les institutions, sur les gens, sur le réel. Cet état psychique a un nom : l’aveuglement, pour ne pas dire le délire psychotique. 

La question est de savoir combien de temps un pays peut tenir sous la conduite d’une escouade de petits marquis coupés des réalités… Nous réalisons l’expérience en grandeur nature. 

Inévitable rapport de force ?

Sur le fond, la cécité élyséenne est telle désormais que le pouvoir semble décidé à exercer une tyrannie sans limite et sans recul critique, simplement au nom de la supériorité de la caste au pouvoir. Assez curieusement, les réflexes démocratiques sont tombés, sont oubliés, autant qu’ils étaient occis sous le régime de Vichy. Rappelons que le maréchal Pétain s’était lui aussi entourés de technocrates et “d’amateurs” pour réformer le pays. 

Face à cette cécité, les opposants à Emmanuel Macron commettent une erreur d’appréciation en imaginant que le recours à des manifestations démocratiques suffira à faire entendre les oppositions. Le régime actuel se satisfait pleinement d’un dysfonctionnement permanent, d’un clivage systémique entre ceux d’en haut et ceux d’en bas. 

Il est intéressant de voir quelle riposte l’histoire produit dans ce genre de situation. La dérive autoritaire radicalisera-t-elle les oppositions ?

Les paris sont ouverts. 

862 Shares:
24 commentaires
  1. “Ces jeunes loups, convaincus d’être l’avant-garde éclairée de la start-up nation, comme Macron le fut en son temps, regardent les Français avec le biais de l’arrogance et du mépris : le Gaulois réfractaire n’est rien, le conseiller technique du ministre de 26 ou 27 ans est tout. Le Gaulois réfractaire est un veau sans conscience politique, le conseiller technique est le guide de la nation.”

    Quand je les côtoyais à Paris dans les années 1990, c’étaient les mêmes dans les galaxies Bouygues, l’Oréal et LVMH, sauf que là ça sortait du moule HEC et X.

  2. « Cet état psychique a un nom : l’aveuglement, pour ne pas dire le délire psychotique. »

    J’ai argumenté ici il y a peu de temps qu’était désormais advenu le temps des psychiatres, qui ont autorité pour passer, avec deux témoignages et ordonnances judiciaires, nationales ou internationales, la camisole de force.

    Là, ce ne sont plus des faisceaux de présomptions, ce sont des montagnes de preuves qui s’accumulent, qui nous font dire que l’arrogante et aveugle folie sommitale s’approche très dangereusement du narcissisme d’artiste raté ayant emmené l’Allemagne vers le Crime contre l’Humanité entre 1933 et 1945. Et peu me chaut l’utra éculée accusation de Point Godwin quand le nez au milieu de la figure « est un roc ! un pic ! un cap ! Que dis-je, c’est une péninsule ! »

    https://libretheatre.fr/tirade-nez-cyrano-de-bergerac/

  3. « La propagande devient la réalité, et la réalité devient un complot. »

    « L’URSS est le pays du mensonge intégral. Staline et ses sujets mentent toujours, à tout instant, en toutes circonstances, et à force de mentir ne savent même plus s’ils mentent. Ils baignent dans une atmosphère saturée de mensonge. Et quand chacun ment, personne ne ment plus en mentant. Là où tout ment, rien ne ment (…) Unique réalité : la terreur qui décompose les esprits et empoisonne les consciences. »
    en 1938 in La vie Intellectuelle
    Boris Souvarine (1895-1984), militant politique, journaliste, historien et essayiste russe naturalisé français

  4. « Il est intéressant de voir quelle riposte l’histoire produit dans ce genre de situation. La dérive autoritaire radicalisera-t-elle les oppositions ? »

    03/08/1940 : Condamnation à mort du général de Gaulle : https://www.charles-de-gaulle.org/announcement/03081940-condamnation-a-mort-general-de-gaulle/

    Vote des pleins pouvoirs constituants à Philippe Pétain : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vote_des_pleins_pouvoirs_constituants_%C3%A0_Philippe_P%C3%A9tain

    Arrestation du maréchal Pétain : https://fr.wikipedia.org/wiki/Arrestation_du_mar%C3%A9chal_P%C3%A9tain

    Le 26 août 1944, jour de gloire du Général de Gaulle Véritable “miracle de la conscience nationale” : https://www.qwant.com/?client=brz-moz&t=images&q=g%C3%A9n%C3%A9ral+de+gaulle+26+ao%C3%BBt+1944

  5. Premier élément de réponse le 15 septembre avec les conséquences de l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale des soignants.
    La macronie se retrouvera-t-elle face à une première réalité ? Sans un effectif suffisant de soignants, le système de santé s’effondre.

  6. comment voulez vous que de jeunes loups aux dents longues, sans famille, n’ayant jamais piloté une boite et des hommes puissent faire des miracles ?

    ils ne font qu’obéir a de l’idéologie pure ( dépassée qui plus est.. ) , une fuite en avant qui entraîne plus de dette, détruit notre monnaie, détruit notre société et tous ses fondements,

    leur modele de “start up nation”, parce qu’il a une logique financière court-termiste et non industrielle ne peut pas être une piste sérieuse ( pourquoi les licornes françaises ne publient pas leurs comptes ? un problème ? )

    la situation est inédite.

  7. Plus il approche de sa fin inéluctable, plus l’Etat socialiste violente la France. L’Etat socialiste ne concèdera pas sa défaite avant d’avoir ruiné le pays, financièrement, physiquement et moralement.

  8. Microncescu a déclaré en 2020 “Nous sommes en guerre !!! Nous sommes en guerre !!! Nous sommes en guerre !!!etc…
    La caste est en guerre contre le peuple de France !!!
    Il s’agit bien de la 3ème guerre mondiale !!! Ouvrez les yeux !
    La vie est un rapport de force !!!
    Les responsables politiques élus de tous bords ont tous une très grande responsabilité dans la mise en oeuvre de cette tyrannie !
    Et maintenant les responsables ou organisateurs des manifestations pacifiques doivent comprendre que lesdites manifestations ne donneront rien !!!
    Microncescu ne démissionnera pas !!! Microncescu ne partira pas de lui-même !!!
    Rappelez-vous ! Il a crié avec arrogance “Qu’ils viennent me chercher !!!”
    Nous sommes à un tournant historique de notre Histoire !
    La seule solution maintenant c’est d’aller le chercher pour de bon !
    Une seule et unique manifestation le 11/09/2021 et une seule DIRECTION L’Elysée !!!

  9. Oh ! je suppose que partis comme ils le sont, les « petits marquis » ne manqueront pas de convaincre leur leader de la nécessité de prolonger jusqu’en mai 22.
    Après tout, c’est pour le bien commun n’est-ce pas ???

    « Tout le problème tient aujourd’hui (…) à la médiocrité des conseillers qui entourent Macron et ses ministres, et à leur ivresse aveugle du pouvoir. »

    Il semble que conseillers et ministres soient à bonne école.

  10. Ce qui me fait peur, c’est que Macron a accès aux données des renseignements généraux.
    Il a donc une idée précise de l’état du pays et de la population.

    Cet entêtement ne peut vouloir dire que deux choses:
    * soit il sait que c’est perdu pour lui, et tente le tous pour le tout,
    * soit il sait que le peuple va se soumettre.

  11. Le problème, c’est que Macron devra justifier cette prolongation. Soit il y a des morts (que les statistiques soient vraies ou fausses), mais alors les vaccins sont inefficaces. Et les 50 millions de vaccinés vont se poser des questions. Soit il n’y a pas de morts (effet des vaccins ou du hasard), mais quels arguments pour la prolongation? Je crois que Macron est coincé, il a trop menti, à trop de gens. Comment pourra-t-il finir son mandat?

  12. “Les paris sont ouverts.”
     
    Alors, je parierai sur une inertie jamais connue opposée par le peuple à pause-caca et son aréopage de mous du bulbe – s’il veut nous piquer de force, ça sera NON, s’il veut encore nous enfermer, ça sera NON (et que pourraient-ils bien faire à des centaines de milliers de gens sortant dans les rues, les mettre en GAV !? Restons sérieux !), et ça sera de toutes façons maintenant systématiquement NON, ou plus exactement : “va te faire foutre, s’il te plaît” (ben oui, fermes sur la position, mais corrects;-p).
     
    Dans la position d’un gouvernement autoritariste (comme d’un autre), rien n’est pire que lorsque les citoyens n’écoutent plus rien et n’en font qu’à leur tête.
     
    Nous venons de les voir reculer sur la question des centres commerciaux, surtout pour ne pas continuer à se faire bouler par l’ajustice, puisque sur 178 fermés, il n’y en a plus que 60 ; des hôpitaux ont déjà repoussé l’échéance de la seringue jaune de la honte d’un mois sans rien demander, parce que les scribouillards surnuméraires voient bien qu’amputer le personnel des non-piqués va les mettre dans une merde noire, question planning, bref, ça recule de partout avant même que les échéances soient atteintes.
     
    Il reste que si pause-caca veut continuer sur cette voie délétère, il ne va pas tarder à se heurter à ce que tous les gouvernements ont toujours craints, surtout dans ce pays, une grève générale (on ne fait pas mieux en matière d’inertie), mais ça, je doute que sa valetaille le voit arriver plus que lui…

    1. Jiff, pour vous rebondir, la bande à pause-caca, je doute même qu’ils soient capables de gérer le PQ des tinettes du 55 ! Grève des dames-pipi au château, ouaf! comment on fa pour la pause-caca !

      Déjà, dès le 14/07, la Première à se mettre en grève gé sans AG fût la Dame Brizit sur la tribune du défilé des Champs, vers lesquels le PCC avait eu le bon sens sous The Big Timon de renvoyer les intellos aux travaux manuels, pour se les coltiner au réel et au manuel, ces cons! même si je suis un éternel dénonciateur du Grand Saut en Avant et ses 50 millions de cadavres, question de principe anti laogai selon ma DUDH-Const1958 interfacé carte mère.

      Donc Dame Brizit a donné le ton le 14 en direct sur le Worldwide Tube, post traduit par les spécialistes de la lecture sur lipsticks : “Me fais pas chier !” Grève générale avec photo de Dame Brizit et l’intitulé “Me fais pas chier !”, ou pour économiser les lettres et l’imprimerie “Fais pas chier !”

      Simple, non !

      M’est avis que le ‘ti-capo a pas dû toucher au kiki d’l’été, a dû chercher bi-bagatelle sur la côte avec livraison par jetski ! Pas facile avec paparazzi, pour une fois qu’ils font œuvre de salubrité publque…

  13. Je ne suis pas à même de mesurer le mécontentement ambiant autrement que dans mon cortège du samedi. A cette aune j’ai noté que la question des enfants est devenu un sujet sensible. La contre propagande doit insister sur cet axe: les enfants et l’école. C’est la recommandation de La Rose Blanche ici: https://t.me/laroseblancheFR

    Avec les personnels de santé et les médications interdites qui pourtant vous évitent l’hôpital.

    Je vois relativement peu d’ados et de jeunes adultes dans les cortèges. Des quelques conversations que j’entends je tire l’impression, vague, que cette tranche d’âge est soit indifférente soit hostile aux antipass. Normal, les non matures qui sortent du système éducatif socialo, marchent à plein dans la propagande progressiste à la véreux-kouchner: la patrie de Pasteur bla bla bla, toutes ces conneries scientistes qui ont toujours marché. À quoi s’ajoute le côté geek du QR code sur l’iPhone dernier cri.

    Sur le plan général, j’évalue le rapport de force à leur avantage 60-40 et stable. Toutes les institutions sont contre nous. Tous les candidats identifiés de 2022 itou. Suivant le schéma décrit dans le livre de Pat Buisson: les petits bourgeois semi instruits contre les pouilleux rétrogrades (de fait bien plus instruits). Du coup, sauf accident maqueron joue sur du velours.

    Tout baigne sauf les finances. Sur fond d’inflation rampante, caché derrière le pass sanitaire arrive le passe à la caisse. Je n’exclus pas que la team maqueron cherche à alourdir l’ardoise pour la mettre sur le dos des antipass. D’où le test en cours dans les DOM TOM, chez les bronzés vaudou.

    1. “À quoi s’ajoute le côté geek du QR code sur l’iPhone dernier cri.” + “les petits bourgeois semi instruits contre les pouilleux rétrogrades ”
      oui vous avez raison .
      il faut gagner la bataille de l’image aussi chez les jeunes:
      – proposer un contre modele numérique ( RIC numérique ?)
      – mettre en avant des figures jeunes et branchées ( = la liberté c’est cool )
      – alerter sur la situation eco a venir catastrophique = une décennie perdue a venir ( pas de croissance.. modele japonais en pire )

      vous dites : ” cette tranche d’âge est soit indifférente soit hostile aux antipass”
      – c’est plus de l’indifférence car ils comprennent pas .. ou ne savent pas quoi faire a leur niveau.. je n’ai pas vu d’hostilité pour le moment…ils essayent de se greffer aux combats qu’on leur vend ( le climat par ex ) mais se rendent compte que ce n’est pas faisable ( voiture elec hors de prix, elec qui augmente, dans 10 ans quelle politique? , etc..)

    1. La programmation a été concoctée au niveau supérieur.
      Le green pass ou Digital ID Repository s’appuie sur la vaccination semestrielle à durée indéterminée.
      L’UE a commandé ferme 1,8 milliards de doses Pfizer, et prévu 4,6 milliards de doses au total (10 rappels, aka boosters), soit 5 ans.
      Seulement, Macron fait du zèle, et prétend donner des leçons au monde entier.
      Quoiqu’il en coûte de dette publique en marche vers les 3000 milliards, les PGE à 160M, le déficit extérieur vers les 70M. Là sera sans doute le mur du réel.
      La bonne nouvelle est que l’épidémie est sous contrôle à 80-90 % sur tous les critères objectifs.
      Mortalité, admissions hospitalières et réanimations & soins intensifs.
      De même pour la vaccination des plus âgés et de plus vulnérables, complétée largement par l’immunité naturelle (25% de covidés).
      La grosse exception à ces chiffres rassurants sont les tests, mais le non remboursement risque d’inverser les chiffres gonflés à l’hélium.

  14. Sans blague! Plus une petite prolongation jusqu’aux élections. Mais comme le retrait d’Afghanistan s’est plutôt mal passé et que l’on est en plein dans le procès des attentats de 2015, un probable nouvel attentat chez les infidèles que nous sommes. Comme cela, une petite extension du sanitaire au vigipirate écarlate++ et hop, la dictature finale, plus d’élections pour cause de pandémie/attentat. Macron va nous faire la totale. Et ses conseillers, tous aux fraises mais bien payés et n’ayant pas loin à faire pour aller de chez eux au boulot voteront des 2 mains. Reste plus qu’à relever le pont-levis…

  15. La ou c’est inquiétant, c’est que Geoffroy Roux de Bézieux n’est pas un entrepreneur mais un mercenaire… commandos de marine, coup de main en Afrique (Rwanda? Djibouti?), fondateur des boutiques Phone Service qui étaient certes novatrices en 2000 mais ont coulé aussi sec, Virgin Mobile, Numéricable, que des échecs patents… actuellement il a l’air d’être plongé jusqu’au coup dans le Nouvel Ordre Mondial numérique avec Bla Bla Car et fonds d’investissment dans notre surveillance… Au fond, il n’en a rien à f… de l’hôtellerie et de la restauration, Schwab l’arrange bien..
    https://www.medef.com/fr/qui-sommes-nous/le-president
    http://www.notustechnologies.com/
    C’est pareil pour le Medef Paris. J’apprends avec stupeur que Philippe Leboeuf, représentant de l’hôtellerie au Medef de Paris est en MEME TEMPS le manager de Raffles, une société mondialisée qui a décidé de racheter le OWO, le Old War Office, fleuron du patrimoine britannique, le bureau de guerre de Churchill pour en faire un hotel de luxe. Je veux bien que c’est plus sympa d’habiter à Londres, en zone libre, que chez les esclaves soumis au pass sanitaire, mais alors on n’est pas au Medef!
    https://www.medefparis.fr/uploads/media/node/0001/44/64b8a472eabf024517b84be1d08e17aaf02e9ff4.pdf
    https://latribunedelhotellerie.com/nomination-philippe-leboeuf-nomme-directeur-general-raffles-londres-the-owo-ouverture-prevue-en-2022/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer