Le 1er février, le Danemark met fin à toutes les restrictions anti-Covid !

Le gouvernement danois a décidé de lever toutes les restrictions anti-Covid à partir du 1er février 2022. Pourtant, avec Omicron variant dominant, le pays nordique enregistrait un chiffre record de cas d’infections au moment où la décision a été prise et le nombre de patients hospitalisés est en hausse. Au Danemark 84% de la population a reçu au moins une dose du vaccin.

Vers un retour à la vie normale

Le mercredi 26 janvier, le Premier ministre danois Mette Frederiksen a annoncé lors d’une conférence de presse que toutes les restrictions anti-Covid intérieures seront levées à partir de demain 1er février 2022. On cite entre autres le port du masque, le recours au pass sanitaire ainsi que la fermeture des bars et restaurants.

Les tests et les quarantaines seront maintenus pour une durée de quatre semaines supplémentaires. De même, l’Agence nationale de santé recommande aux personnes testées positives au Covid de s’isoler pendant 4 jours.

Le chef du gouvernement a déclaré « Nous disons adieu aux restrictions et bienvenue à la vie telle que nous la connaissions avant le Coronavirus ». Cette décision a été prise suite à ce qui est vu comme le succès des campagnes de vaccination.

Madame Frederiksen estime que les vaccins constituent une « super-arme » contre le Covid-19. Avec la forte hausse du taux de vaccination, le chef du gouvernement pense que les Danois bénéficient désormais d’une défense solide contre la maladie.

Notons qu’environ 60% des 5,8 millions de Danois ont déjà reçu une dose de rappel et les personnes vulnérables ont eu accès à la quatrième dose depuis la semaine dernière. Les autorités sanitaires danoises estiment que 80% de la population est désormais protégée contre la forme sévère du Covid-19. Mais avec l’explosion des cas, preuve est faite que le vaccin ne ralentit plus la contamination par un nouveau variant. Le virus contamine autant les vaccinés que les non-vaccinés. 

Hausse des nouveaux cas et des hospitalisations

Actuellement, le taux de contamination est en hausse au Danemark, et ce, suite à la propagation du variant Omicron. Mardi dernier, le pays a recensé plus de 46.000 nouveaux cas. Le nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 est aussi en légère hausse.

Le ministre Magnus Heunicke, estime cependant que l’épidémie atteindra prochainement son pic en déclarant « nous avons atteint l’objectif de désolidariser le nombre de nouveaux cas de celui des hospitalisations”.

Ces derniers jours, 900 patients positifs ont été hospitalisés. Mais selon l’Agence nationale de santé, 35% d’entre eux sont traités pour une autre maladie.  

Le Danemark retrouve la liberté parce qu’un regard distancié est enfin posé sur des données médicales complexes. 

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
510 Shares:
2 commentaires
  1. Votre conclusion peut aussi être un peu tempérée par une autre cause, bien moins avouable: le constat que le vaccin n’est pas suffisamment efficace pour contrôler l’épidémie de tests et le seul moyen de ne pas avouer qu’ils se sont fait enfumer par pfizer et les européens de la C.E. est de faire semblant de se féliciter du résultat . En fait, ce n’est pas grave, il reste encore l’Ukraine et après il y aura la menace fictive climatique …

  2. Les Danois ont du bol, des poliotiques un peu moins bêtes qu’il n’en ont l’air et des Frikadeller, tandis que nous-avons les politocards les plus abrutis au monde et Alexandre Adler et ça, c’est vraiment un total manque de bol, à croire que nous sommes maudits ;-p)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer