Stalingrad du COVID : Macron met un premier genou à terre !

L''allocution prononcée hier par Emmanuel Macron à la télévision confirme le pronostic d'un Stalingrad du COVID que nous avons lancé cet été, après son coup de menton brutal sur le passe sanitaire. La France dispose désormais d'un Président paralysé par ses excès, qui a crispé et clivé de façon brutale, et qui est condamné à mal gouverner à coups de milliards distribués pour neutraliser la grogne qu'il a semée. Macron a mis hier un premier genou à terre. Et rien n'exclut que le deuxième ne ploie pas lui aussi dans les semaines à venir...

C’est le Stalingrad du COVID qui fait déjà sentir ses effets destructeurs dans la macronie…

4 mois après la terrible décision présidentielle de transformer le passe sanitaire en outil de crédit social à la chinoise, qui a urtiqué une part substantielle de l’opinion (même si les medias subventionnés ont organisé et respecté une méticuleuse loi du silence à propos de la contestation), le pouvoir exécutif a donné l’image d’une paralysie face aux échéances cruciales de la crise. Nous avons montré comment Macron semble n’avoir aucune vision sur le sauvetage du système français de protection sociale. Et le reste du discours a montré une étrange temporisation sur les sujets de vaccination, alors que beaucoup craignaient le transformation du passe sanitaire en passe vaccinal. 

Macron freine ses ambitions sur la vaccination

Concrètement, le Président s’est contenté d’invoquer une reprise des contaminations (dont nous avons montré la quasi-inexistence dans la vraie vie du pays) pour annoncer que les personnes de plus de 65 ans ne disposeraient de leur passe sanitaire qu’en acceptant une troisième dose. Pour le reste, Emmanuel Macron a annoncé qu’il restait 6 millions de personnes non-vaccinées, à qui il s’est adressé en leur demandant de faire preuve de sens des responsabilités. 

Foin, donc, des mesures expéditives, des menaces, des disqualifications sociales. Le Président semble chercher un apaisement, tout en consolidant l’instauration du passe sanitaire dont nous avons déjà expliqué les tenants et aboutissants industriels. C’est la stratégie de la fixation : on établit une forteresse, et on n’en bouge plus, ni pour avancer, ni pour reculer. 

Les résistants à la politique sanitaire peuvent donc se féliciter de cette victoire tactique, discrète mais significative, remportée sur la stratégie va-t-en guerre du président. Celle-ci est désormais neutralisée. Reste à obtenir des victoires plus décisives : retrait du passe sanitaire, abrogation de l’obligation vaccinale pour les soignants. 

Une peur des effets secondaires ?

Dans le même temps, les vices du dossier vaccinal ont fini par pointer le bout de leur nez. Le Pfizergate laisse craindre le recours de Pfizer à des méthodes frauduleuses pour obtenir l’autorisation de mise sur le marché de ses produits. L’ANSM a déconseillé l’utilisation du vaccin Moderna chez les moins de 30 ans, compte tenu des complications cardiaques qu’il peut causer. 

Le nombre de complications cardiaques intervenues pourrait même rendre petit à petit le sujet explosif. Emmanuel Macron a-t-il reçu d’importantes informations sur les vices des vaccins, qui assombrissent ses perspectives de popularité dans les semaines à venir ? Il avait en tout cas la voix éteinte, le teint jaune, le visage fermé d’un homme qui porte des mauvaises nouvelles. Nous étions loin de l’énergie agressive de juillet. 

Macron sera-t-il vraiment candidat ?

Pour le reste, le Président a annoncé qu’il rédigeait de nouveaux chèques, notamment pour les jeunes, histoire de maintenir sa popularité. Il a expliqué que les conditions pour réformer les retraites n’étaient pas réunies, ce qui est un terrible aveu de sa fragilité. Et il a vanté son action mais sans donner le sentiment qu’il disposait d’un programme solide. 

Certains ont affirmé qu’il s’agissait d’un discours de candidat non-déclaré. On reste sceptique. Nous maintenons notre pronostic d’un Stalingrad en rase campagne et d’un scandale sanitaire qui se révèlera dévastateur le jour où le petit peuple des vaccinés comprendra que l’exécutif a mis la santé de la majorité des Français en danger pour faire plaisir aux laboratoires pharmaceutiques. Et nous croyons plausible, désormais, que, informé des risques inconsidérés qu’il a fait prendre à ses électeurs en les forçant à recevoir des injections toxiques, Macron s’attend à un revers sévère de nature à compromettre sa candidature. 

Une justice immanente sanctionnerait donc l’incompétence de cette caste mondialisée qui s’attribue généreusement le monopole de lumières qu’elle ne voit pourtant pas. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

645 Shares:
35 commentaires
  1. Attention à ne pas trop prendre ses désirs pour des réalités.
    Contrairement à ce que vous envisagiez, les soignants non-vaccinés sont toujours exclus de leur emploi et Macron caracole encore en tête des sondages grâce à l’inertie des boomers.
    Pour l’instant, il déroule l’agenda de Davos sans aucune opposition.

    1. Tu parles, proroger le pass jusqu’en juillet 22, sans que personne ne moufte, lui suffit amplement comme succès.
      Le reste c’est pour distraire la galerie.
      Il faut surveiller les signaux faibles de ses bailleurs de fonds électoraux. Sachant que pfizer a lui seul suffit à les financer.
      C’était la monnaie évidente des 11 vaccins obligatoires 1 mois après son élection. Cette fois, un mois après son élection, il rendra obligatoire la thérapie genique de masse, que j’appelle, et qu’il faut bien considérer comme étant la thérapie Eugénique. C’est une certitude.
      Et puis en 2025, dans le cadres du plan français de médecine génomique 2025, dont personne ne se décide à comprendre les enjeux cohérent avec le scénario Covid, depuis 2015, toutes les autres thérapies seront taxables de charlatanisme.
      Il faut, que les gens se lassent de réclamer le Pass, quitte à agir comme si, maintenant, plus personne n’a pu y échapper.
      Se faire enfiler le pass jusqu’aux élections n’a provoqué aucune révolution, il peuvent absolument tout se permettre crescendo.
      A sa place, je ferais voter par correspondance les non Pass (contre lui a priori) et triturer les scrutin. Ce qui a parfaitement fonctionné pour un pays 5 fois plus peuplé….Et pourtant ça dépasse les imaginations les plus fertiles. Ce que les USA faisaient en Amérique du Sud, ils ont fini par le faire chez eux.
      Quant à la folie, il faut creuser plutôt du côté des TDI, troubles dissociatifs de la personnalité. Dont semblent également être affectés le chef de gouv. et le chef du virus.
      Sans cette pathologie sélectionnée à dessein, ils seraient incapables de soutenir tout et son contraire avec la même conviction. Ce sont des identités multiples et antagonistes qui s’expriment par la même voix.

  2. Bonjour Eric,
    Vous oubliez que dans le cas présent nous n’avons pas affaire à un “président normal” mais à un psychopathe narcissique !
    Donc je me permets de vous avertir sur le fait que ce dernier, qui, il ne faut pas l’oublier, est en guerre😁, pourrait prendre votre article comme une provocation et en conséquence réagir à cette dernière en durcissant les mesures “sanitaires” uniquement pour montrer qu’il est plus beau, plus fort, plus tout 😁 que nous les gueux, les riens etc…etc…
    Nous avons affaire à un fou et avec les fous tout peut arriver, la preuve regarder où en est la France aujourd’hui !

    1. Non je ne pense pas qu’il soit fou ; il doit terminer la feuille de route que lui a confiée l’oligarchie financière (big data ,big pharma etc..) . il doit renvoyer l’ascenseur à ceux qui l’ont nommé à la tête de l’état dans le délais prévu.Il ira donc jusqu’au bout ,se sentant protégé par ce pouvoir mondialiste

    1. Qui sait?
      Par contre, la faim a toujours fait sortir les loups du bois ….et le carnet de chèques « en bois » que le gamin manie depuis 2 ans ne fait que précipiter une gigantesque pénurie

    2. J’espère tellement que vous dites vrai, mais je n’en suis pas certaine hélas ! Je reste encore très septique, car Macron est un fou, dictateur et psychopathe, imbu de sa personne, orgueilleux, têtu et ambitieux…
      Mais je vais essayer de croire malgré tout à cette bonne nouvelle que vous venez de m’annoncer, juste pour essayer d’embellir un peu ma journée !
      Courage à vous tous, malgré tout. Un jour prochain, la vérité éclatera. Tenons bon et gardons espoir. Macron ne gagnera peut-être pas cette guerre qu’il a lui-même commencée 🤞🤞🤞

  3. De même que généralement l’ont se pose la question que va t il dire, je me demande que va t il faire pendant la presidence tournante de l’Ue. Ne va t il pas s’y faire ridiculiser par ses utopies européistes dans l’affrontement avec les Visegrade? à suivre ce qui peut etre sa peaux de banane ultime. Néanmoins faut pas se réjouir trop tôt, il manie le mensonge avec une extrême dextérité c’est même un cas d’école et les français il me semble, sont souvent quelque peu dupes.

  4. Et Fabius Cunctatator, vous vous souvenez ?!
    Il peut très bien mimer une reculade par temps calme pour feindre la sincérité et revenir brusquement et dans peu de temps à des “mesures dures” sous l’effet d’un évènement “imprévu”. Imaginer un seul instant que le plan mondial dont il est un effecteur local va cesser de se dérouler me paraît assez irréaliste.

    1. Macron qui dit “nous avons réalisé l’impensable” c’est juste vrai. C’est sa façon de dire certaines choses abjectes en faisant croire qu’il parle d’autre chose. Lui et sa clique au service de l’oligarchie et Klaus Schwab ont commis un crime monstrueux et l’instauration d’une immonde dictature (qui ne fait qu’apparaitre pour l’instant) par tromperie et duperie, ce qui effectivement peut se résumer par “nous avons réalisé l’impensable”. C’est tellement impensable que 90% des français sont totalement incapable de s’en rendre compte. Donc en effet.

  5. Je ne crois pas que ce macron “n’a aucune vision sur le sauvetage du système de protection sociale”.
    Je suis plus que persuadé qu’il a un projet bien précis pour le système: le faire disparaître. cela fait partie de l’agenda de la caste et, quoi qu’il arrive, il va le dérouler. c’est son avenir perso qu’il joue. Il ne pourra briguer une place parmi les “ayant droit” d’après l’écrasement des peuples si il rate son examen.

  6. Je ne partage pas l’analyse de Mr Vereaghe. A mon avis, le president n’etait pas éteint mais completement annulé. Sur l’air de ” tout va tres bien madame de la marquise” nouvel hymne macronien, il n’a cessé de vanté son bilan et sa personne.” Plus grand que De Gaulle que Napoleon, etc ” mais grâce à son obligation vaccinale pour les soignants et au manque de personnel qui est lié, il echappe à Charenton ( hopital psychiatrique)

  7. 80 % des plus de 65 ans ont voté Macron en 2017 de la même manière que les Martinaquais ont été 80 % à voter pour le mignon. De quoi ces gens osent-ils se plaindre ? C’est indécent.

    1. Les retraités de la fonction publique ne lui disent pas merci pour le blocage du point d’indice sur plus de 10 ans (15-20%), et pour l’inflation de 8% qui s’annonce en plus du coût du chauffage.

  8. La situation et les positions de M. Macron sont analysées à postériori (en ce moment), mais l’on oublie qu’il s’agit d’une véritable stratégie sur le long terme (engagée il y a près de 10 ans). Cette stratégie purement marketing s’appuie sur une analyse (celle du Forum de Davos renforcée par ceux qui se positionnent comme maître du monde), et comme toute stratégie longuement élaborée, elle ne doit pas être remise en question sachant que toute les oppositions, critiques et attaques ont été prises en compte bien en amont et ont leurs réponses. La matrice, le système est en action et est irrévocable, toutes les parades ont été préalablement identifiées et sont exercées en fonction des nécessités. L’objectif final doit être atteint, c’est écrit et planifié. Les exécutants gouvernementaux, élus, hauts cadres dirigeants des groupes top-leaders mondiaux sont programmés, financés, contraints … ils n’ont pas d’autres choix que d’accompagner le plan.
    C’est sur cette prise de conscience que le reste de la population (les 99,9%) doivent se concentrer et savoir de quelle manière ils veulent disparaître, ou se conformer, ou s’opposer. Il ne s’agit plus de lanceurs d’alerte, de complotistes, de révolutionnaires mais d’Evolutionnaires pour une autre dimension de société, sans politique politicienne, sans décideurs aveugles et mal-entendants, sans esclavagisme moderne, sans exclusion physique ou spirituelle.

    1. Le forum de Davos : 1.000 crétins malthusiens néo nazis imbus de leur pouvoir, et qui ne font désormais plus partie de l’Humanité après le Scandale Mondial du Covid (acronyme SCAMCOVID).

      L’Humanité avec un grand H : 7.5 milliards d’individus qui vont les envoyer à la CPI de La Haye à plus ou moins longue échéance pour Crimes contre l’Humanité.

  9. Pas d’inquiétude ! Macron s’occupe activement d’équilibrer les divers “régimes” des diverses et variées nombreuses caisses de Retraite , avec la troisième dose pour les plus de soixante cinq ans , retraite assurée paisible entre 4 planches… Désolée pour ce cynisme … ce réalisme…
    voir le RAPPORT SORENSEN -ZELENKO sur les effets secondaires de cette injection miracle …
    https://vigilance-pandemie.info/?s=sorensen+zelenko

  10. Sérieux, Monarc 1er aurait mis à genou à terre? La jonction en 2022 avec le passe carbone et l’identité numérique est en bonne voie puisque le report du passe sanitaire va jusqu’en juillet 22. On est le seul pays à nier totalement les effets secondaires, on est un des plus avancés pour les sanctions contre les réfractaires et pour le bidouillage de stats, et en plus Macron annonce partout qu’on a une croissance démentielle et que tous les indicateur sont au vert. Je trouve que le déroulé de son profil de psychopathe narcissique est plutôt bon. En sachant que d’ici mai 22, on a toutes les chances que lui et ses sbires se contredisent sans vergogne sur n’importe quel sujet. Bref, tout baigne…

  11. J’aimerais bien que la fin de Macron, car comment peut-il en être autrement avec un tyran sanguinaire, correspondent en avril 2022 à la fin de 40 années despotiques du socialisme en France, qui ont emmené notre pays plus bas que terre. Et qu’on juge tous ces salopards, au moins que l’Histoire de France mentionne pour les générations futures la liste interminable de leurs décisions abjectes et révoltantes.

  12. Informer, ,échanger ,donner du sens , merci Mr Verhaeghe .C’est un constat plaisant M , a de moins en moins de téléspectateurs à chaque représentation mais sans aucun autre présage à ce stade. Presque deux ans de tyrannie la population s’essouffle au propre comme au figuré .
    Je vous fais suivre cette information très utile .Dans un message “urgent” publié le 3 novembre 2021, la Direction Générale de la Santé (DGS) reconnaît de nouvelles contre-indications à la vaccination contre la Covid-19 ; la nécessité d’une prise en compte des maladies rares sur recommandation d’un Centre de Référence Maladies Rares (CRMR) ou un Centre de Compétence Maladies Rares (CCMR). Ce message de la DGS a été précédé d’une modification du Décret n°2021-699 du 1er juin 2021 , annexe 2 https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000043575238/.

  13. Le Stalingrad ? Pareillement je ne crois pas, il est à 2 doigts de concrétiser son projet de société de crédit social… À part LES Dom aucune résistance du peuple français, ça ne m’étonnerait pas de le voir réélu par je ne sais quel tour de passe passe, pour finaliser son projet… Hallucinant toutes ces transformations sociales étrangères à notre culture et opérées sans heurts en18 mois. En janvier 2023 il est président de l’union européenne… Même s’il n’est pas réélu j’ai comme un mauvais pressentiment qt à l’obligation vaccinale… Les États ont ces derniers jours discretement transférés leur souveraineté en matière de santé à l’union européenne. En coulisse bcp d’autre choses se mettent en place comme également le fusionnement des données de santé avec vos données financières…s’il n’y a pas d’opposition solide bientôt tout sera corroboré au statut vaccinal… C la dernière ligne droite !

  14. Chiffres #ATIH (agence technique d’information sur l’hospitalisation)
    « En 2020, seulement 2% des hospitalisations étaient liées au #Covid […] 5% en Réa. On a donné l’impression que les services étaient pleins à craquer de patients #covid et en fait ce n’était pas le cas. […] La peur a été disproportionnée. » Mais le mal a été fait. Quasi impossible de revenir en arrière.

  15. Le matin du discours du nazi du 55, le Professeur Jean-Bernard Fourtillan se fait arrêter préventivement par la police alors qu’il s’apprêtait à faire une conférence de presse, certainement en rapport avec le discours du soir…

    Jean-Bernard Fourtillan arrêté par la police mardi 9 novembre alors qu’il devait parler à la presse : https://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/fourtillan-sur-son-arrestation

    QUESTIONS :
    1. Est-on encore dans un état de droit où la liberté d’expression est garantie par l’Article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (1948, ONU) apposée en préambule de notre Constitution de la Vème République (1958) ?
    RÉPONSE : NON

    Article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme
    “Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.”
    https://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/

    2. L’actuel locataire du 55 est-il garant par la magistrature suprêtme de cettte état de Droit et de cette Constitution ?
    RÉPONSE : NON

    3. Est-on dans une dictature ou république bananière où une caste ploutocrate mafieuse impose ses caprices, ses oukases, ses désirs narcissiques à la population en faisant fi de l’état de droit et de la Constitution ?
    RÉPONSE : OUI

    4. Le peuple est-il en droit constitutionnellement d’en tirer les conséquences ?
    RÉPONSE : OUI

    Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 : Insurrection populaire : droit le plus sacré, devoir le plus indispensable : https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_des_droits_de_l%27homme_et_du_citoyen_de_1793#Insurrection_populaire_:_droit_le_plus_sacr%C3%A9,_devoir_le_plus_indispensable

    https://www.conseil-constitutionnel.fr/les-constitutions-dans-l-histoire/constitution-du-24-juin-1793

    Constitution du 24 juin 1793
    Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen
    Article 24. – Elle ne peut exister, si les limites des fonctions publiques ne sont pas clairement déterminées par la loi, et si la responsabilité de tous les fonctionnaires n’est pas assurée.

    Article 25. – La souveraineté réside dans le peuple ; elle est une et indivisible, imprescriptible et inaliénable.

    Article 26. – Aucune portion du peuple ne peut exercer la puissance du peuple entier ; mais chaque section du souverain assemblée doit jouir du droit d’exprimer sa volonté avec une entière liberté.

    Article 27. – Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l’instant mis à mort par les hommes libres.

    Article 28. – Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution. Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures.

    Article 29. – Chaque citoyen a un droit égal de concourir à la formation de la loi et à la nomination de ses mandataires ou de ses agents.

    Article 30. – Les fonctions publiques sont essentiellement temporaires ; elles ne peuvent être considérées comme des distinctions ni comme des récompenses, mais comme des devoirs.

    Article 3 1. – Les délits des mandataires du peuple et de ses agents ne doivent jamais être impunis. Nul n’a le droit de se prétendre plus inviolable que les autres citoyens.

    Article 32. – Le droit de présenter des pétitions aux dépositaires de l’autorité publique ne peut, en aucun cas, être interdit, suspendu ni limité.

    Article 33. – La résistance à l’oppression est la conséquence des autres Droits de l’homme.

    Article 34. – Il y a oppression contre le corps social lorsqu’un seul de ses membres est opprimé.Il y a oppression contre chaque membre lorsque le corps social est opprimé.

    Article 35. – Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

    1. Entièrement d’accord avec votre référence à la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen de 1793, que tout Français digne de ce nom devrait connaître parfaitement. La liberté ne se demande pas poliment, elle se prend.

  16. Merci pour cette vidéo M. Verhaeghe. Je serai cependant moins optimiste que vous. Macron est comme les tortionnaires dans les dictatures qui alternent entre scéances de tortures et scéances de passe de baume afin de créer le syndrome de Stockholm chez ses adversaires. Le but est de détruire psychiquement (mettre de le bazar dans la tête de l’ennemi selon l’expression Rougeyron) pour parfaire la manipulation et obtenir un consentement/ une domination qu’il n’obtiendrait pas autrement.

    Pour Macron: il faut absolument que les “gens qui ne sont rien” soient convaincu que le vue ne vaut que par le regard de la caste. L’un des plus gros mensonges comme vous l’avez dit de la caste c’est de nos faire qu’ils sont indispensables, que le petit peuple a plus besoin d’eux que l’inverse.
    Malgré l’approche des élections je ne pense que les “faux-pas” de Macron vont s’arrêter.

  17. Entièrement d’accord avec votre référence à la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen de 1793, que tout Français digne de ce nom devrait connaître parfaitement. La liberté ne se demande pas poliment, elle se prend.

  18. Merci cette bolée d’optimisme. Effectivement on ne peut que sentir l’odeur du spleen qui commence à émaner du personnage. Effectivement il semble de plus en plus seul; d’autant que sa dernière mère de substitution, (mamie Merkel) c’est fini, même Brigitte Trogneux semble en retrait. Effectivement sa réforme des retraites, telle qu’elle devait être la réforme phare du quinquennat, sera probablement enseignée en sciences politiques comme exemple type d’une Bérézina politique en rase campagne (qui se souvient encore de ce titre ronflant de Haut Commissaire aux Retraites?). Effectivement on va avoir des rétrospectives de ces 2 dernières années qui vont rappeler tous les mauvais souvenirs qui permettront d’appuyer là où cela fera mal. Mais nous avons quand même un sérieux problème: d’abord sa faillite c’est d’abord celle de la France notamment au niveau économique (et maintenant il va falloir payer), ensuite toutes les réformes qu’il y avait à faire (retraite quoi qu’on puisse en penser, sécurité sociale à bout de souffle, système de santé en ruine, France = société de la défiance mutuelle à un point rarement atteint, par dessus tout car pour le long terme, système éducatif en ruines, etc. ) sont toujours sur la table et il y a encore moins de ressources pour pouvoir envisager de les prendre à bras le corps qu’il y a 5 ans mais surtout qui et quelle équipe suffisamment à la hauteur pour le remplacer dans 6 mois ?

  19. Les malades mentaux comme pause-caca ne se reposent jamais, ils sont tel un lance-pierre, quand ils ne tirent pas, c’est qu’ils rechargent – nous-avons donc droit à une simili pause qui correspond au temps nécessaire pour qu’il finisse de développer diverses saloperies et choisisse laquelle il va appliquer aux gueux.
     
    Rappelons ici que la première des défenses, c’est de lui répondre “NON” et de s’y tenir, quelqu’en soient les con-séquences, ensuite, il faut le coincer lui et ses séides par là où ils pêchent, en saturant les administrations – vous n’avez pas droit à l’APL ? On s’en tamponne, prenez le temps de remplir un dossier et envoyez-le à l’administration, pareil pour _tout_ le reste – c’est le moment de payer vos impôts ? Payez systématiquement quelques cents ou quelques zeuros de plus et faites au passage une grosse tache d’encre sur les chiffres magnétiques du bas du chèque, dans tous les cas, ça les obligera à traiter manuellement votre dossier, à émettre une lettre de réponse et un chèque ou un virement de remboursement, toutes choses qui ne sont actuellement pas automatisées, etc, etc, etc (au moins, il bosseront un minimum dans leur vie).
     
    In Fine, il est fort possible que nous soyons obligés de développer une société parallèle, alors prenez les devants – vous aimez le jardinage ? Alors faites donc un potager, mais faites-le intelligemment, vous cultivez les tomates, votre voisin, les concombres et l’autre voisin, des carottes et des radis. De toutes façons, ça sera tout bénéfice, pour votre portefeuille mais surtout pour votre santé (et n’oubliez pas que _toutes_ les “pénuries” à venir seront farpaitement organisées, au même titre qu’il a fallu 8 jours pour dégager le cargo planté dans le canal de Suez (qui peut vraiment y croire ???)…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer