Véran veut 25 millions de vaccinations en 5 semaines : le Gosplan médical du camarade Ministre

Le ministre de la Santé Olivier Véran souhaite accélérer l’administration des doses de rappels de vaccination face à la progression du variant Omicron. On nage en pleine logique soviétique ! Un objectif inatteignable pour lutter contre un ennemi insaisissable. Omicron échappe au vaccin. En France, 75% de la population de plus de 12 ans a déjà reçu une seconde dose - du moins officiellement. Le passe sanitaire de tous les adultes sera conditionné à l’injection d’une dose de rappel sept mois après la deuxième dose, à partir du 15 janvier prochain. Mais à compter du 15 février, le délai entre deux injections sera réduit à 4 mois. Même si Omicron touche les vaccinés autant que les non-vaccinés, Véran vise 25 millions de rappels de vaccination en 5 semaines.

Réduction du délai de rappel

Dans le « Journal du Dimanche », le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé de nouvelles mesures sanitaires. Il a pour objectif d’accélérer la campagne de rappels en réduisant le délai minimal entre la seconde et la troisième injection à seulement 4 mois.

À compter du 15 février donc, tout individu ayant terminé ce que la bureaucratie de la santé appelle  “parcours initial de vaccination” depuis quatre mois est tenu de se faire une piqûre de rappel au risque de ne pas obtenir le passe vaccinal. Pour rappel, le passe sanitaire se transformera en passe vaccinal à partir du 15 janvier prochain.

Olivier Véran vise l’injection d’environ 25 millions de doses de rappel en 5 semaines, un objectif fixé dans le but de faire face à la progression du variant Omicron – même si les vaccinés sont autant touchés par le variant que les non-vaccinés. Selon le ministre de la Santé, le variant Omicron  est moins dangereux que le variant Delta. Toutefois, il est « très, très contagieux ». Il a ajouté que « le risque d’être hospitalisé est au moins divisé par dix » pour les personnes qui ont reçu une dose de rappel. Le Ministre se garde bien de dire où il a obtenu cette estimation, qui relève de l’incantation et non de la science.

25 millions de doses de rappel en 5 semaines

Bienvenue au nouveau paradis des travailleurs ! Pour atteindre cet objectif, le gouvernement compte sur la participation de tous les vaccinateurs incluant notamment les soignants libéraux. Les pompiers, les militaires, les secouristes ainsi que les associations de sécurité civile seront aussi mobilisés.Vive le Plan ! Et vive la mobilisation des masses laborieuses au service de l’objectif éclairé identifié par le Parti. 

Notons que la France va recevoir 13 millions de doses de Pfizer et 25 millions de doses de rappel de Moderna.

Le gouvernement fait-il un aveu d’échec de l’efficacité du vaccin face au coronavirus ? On se souvient pourtant des promesses mirobolantes d’immunité absolue fournies par ces vaccins. “Les personnes ayant reçu deux doses de vaccin n’ont plus de chance d’attraper la maladie” avait pourtant plaidé Jean Castex.

Même Pfizer avait  annoncé dans un communiqué un taux d’efficacité de 95.6¨% de ses vaccins. Malheureusement, l’immunité s’avère beaucoup moins durable que prévu sans parler des éventuels effets secondaires parfois graves.De son côté, le Directeur Général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a déjà fait savoir que la pandémie du covid ne pourrait pas être éradiquée « à coups de doses de rappel ». Mais  la France est le nouveau paradis soviétique de la médecine. Si le vaccin ne marche pas, c’est qu’on n’a pas assez vacciné. Il faut vacciner toujours plus et vite!  Olivier Véran a déjà indiqué au cours d’une conférence de presse la possibilité de procéder à une quatrième dose du vaccin anti-Covid

Shamez avec nous pour les faire reculer !

Le shaming consiste à faire honte publiquement à quelqu'un pour son comportement. C'est l'une des techniques que Rester libre ! utilise pour dissuader les vaccinés d'abuser de leur pouvoir sur les non-vaccinés. Vous aussi, donnez cinq minutes de votre temps chaque semaine pour participer aux campagnes de shaming.
100 Shares:
10 commentaires
  1. Omicron n’est en effet pas très sensible aux vaccins ARNm élaborés à partir de la souche d’origine. La troisième dose censée renforcer l’immunité voit son efficacité diminuer de moitié en 10 semaines seulement passant de 90 % à 45 %.
    Enfin si Omicron est aussi bénin qu’il paraît, n’occasionnant que peu de formes graves et décès (voire pas du tout), alors on peut se demander quelle utilité peut encore avoir la vaccination.
    Omicron sera alors notre immunité naturelle et gratuite.

    1. Je dirais même plus : Omicron se fiche complètement du statut “vaccinal” des personnes qu’il touche !
      Dans ma nombreuse famille, réunion à Noël, avec que des vaccinés 2 ou 3 doses parfaitement à jour, assez récents pour les 2 doses car jeunes, également pour les 3 doses, tous bien contents d’avoir obéi aux ordres du Véreux.
      Et ils ont obéi aussi à l’ordre d’aérer 10 min toutes les heures… ce qui refroidit l’ambiance au sens propre comme au figuré !!
      Résultat : plus de la moitié touchés par Omicron, par une nièce détectée positive dès le lendemain.
      Seuls ma femme et moi n’étions pas du tout “injectés”… ma femme y a eu droit aussi.
      Pas moi dans un premier temps… mais évidemment au retour à la maison, moi aussi, décalé de 3 jours.
      Dans notre cas Omicron donne 36 à 48h de fatigue un peu comme une grippe, mais sans vraie fièvre, avec une impossibilité totale de dormir (inhibition de la mélatonine ?) malgré la fatigue, suivi de quelques jours avec une toux persistante, mais pas bien méchante.
      Moi, quand j’ai une grippe, je suis complètement KO pendant 48h, pouvant à peine émerger pour manger trois fois rien. Là, rien de tel, toujours eu une activité quasi normale, sauf une petite sieste pour rattraper le sommeil manquant de la première nuit.
      10 jours après, plusieurs “injectés” sont toujours très fatigués, alors que ma femme et moi, c’est déjà oublié.

  2. Quand on entre dans une logique de chantage, on n’en sort qu’à son détriment. Peut-être les injectés commencent-ils à s’en rendre compte?
    Il faut donc accélérer les injections avant le réveil. Avant que tout le monde soit contaminé et se rende compte que ce virus est devenu bien inoffensif.

  3. Taré soviétiforme qui finira sa vie riche de ses parts dans le vaccin Pfizer, et comme l’immonde médiocre qu’il a toujours été. Ces personnages d’Etat dégoûtants et nauséabonds ont-ils encore quelques liens avec l’humanité ? S’ils existent, ils sont tellement ténus qu’ils en sont devenus quasiment invisibles. Véran a toujours été une crapule, même quand, délégué syndical étudiant en médecine, il prétendait la main sur le cœur défendre l’égalité des droits devant l’hôpital. Vidéo ci-dessous. Tout le monde peut désormais constater son niveau d’éthique (négocié 1 million d’€ à Pfizer) au regard du Serment d’Hippocrate. Pourquoi la France promeut-elle sempiternellement les médiocres de fonds de poubelles et non pas ses Grands Hommes dans l’Histoire, aujourd’hui les héros positifs et manifestes que sont mondialement Raoult, Perronne, Henrion-Caude, Toubiana, Montesino, Montagnié, Maudrux, Gibertie, etc. ? Il doit y avoir ici une névrose millénaire de jalousie endémique criminelle à régler dans le futur chez les psychiatres… Le psychiatre italien avait parlé entre les deux tours de la présidentielle de 2017, au sujet du petit marquis du 55, de pervers narcissique. On peut constater aujourd’hui qu’il avait vu juste…

  4. Macron, Castex, Véreux et leurs complices scient la branche sur laquelle ils sont assis en fixant des objectifs impossibles à atteindre.
    En effet, même si les Français bien obéissants foncent vers les piquouses de rappel, il y en aura une bonne part qui n’en auront pas, donc verront leur “pass” désactivé, ce qui les rendra furieux.
    Pas bon de fâcher ceux qui obéissent aux ordres les plus farfelus !!
    Quant à ceux qui ne veulent pas de ce “rappel”, c’est qu’ils ont déjà compris l’arnaque, donc ils sont également furieux de s’être fait avoir.
    Et enfin, ceux qui n’ont rien fait du tout depuis le début, ils sont furieux aussi… depuis juillet dernier.
    Donc, principal résultat :
    => Le nombre de Français mécontents contre cette “vaccination” à marche forcée à répétition va fortement augmenter !
    Accessoirement, le splendide compteur des Français “vaccinés”, situé sur la façade et sur le site du ministère de la Santé, va pouvoir commencer à décompter la baisse.
    Déjà, il ne montait quasiment plus depuis des semaines.

  5. “Le ministre de la Santé Olivier Véran souhaite accélérer l’administration des doses de rappels de vaccination face à la progression du variant Omicron.”

    Mais il allait déjà à 250 km/h contre le mur de la déraison, et leur politique s’est depuis crashée en mille morceau contre celui-ci… Peut-on sincèrement accélérer avec un véhicule dont il ne reste plus rien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer