Allemagne : L’objectif de vacciner 80% de la population non atteint, la question de la vaccination obligatoire en suspens

Avant même d'entrer à la Chancellerie, Olaf Scholz avait promis la vaccination obligatoire pour le mois de février 2022. Nous y sommes et le gouvernement "tricolore"....pédale dans la choucroute. Malgré la campagne de vaccination massive et autres mesures restrictives, le constat est bien là, le retour à la vie normale n’a pas eu lieu et le pays n'est pas pour autant complètement vacciné. Avec Omicron, le pays enregistre chaque jour une hausse des cas d’infection.

Au mois de novembre 2021, le ministre fédéral de la Santé du gouvernement sortant, Jens Spahn, avait déclaré « à la fin de l’hiver, chacun sera vacciné, guéri ou mort » face à l’explosion des cas au Delta. Les Allemands ne sont pas morts, le taux de vaccination est jugé insuffisant et les cas d’infection se multiplient.

Les chiffres relevés ce lundi ont mis en exergue un taux de vaccination à 75,8% pour un minimum d’une dose de vaccin. En se basant sur les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, ce pays adepte du tout vaccinal est encore loin par rapport aux autres nations européennes, à l’exemple de la France, de l’Espagne ou encore de l’Italie.

 La société allemande résiste à l’injection de ses gouvernements ! Steffen Hebestreit, porte-parole du gouvernement, ne s’est toutefois pas encore prononcé sur le report de la date qui permettrait à nouveau d’atteindre le taux de 80%, mais il a tenu à indiquer qu’il est primordial d’augmenter le taux de vaccination.

Des chiffres en hausse et des propositions à l’étude

La semaine dernière, les législateurs allemands se sont déjà réunis au Bundestag pour débattre des éventuelles possibilités d’instaurer une vaccination obligatoire, une alternative qui a été aussitôt réfutée par le grand public ainsi qu’une partie de la classe politique.

Les trois principales propositions à l’étude comprennent la vaccination obligatoire, une vaccination obligatoire pour les adultes ou bien simplement pour les personnes âgées de plus de 50 ans,. Par ailleurs,  sur un autre versant, on parle de mettre la pression sur les non-vaccinés; mais comment? Le sujet divise la nouvelle coalition formée entre SPD, écologistes et libéraux du FDP.

Le chancelier allemand Olaf Scholz souhaite la vaccination obligatoire, il se dit “soutenu au maximum” par tous les Länder. Olaf Scholz compte sur les députés pour prendre des “décisions intelligentes” et “correctes”.

Pour l’heure, le nombre de cas bat les records et est passé de 1 156,8 à 1 176,8 pour 100 000 habitants sur sept jours. Le pays a enregistré près de 80.000 nouvelles infections signalées en une journée, a rapporté l’Institut allemand Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses.

Le ministre allemand de la Santé, Karl Lauterbach, a déclaré que le nombre quotidien de nouvelles infections pourrait atteindre 400 000 cas. L’Allemagne continue à serrer la vis sur les restrictions sanitaires : pass vaccinal obligatoire pour accéder aux bars et restaurants avec présentation de test négatif, néanmoins les règles d’isolement se sont assouplies.

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
41 Shares:
10 commentaires
  1. Je n’arrive pas à comprendre la logique de ces tarés.

    Vu le nombre de vaccinés positifs, cette vaccination est un échec complet.
    Ils perdent toutes crédibilités en continuant dans cette voie.

    Ils pourraient faire comme au Danemark:
    “Vu le taux de vaccination, Omicron est moins dangereux et on arrête tout.”

    Les anti-vax/pass savent que c’est faux, mais cela passe auprès du public de croyant en la vaccination.

  2. Mais le covid est un cheval de Troie! Le but ultime des”tarés” comme vous dîtes c’est primo: réduire la population et secondo d’instaurer une société de surveillance.. crédit social à la Chinoise quoi! Une fois que vous avez pigé ça vous avez tout compris 🙂

  3. Je signale la question posée en décembre sur l’application du règlement UE 536-2014 pour les “vaccins” Covid :
    https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/P-9-2021-005425_FR.html
    La réponse confirme qu’il entre en vigueur le 31 janvier 2022, sans confirmer que cela s’applique à ces “vaccins” :
    https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/P-9-2021-005425-ASW_FR.html
    Mais, si on lit ce règlement, il n’y a guère de doute : tant qu’un médicament est en phase d’essais, il faut un consentement libre et éclairé, et si la personne refuse, la seule conséquence est qu’il ne participe pas à cet essai.
    https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32014R0536
    Cela donne l’impression que l’UE, dans sa splendeur technocratique, vient de s’enferrer toute seule dans une impasse pour son objectif d’imposer d’une manière ou d’une autre la “vaccination” obligatoire.
    Ce qui ne manquerait pas d’un certain sel !
    Mais il faudrait que les juristes vérifient l’applicabilité de ce règlement aux “vaccins” Covid”, ainsi que les conséquences pour les procédures en cours, notamment les soignants (et autres personnes) suspendus parce qu’ils ont refusé la “vaccination”.

    En complément, la convention d’Oviedo (articles 5, 16 et 26) interdit aussi d’obliger quelqu’un à recevoir un traitement en phase d’expérimentation.
    La France est un des rares pays européens à l’avoir signée en 1997, et ratifiée en 2012, autant en profiter pour les Français.

    Je ne peux pas le faire moi-même puisque je ne suis pas dans une catégorie obligée de se “vacciner”, donc je ne subis pas de préjudice direct justifiant une action en justice.

    1. Et ceux qui subissent un préjudice indirectement? je m’explique je travaillais principalement dans le médico -social en faisant des remplacements, dans ce secteur il est obligatoire pour le personnel de se faire vacciner. Question: Puis -je lancer une action en justice du fait que je ‘m’auto censure” en quelques sorte à chercher dans ce domaine, vu que je ne suis pas vacciné et qu’on me refuserait l’embauche de fait? merci.

  4. Il faut bien comprendre que les politiques ne reconnaissent jamais la moindre erreur, c’est la base de leur métier. Ils sont donc toujours obligés de redoubler d’efforts sur leurs choix même si ils sont erronés. Donc impossible de reconnaitre que les vaccins même si efficaces contre les formes graves n’empêche pas la propagation de l’épidémie car c’était l’argument massue pour généraliser le vaccin et les pass contraignants.

  5. Faites comme nous rejoignez des associations pour organiser des activités sympas sanitaire chez l’habitant signer des pétitions et fait la grève des impôts taxe d’habitation ou impôts fonciers il faut les toucher au porte-monnaie c’est la seule solution à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer