Pour faire accepter la 3è dose vaccinale, le Ministère de la Santé israélien a manipulé des données

Pour faire accepter la "troisième dose", il y aurait eu manipulation de données. Trois chercheurs - Oz Koren, Shoshy Altuvia et Retsef Levi accusent le ministère de la Santé d’Israël de manipulation frauduleuse des données concernant l’efficacité du booster Pfizer. Si cela est confirmé, c'est une véritable bombe, non seulement pour les autorités israéliennes mais pour le reste du monde occidental enfermé dans une stratégie de "tout vaccinal".

Zoom sur la manipulation des données

Oz Koren et son équipe ont indiqué que le ministère de la santé a pratiquement manipulé les données de son tableau de bord, en modifiant le statut vaccinal des cas positifs enregistrés dans les aéroports.

A titre d’exemple, un jour donné, le nombre de cas confirmés s’élevait à 118 chez les personnes vaccinées et à 242 chez les non vaccinées. Soudainement, les données ont été modifiées et on a constaté 10 cas confirmés vaccinés contre 350 non vaccinés.

Ce que le ministère a ignoré, c’est qu’il est possible de consulter les données originales via la plateforme waybackmachine de web archive et les captures d’écran du Conseil d’urgence.

Oz Koren et son équipe détiennent des vidéos qui démontrent ces manipulations frauduleuses. Par ailleurs, le Conseil a publié les captures d’écran des données originales et celles des données « révisées ». La différence est flagrante.

Il se trouve que le ministère de la Santé en Israël a déjà réalisé ce genre de manœuvre avec les commentaires d’une publication sur Facebook intitulée « Let’s talk about side effects » ou parlons des effets secondaires des vaccins. Il a supprimé les commentaires révélant les effets indésirables. Le ministère de la Santé n’a pas encore répondu à ces allégations.

Des chiffres surestimés sur l’efficacité du booster

Oz Koren et son équipe ont aussi critiqué les résultats de l’étude publiée sur le journal NEJM (New England Journal of Medicine) le 15 septembre 2021. On y lit que le booster du vaccin contre la Covid-19 Pfizer permet une baisse considérable du risque d’infection chez les personnes âgées de 60 ans et plus.

Les auteurs de l’étude, incluant notamment le Dr Sharon Alroys-Preis chef de service de santé publique du ministère israélien de la santé, ont utilisé les données dans le tableau de bord du Ministère de la Santé.

Selon Oz Koren, l’analyse est biaisée, car la plupart des personnes testées sont non-vaccinées. Or, ce détail n’a pas été pris en compte. La  protection offerte par une troisième injection du vaccin est largement inférieure à celle annoncée par le ministère de la santé, si l’on en croit donc les trois chercheurs que nous avons cités. Si tout était confirmé, on pourrait dire qu’Israël a été à la pointe de la vaccination mais aussi des biais de données pour participer à l’ordre sanitaire international. 

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1K Shares:
1 commentaire
  1. Il n’y a pas que chez eux que ça caviarde en mentant à tous les étages comme des arracheurs de dents – avec sa méticulosité habituelle et sa perspicacité, Pierre nous démontre qu’ici, c’est encore pire (ouais, j’suis fan de sa logique inattaquable et chirurgicale ;-p) : https://www.youtube.com/watch?v=okPl8AZ-ZqA
     
    La seule différence, c’est qu’on pourrait encore dire qu’ici, c’est encore fait avec un poil plus de style dans la dégueulasserie…
     
    Tout ça va donc très mal se terminer, car les piqués, qui sont en train de s’apercevoir qu’ils ne sont que des cibles de fléchettes dindons d’une farce financière colossale et mondiale, commencent à plus que douter de l’efficacité des bouzyns, et quand on commence à se poser des questions, on commence forcément à farfouiller un peu partout pour tenter d’obtenir des informations valables. Or les génies gouverne-mentaux qui manipulent les foules à grands renforts de connaissances tirées des neurosciences (uniquement financées par le grand capital depuis le début) en ont négligé un aspect capital, on les pardonne d’ailleurs volontiers d’avance, car ils ne sont pas bien intelligents en fin de compte et même pas mal diminués pour une bonne part d’entre-eux, c’est le fait que lorsqu’une personne s’aperçoit qu’on lui a menti sur un sujet aussi grave que sa santé, et par extension sur tout et tout au long de sa vie quand on parle de la france, uniquement pour se faire du fric et faire son cador devant les caméras de TV, sa réaction est exponentielle au sentiment, justifié, d’avoir été pris pour une merde toute sa vie.
     
    En con-séquence, le retour de flamme/boomerang ne pourra être que dantesque…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer