Polynésie: la loi sur l’obligation vaccinale contestée par la société civile et l’Eglise protestante

Le gouvernement a misé sur la vaccination généralisée. Une vaccination de masse, dont l’innocuité n’a pas encore été prouvée. Dernièrement, en Polynésie, la loi sur l’obligation vaccinale a été adoptée par l’Assemblée le 23 août 2021. Elle fait l’objet d’un débat houleux dans le pays. La mesure est largement critiquée et contestée par de nombreux organismes et associations. L’Eglise protestante maohi et le collectif citoyen Te ora o te fenua en font partie et ils ont déjà exprimé leur contestation.

Promotion de l’ivermectine

Pour exprimer leur désaccord sur l’application de la nouvelle loi sur l’obligation vaccinale, le collectif citoyen Te ora o te fenua a organisé une manifestation pacifique devant la présidence du Pays. Ils étaient environ une trentaine de personnes à avoir participé à l’évènement.

Leur porte-parole, Brenda Hoffman, demande une suppression de l’amendement. Comme solution, elle propose le recours au kit de traitement composé d’ivermectine pour soigner les malades. Le collectif souhaite exprimer leur opinion et leur requête pendant le conseil des ministres.

Il faut mentionner que d’autres manifestants ont déjà campé devant la présidence le samedi 18 septembre dernier. Ils ont déclaré qu’ils ne sont pas des anti-vax. Mais ils revendiquent en revanche leur liberté de choix.

Pour la liberté de choix

Pour contester l’adoption de la loi du Pays sur l’obligation vaccinale, l’Eglise protestante maohi a, de son côté, organisé une conférence de presse. L’évènement s’est tenu à Paofai. Le président de l’église, François Pihaatae, demande également à l’Etat de donner à la population la liberté de choisir entre se faire vacciner ou non.

L’Eglise protestante maohi a tenu à mentionner qu’elle n’est pas contre les vaccins Covid-19. En revanche, elle estime que les autorités ont pris cette mesure sans tenir compte de la culture et de la foi du peuple.

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Shares:
2 commentaires
  1. En Nouvelle-Calédonie notre association, EPLP a déposé un référé contre la délibération instaurant l’obligation vaccinale anticovid pour tous les majeurs calédoniens. Il sera jugé le 7octobre prochain. Cordialement, Martine Cornaille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer