Le deux poids/deux mesures du gouvernement sur l’égalité hommes/femmes: René Chiche saisit Elisabeth Moreno

La ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes Elisabeth Moreno a reçu un courriel de René Chiche dénonçant l’application d'une obligation vaccinale pour des professions travaillant avec le Ministère de l'Education Nationale. L’auteur de la lettre juge la discrimination double parce que la suspension sans salaire n'a concerné jusqu'à maintenant que des femmes non vaccinées. Mais à ce jour, la Ministre n’a pas répondu au courrier.

La suspension sans traitement frappe surtout les femmes

Dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire, l’Etat a mis en vigueur la loi sur l’obligation vaccinale du 5 août 2021. Conçue pour assurer la protection des personnes vulnérables, elle concerne les acteurs de quelques secteurs spécifiques, notamment la santé et l’éducation. L’article 12 de cette loi indique que « les personnes qui font usage du titre de psychologue » sont aussi tenues de se faire vacciner.

Depuis le 12 septembre, le ministère de l’Éducation nationale a décidé de soumettre ses personnels à une obligation vaccinale. Elle concerne notamment les psychologues ainsi que les médecins et infirmières scolaires. Les agents qui ne respectent pas la mesure sont tout simplement sanctionnés par une suspension sans solde.

Dans un courriel datant du 5 décembre 2021, René Chiche, Vice-président d’Action & Démocratie, a alerté la ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes que les agents sanctionnés sont exclusivement des femmes. 

Une mesure inappropriée selon René Chiche

Selon l’auteur du courriel, la mesure adoptée par le ministre Blanquer est plutôt inappropriée. Il estime que les personnes concernées devront bénéficier d’une exemption comme les enseignants et les conseillers principaux d’éducation puisqu’elles ne sont pas vraiment en contact avec des personnes vulnérables.

En effet, les psychologues, médecins et infirmières scolaires travaillent généralement avec les enfants. Or, ces derniers ne sont pas considérés comme des personnes vulnérables. Selon un collectif de psychologues de l’éducation, 200 agents sont déjà suspendus ou menacés de l’être. Pour le moment, la ministre Elisabeth Moreno n’a pas donné suite à ce courriel dénonce René Chiche dans un tweet.

Bloquez vous aussi le passe vaccinal

Rester libre ! vous fournit un kit de shaming pour dissuader votre député de voter le passe vaccinal. Prenez 5 minutes de votre temps pour participer à la campagne.
13 Shares:
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer