Passe vaccinal: l’insoutenable légèreté de Valérie Pécresse

On ne peut qualifier autrement que d'insoutenable légèreté l'attitude de Valérie Pécresse sur le passe vaccinal. Reçue par Sonia Mabrouk sur Europe 1, Valérie Pécresse a tenu des propos pour le moins paradoxaux: d'un côté elle explique que le passe vaccinal sera devenu inutile quand il va entrer en vigueur; de l'autre elle justifie le fait de l'avoir fait voter "en responsabilité". Cela rappelle Jacques Chirac, en 2006, promulguant le "contrat premier embauche" puis expliquant qu'il le modifiait substantiellement à une phrase d'intervalle du même discours. Le problème, c'est que la France va trop mal, non seulement économiquement mais politiquement et moralement pour se permettre un nouveau chiraquisme.

“Le passe vaccinal va entrer en vigueur, il ne sera même plus utile” expliquait avec aplomb Valérie Pécresse à Sonia Mabrouk ce lundi 17 janvier 2022 sur Europe 1. (Nous vous avons mis l’extrait vidéo ci-dessus). Lorsque la journaliste, légèrement interloquée, lui demande pourquoi LR a soutenu le passe vaccinal à l’Assemblée, la candidate répond qu’il fallait agir “en responsabilité”. 

“En responsabilité”! Pauvre langue française. mais passons! 

Valérie Pécresse a raison de rappeler régulièrement sa dette politique envers Jacques Chirac. On se rappelle l’un des sommets du chiraquisme, le discours annonçant, le 31 mars 2006, que le Contrat Premier Embauche était promulgué puis substantiellement modifié. 

Regardons seize ans après ce morceau d’anthologie: 

On se rappelle que Jacques Chirac avait fait sienne la formule d’Henri Queuille, homme politique de la Troisième et de la  Quatrième République: “Il n’y a pas de problème que l’absence de solution ne finisse par résoudre!”. Et Valérie Pécresse se place avec résolution dans cette lignée, tout en se donnant, comme son mentor, une apparence de résolution et d’énergie. 

Pourtant, comment ne pas qualifier “d’insoutenable légèreté” son comportement? Le passe (sanitaire devenu) vaccinal, ce n’est pas simplement de la communication ou des positions tactiques dans un débat parlementaire. Ce sont d’innombrables souffrances: isolement des personnes qui, en conscience, ne veulent pas se faire vacciner; suspension sans salaire de soignants, de pompiers etc…; pressions dans l’entreprise; pressions gouvernementales pour aller vers la vaccination des enfants etc….Comment peut-on critiquer le gouvernement puis lui donner un blanc-seing? 

Quand on cherche à comprendre pourquoi la candidate stagne dans les sondages autour de 16%, son chiraquisme donne une partie de la réponse. La France est trop affaiblie économiquement, trop déchirée socialement, trop endettée, trop malade institutionnellement pour se payer le luxe d’une politique de grand-papa gâté. Face à Macron et son “en même temps”, forme aggravée du chiraquisme, il nous faudrait un discours qui appelle un chat un chat. 

4 Shares:
12 commentaires
  1. 16%? C’est encore trop pour un macronbis . Quand au vote “en responsabilité”, si on compte sur une F.M, doublée d’un young leader 2004, proche des idées du guru de Davos, au melon qui va bientôt l’empêcher de passer les portes,, très mal, on est mal . Si on regarde de plus près le saccage au profit de G.E. il y a quelques temps perpétré par Macron, où était-elle? Ah oui, c’est vrai elle en a (indirectement?) profité . Tous ces petits détails, que j’espère, les électeurs n’oubliront pas pour la renvoyer au néant dont elle n’aurait jamais du sortir . Ca lui laissera le temps d’ouvrir un dictionnaire et connaitre le sens des mots qu’elle utilise .

    1. 90% des gens votent comme ils achètent un paquet de gâteaux.
      Cela ira donc de mal en pis.
      N’espérez rien qui vienne de ce monde.
      La Bible décrit parfaitement ce que nous vivons et nous n’avons encore rien vu !

      1. La bible dit aussi que les coupables auront ce qu’ils méritent. La roue finira par tourner. Il faut s’armer de patience et attendre. D’après ce que je vois, on en a encore pour quelques années à les supporter.

      2. Je dis comme vous. Les politiciens seront toujours des politiciens: attachés à des places et pas du tout aux médailles de vertu. Depuis toujours la responsabilité est celle des électeurs, nous tous. Avec Z dans la course et Marine sur une bonne trajectoire, aucune excuse pour ces 16% de sondés. Quelle horreur. Sauf s’ils mentent et finissent par s’abstenir. Ce que je ferais volontiers en cas de duel maqueresse vs pécron. Pareil aux législatives, je paye assez comme ça pour encore cautionner ces sous merdes.

  2. Pécresse est cramée. Elle est dans l’étau Zemmour-Omicron, et elle ne sera pas au second tour car les positions radicales des deux précédents vont faire d’elle, plus on va se rapprocher du 10 avril 2022, une crêpe électorale. Et le fait même qu’elle mange sur quasiment le même fromage que le centre mou de l’actuel locataire fait que ses chances sont minces, c’est elle ou lui au second tour. A force de ne plus avoir de positions franches ni d’idées, le parti LR, mon ancien parti quand il était encore gaulliste (1980-1990), que ses dirigeants récents ont torpillé en faveur des postes et des prébendes républicaines, va finir logiquement comme le PS, une coquille vide.

    1. J’attends de la voir se décomposer débat après débat. C’est la logique et le destin d’une très mauvaise candidate et personne. Mais d’un autre côté on peut craindre qu’elle REPRÉSENTE comme on dit dans le rap. Un choix volontaire des petits bourgeois socialo encore en sursis et qui font l’élection.

  3. Depuis 2009, LR est allié au parti communiste chinois. Crédit social, apartheid social et biologique, rééducation en camp (laogai) et génocide avec trafic d’organes. On comprend pourquoi Traîtresse suit l’apprenti dictateur du 55.

  4. Elle me fait penser à un mélange Balladur 1995,Jospin 2022 et Clinton 2016.
    Comme en 1995 les mass media la portent aux nues (alors que franchement…)
    Et persuadée de gagner par le simple jeu de l’alternance.
    J’ai l’impression qu’elle pense sa campagne avec un logiciel des années 2000 : elle n’a pas compris le risque que comporte une candidature trumpienne comme Zemmour.

  5. Bien vu, si Pecresse est simple disciple de Chirac, la France ne peut se permettre un tel remake. Pour en finir avec l’étranglement liquidation financière de la France destiné à financer la dictature de Macron et ses ultras et en finir avec l’étouffement par la bureaucratie qui règlemente de façon toujours plus invasive et complexe la vie privée des français, Pécresse propose la débureaucratisation et la restauration des libertés civiles. C’est ce qu’elle affirme en négligeant l’inutile, complexe et versatile passe vaccinal inapplicable de fait. Tournons la page de la décennie catastrophique Hollande Macron, ici et maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer