Echec de la vaccination et des politiques sanitaires: les gouvernements européens veulent gouverner par la peur !

Bon nombre de pays européens sont actuellement sur le qui-vive. Entre un discours choquant de la part des autorités sanitaires qui appelle au tout vaccinal en Allemagne, un re-confinement pour l’Autriche, et des protestations contre les mesures sanitaires anti-Covid dans plusieurs pays de l’Europe, le constat est là, malgré la campagne de vaccination massive et autres mesures restrictives, le retour à la vie normale n’a pas eu lieu. Mais assiste-t-on à une flambée des contaminations ou à un emballement des gouvernements incapables d'arrêter la machine infernale qu'ils ont déclenchée?

« Vaccinés, guéri ou mort » en Allemagne

Alors que l’état d’urgence sanitaire devrait prendre fin le 25 novembre, Jens Spahn, ministre de la Santé en Allemagne pour quelques jours encore, a tenu à avertir l’ensemble de la population , notamment les non vaccinés, face à l’augmentation des nouveaux cas de Covid-19.

Grand fidèle de la chancelière sortante, Angela Merkel, il énonce de manière sèche les possibilités: « Probablement d’ici la fin de l’hiver, comme on le dit parfois avec cynisme, presque tout le monde en Allemagne sera vacciné, guéri ou mort ».

Avec cet appel à la vaccination massive, il cherche à conscientiser les indécis du vaccin vu la tournure que prennent les choses. Non pas qu’il y ait une véritable nouvelle vague de malades; mais les autorités allemandes sont apparemment paniqués devant de possibles manques de lits.  En effet, les soins intensifs commencent à saturer.

En outre, pour les régions qui affichent un taux d’hospitalisation important, ceux qui n’ont pas encore effectué leur vaccin se verront refusés dans les endroits publics, à l’exemple des salles de sport et de cinéma ou encore des restaurants.

L’Allemagne a eu ce lundi près de 30 643 nouveaux cas (données de l’Institut Koch). Les cas enregistrés depuis les débuts de la pandémie avoisinent les 5,3 millions. Le nombre de décès est, quant à lui, estimé à 100 000. Selon les statistiques, près de 68% de la population allemande ont reçu deux doses de vaccins (soit plus de 55,6 millions d’individus). 

On comprend mal, au vu de ces chiffres, la panique des autorités allemandes. 

L'Autriche en alerte

Face à l’enregistrement de 15 809 nouvelles infections, l’Autriche a opté pour un confinement national. Le verdict est tombé lundi vu que la moyenne des décès quotidiens a triplé depuis maintenant quelques semaines.

Tout ceci est une histoire à dormir debout. En réalité, le problème vient de ce que les unités de soins intensifs sont de plus en plus débordées. Le confinement a été prévu pour dix jours mais pourrait être reconduit. 

Et pour ne pas faire les choses à moitié, l’obligation vaccinale sera également de mise à compter du 1er février, ce qui fait de l’Autriche le premier pays de l’Europe à avoir instauré une obligation légale face à la pandémie du Covid-19. Bien que les détails sur cette nouvelle mesure demeurent encore méconnus, le gouvernement met en garde les personnes qui prévoient de s’y opposer, car cela sera passible d’amendes.

Les contestations se multiplient

Face aux nouvelles restrictions qui semblent être imposées petit à petit à travers l’Europe, et surtout par rapport au mandat de vaccination, une manifestation s’est tenue à Vienne samedi dernier, avec la participation de près de 40 000 personnes.

D’après M. Simmons, la mise en place de nouvelles mesures additionnée à l’obligation vaccinale est une pilule difficile à avaler pour certains Autrichiens. Il précise : “Les manifestations de samedi ont montré comment les gens se sentent, et les gens accusent le gouvernement de tactiques autoritaires ».

Des manifestations similaires se sont également tenues en Italie, en Suisse, aux Pays-Bas, en Belgique et en Croatie. Et pourtant, l’OMS est formelle, l’Europe pourrait subir 500 000 décès en plus jusqu’en février si des mesures ne sont pas prises. La politique de la peur risque pourtant de faire monter la colère des peuples. 

Loading
143 Shares:
8 commentaires
  1. Une fois de plus, tout ce qui est publié, ce sont les histogrammes de contamination, mais peu ou rien sur les cas réels qui se retrouvent à l’hôpital (surtout en france).
     
    Bizarre quand même que ça soit les pays les plus piqués qui soient aussi les plus touchés actuellement, il est, n’est-il pas !?

  2. Tout le monde sera guéri, vacciné ou mort. Bien sûr les personnes guéries ont acquis l’immunité naturelle. Mais aucun test n’a été mis au point pour la détecter. Le seul test réel aujourd’hui est le fait qu’elles subsistent sans vaccin et sans traitement dans une population qui n’est plus naive où le virus circule. Laissez-les vivre librement que diable!
    Les vaccinés ont une immunité artificielle temporaire. Ils restent naïfs et ne sont donc qu’en sursis de passer au troisième stade. Protégeons les par le confinement qu’is méritent bien.
    La myxomatose, virose très mortifère pour les lapins sévit depuis 70 ans. Il y a toujours des lapins en bonne santé aujourd’hui.

  3. Bonjour à tous, du nouveau avec cette info inquiétante quant à ce qui se trouverait dans les vaccins à ARNm (un agent biologique inconnu) :

    https://allyoucanfind.info/le-dr-carrie-madej-publie-la-premiere-video-au-microscope-montrant-l-organisme-parasitaire-contenu-dans-les-vaccins-a-arnm-de-pfizer-53595.html

    et

    https://guyboulianne.com/2021/10/13/les-docteurs-carrie-madej-et-franc-zalewski-ont-observe-un-organisme-parasitaire-surnomme-hydra-vulgaris-dans-les-vaccins-a-arnm-ce-qui-ressemble-a-une-forme-de-vie-en-aluminium/

    voir la vidéo avec le scientifique polonais en bas de la page de la seconde référence, disponible aussi à cette adresse :
    https://archive.org/embed/parasitic-organism

    Il pourrait s’agir de fakes mais cela fait froid dans le dos si cela s’avère vrai

  4. 40 à 60 morts par jour du Covid-19 au 25/11/2021=> obligation vaccinale et pour les non-vaccinés discrimination illégale en réactivant la liste des interdictions de la 9ème Ordonnance du 8 juillet 1942 contre les Juifs ;

    450 morts par jour du diabète en France : doit-on interdire la consommation du sucre, vacciner les diabétiques de force et punir les fabricants et distributeurs de sucre ? Condamner l’État receleur qui récolte la TVA sur les produits sucrés ?

    450 morts du cancer dont du tabac en France par jour : doit-on interdire la consommation du tabac, vacciner les fumeurs de force et punir les fabricants et distributeurs de tabac ? Condamner l’État receleur qui récolte la TVA sur les produits tabagiques ?

    L’État français est un proxénète, et ce n’est pas un scoop.

    Que fait la police ?
    Que fait la justice ?
    Que font les corps intermédiaires ?
    Que font les contre pouvoirs ?

    Ont-ils peur de ce minuscule bambin à sa maman ?
    Et les gars, réveillez-vous, ce n’est qu’un gamin pas fini, déclaré pervers narcissique et psychopathe, alors pan pan fessée !
    Dehors, en prison, à l’HP !

    1. SŒUR EMMANUELLE : Mon petit Emmanuel, qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand dans la vie comme métier ?
      EMMANUEL : Dictatzeur !
      SŒUR EMMANUELLE : Oui, oui, ahahahahahah, Mon petit Emmanuel, tu me feras toujours bien rire.. Mais sérieusement, qu’est-ce que tu veux faire ?
      EMMANUEL : Faire czier les zens…
      SŒUR EMMANUELLE : Ahahah, qu’est-ce qu’il est drôle votre fils ! Bon, il a le temps de réfléchir… Ah, ces jeunes trop gâtés ! Il serait bien à faire du théâtre,non ? Tiens je connais une très bonne professeur de Français à la Providence, qui anime un cours de théâtre, elle s’appelle Brigitte, je vais vous la présenter… Une perle ! Qu’en dites-vous ?
      LES PARENTS : Oh quelle bonne idée ?
      EMMANUEL : Esquel est zentille et mignonne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer