USA: 30% du personnel soignant des hôpitaux refusent la vaccination mais Biden s’obstine à l’imposer

Une étude parue dans l’American Journal of Infection Control a révélé que le taux de vaccination du personnel soignant des hôpitaux américains est de 70%. Autrement dit, 30% ne sont pas encore vaccinés. Pourtant le gouvernement américain s'obstine à vouloir l'imposer aux soignants. Alors même que Joe Biden a connu un revers récemment, l’administration de la sécurité et de la santé au travail (OSHA) ayant suspendu, le 16 novembre dernier, suite à une décision de justice, l'application du mandat de vaccin COVID-19 de l'administration américaine pour les grandes entreprises privées.

Taux de vaccination faible chez les travailleurs des hôpitaux dans les comtés ruraux

Dernièrement, une équipe de recherche dirigée par Hannah Reese, une épidémiologiste à la Division of Healthcare Quality Promotion des CDC (Centers for Disease Control and Prévention) a mené une étude sur la vaccination du personnel soignant des hôpitaux américains. Les résultats ont été publiés dans l’”American Journal of Infection Control”.

Pour mener cette étude, Hannah Reese et son équipe ont utilisé les données du système unifié de surveillance des données hospitalières du ministère de la Santé et des services sociaux (HHS) entre janvier et septembre 2021. Elles concernent 3,3 millions de professionnels de santé travaillant dans 2.086 hôpitaux des Etats-Unis.

L’étude a été portée sur les établissements de soins pour enfants, les hôpitaux de soins aigus (ACH) et les hôpitaux à accès critique. Les établissements psychiatriques et de rééducation n’ont pas été pris en compte.

Les données collectées et analysées ont révélé que 30% du personnel soignant dans ces hôpitaux ne sont pas vaccinés. Le taux de vaccination est relativement faible chez les employés des hôpitaux se trouvant dans les comtés ruraux. Il est de 65%.

L’étude a aussi révélé que le taux de vaccination individuelle par le personnel soignant varie selon le nombre de patients atteints de Covid-19 admis dans les hôpitaux et la couverture vaccinale dans le comté. Ainsi, dans les comtés où les cas d’infection sont faibles, les professionnels de la santé ont moins de chance d’avoir un statut vaccinal complet.

Des mesures radicales qui vont impacter sur l’offre de santé

Entre janvier et avril 2021, le taux de vaccination des soignants dans les hôpitaux concernés est passé de 36% à 60%. En revanche, entre avril et août, une hausse de seulement 5% a été constatée. La même tendance a été observée entre août et septembre 2021. 

Pour rappel, l’administration Biden souhaitait vacciner les dizaines de millions de salariés des entrepirses de plus de cent salariés d’ici au 4 janvier, sous peine de devoir se soumettre à des tests répétés. En fait, il s’agit d’un seul  mandat vaccinal, qui concerne les employés des entreprises de plus de 100 personnes, tous les personnels des établissements médicaux,  les employés d’agences fédérales. et de leurs sous-traitants. Des tribunaux américains ont rejeté le mandat vaccinal pour les entreprises. Mais l’administration Biden espère avoir gain de cause dans les établissements hospitaliers. 

Si le gouvernement américain obtenait gain de cause, on s’acheminerait vers une baisse d’effectifs qui serait source de grande désorganisation dans le milieu hospitalier. On assiste déjà à une situation  pareille en France ou les hôpitaux et les établissements médico-sociaux font face à une pénurie de personnel avec l’obligation vaccinale.  Des suspensions de soignants qui constituent un risque réel sur l’offre de santé.

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

72 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer