Toulouse : un professeur dénoncé et suspendu pour avoir diffusé un avis hostile à la vaccination obligatoire

Au sein de l'Education Nationale de Monsieur Blanquer, qui s’interroge sur les mesures du gouvernement actuel sera jugé « complotiste », indésirable. Un professeur d’espagnol en a fait les frais. Ce dernier a été suspendu pour avoir diffusé dans sa classe une vidéo publiée sur le Journal France-Soir. L’enseignant en question travaille au Lycée Raymond-Naves à Toulouse. La vidéo a été diffusée dans une classe de seconde. Dans un scénario nauséabond, le professeur a été dénoncé au Proviseur du lycée par un parent d'élève et, saisie, l'Inspection Académique a donné raison à la demande de sanction du Proviseur. Jean-Michel Blanquer se rêvait en successeur de Jules Ferry et il finit dans une posture bien peu républicaine.

Le contenu de la vidéo

Alors que l’année scolaire vient à peine de débuter, le lycée Raymond-Naves à Toulouse est déjà au centre d’un très grave abus de pouvoir de l’autorité ministérielle et d’un chef d’établissement. L’établissement a reçu l’ordre de suspendre un de ses enseignants. Pour son premier cours dans une classe de seconde, ce professeur d’espagnol avait décidé de diffuser une vidéo permettant aux élèves de former leur jugement en entendant un autre point de vue que la propagande gouvernementale sur les vaccins. 

Comme certains sportifs de haut niveau qui ne voient pas l’intérêt de se faire vacciner, l’enseignant “vaccino-sceptique” a fait visionner à ses élèves une vidéo du média France Soir.  Notons que depuis le début de la pandémie, le journal a contribué essentiellement à maintenir de la liberté d’esprit, par exemple en posant la question des dangers de la vaccination insuffisamment expérimentée proposée par certaines entreprises du secteur pharmaceutique. 

 La direction du lycée a jugé bon de donner suite à une dénonciation d’un parent d’élève, scandalisé par la liberté d’esprit du professeur. Ce dernier a été convoqué par le rectorat qui a opté pour sa suspension pour “apologie du complotisme”.

Un comportement inacceptable pour l’inspection académique de Haute-Garonne

Selon la direction du lycée Raymond-Naves, la liberté d’esprit est donc inacceptable. L’inspection académique de Haute-Garonne a conforté le Proviseur. Elle a également déclaré qu’un enseignant n’a pas le droit d’exprimer ses opinions personnelles auprès de ses élèves, vu que cela pourrait les influencer (sic!). On se rappelle que Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale, avait l’ambition d’entrer dans l’histoire comme un ministre aussi important que Jules Ferry. Mais il est bien loin du goût de la liberté et du républicanisme de son modèle puisque, sous sa responsabilité, l’école n’est plus un lieu où l’on apprend à penser librement. 

Pour le moment, le professeur d’espagnol est suspendu sine die. Sa hiérarchie a en effet décidé d’une “mise à pied à titre conservatoire”.

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

412 Shares:
7 commentaires
  1. J’avais clairement désigné (“Sors d’ici Jean Moulin”) la bande squattant le pouvoir comme les “nouveaux collabos” de la nouvelle “souveraineté européenne”. Avec médias à ses ordres, je voyais bien ce régime en route pour rivaliser avec celui de Vichy mais je ne pensais pas encore qu’il puisse le dépasser aussi rapidement dans l’ignominie.
    Méc-créant.
    (Blog: “Immondialisation: peuples en solde!” )

    1. Eh oui, vous-avez sauté un cran dans l’ignominie (trop gentil ?), car c’est à ceux qui ont inspiré le gouvernement de Vichy qu’il fallait comparer, ce qui fait que finalement, c’était bien l’afficheur du sud qui avait raison…

  2. Et si on parlait plutôt d’union soviétique, de totalitarisme communiste, de stalinisme où délation, dénonciation et dénonciateurs étaient un des piliers du régime !!!😁
    Sinon oui ! Pays de collabos, de larves et de larbins qui vont à la soupe, majoritairement fonctionnaires !

  3. Ergo, tous les profs de philo (et les très bons profs de français) dignes de ce nom vont se retrouver suspendus d’ici à la fin de l’année.
     
    Ces genres de comportements (parent d’élève délateur (pauvre élève, culturellement parlant), direction d’établissement genre paillasson hors-sol et déficients mentaux de l’ednat, mais spécialistes du référentiel bondissant et du milieu aquatique profond) sont malheureusement de plus en plus répandus.
     
    Il est très clair que monter les gens les uns contre les autres en clivant volontairement le débat, tel que le font pause-caca et son aréopage de truands corrompus, fonctionne et fait ressortir le plus mauvais côté des gens qui n’ont pas une assise bien solide dans la vie et/ou un manque de jugeote – cependant, comme dans toute manipulation de masse exécutée par des amateurs, il arrive toujours un point de basculement où la réalité vient faire exploser la fiction distillée et fait ouvrir les yeux aux manipulés, et ce jour-là, ce sont les premiers à sortir les piques…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer