Covid-19: Pfizer engrange des profits records, les investisseurs espèrent qu’ils seront réinvestis dans des acquisitions

Selon le directeur général Albert Bourla, le chiffre d’affaires de Pfizer en 2021 pourrait dépasser les 80 milliards de dollars, le chiffre annuel le plus élevé de son histoire,. Il provient essentiellement des ventes de vaccins Covid-19. Les investisseurs espèrent que l’entreprise dépensera les liquidités accumulées pour des fusions-acquisitions.

Des bénéfices à injecter

En 2021, Pfizer a enregistré le chiffre d’affaires le plus élevé de son histoire. Il devrait excéder les 80 milliards de dollars selon son PDG Albert Bourla.

Les analystes pensent que le géant américain pourrait obtenir plus de 100 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2022 en raison du traitement anti-COVID Paxlovid.

Notons que ce médicament est très demandé aux Etats-Unis et il a obtenu l’autorisation de mise en vente au Royaume-Uni, au Canada et en Europe. En France, la HAS recommande sa prescription aux patients immunodéprimés atteints d’une pathologie à très haut risque et ceux, qui pourraient développer la forme sévère du Covid-19 sont aussi éligibles à ce traitement.

Les investisseurs veulent connaître les plans de Pfizer Inc face à cette accumulation de liquidités. Certains d’entre eux espèrent que le fabricant de vaccin dépensera une bonne partie de ses bénéfices pour des acquisitions dans le secteur pharmaceutique.

Selon Brad Loncar, un investisseur dans le secteur de la santé, les fusions et les acquisitions dans le domaine de la biotechnologie se font rares. Pfizer pourrait contribuer à la reprise économique du secteur. La croissance du chiffre d’affaires de l’entreprise arrive à un « moment opportun pour les transactions ». Preuve s’il en était besoin que le modèle d’affaires de l’industrie pharmaceutique est dans une crise profonde et que la “pandémie” a été vue comme une aubaine par certains des gros du secteur. 

Recettes encore plus importantes attendues en 2022

Pfizer prévoit de vendre pour 32 milliards de dollars pour son vaccin contre le Covid-19 développé avec BioNTech en 2022. L’entreprise pense que le bénéfice pourrait aller jusqu’à 20% des recettes. Mais on peut aussi s’attendre à une hausse des bénéfices tirés du médicament antiviral. Pfizer espère vendre 22 milliards de dollars de sa pilule Paxlovid.

En ajout à tout cela, les actions de Pfizer ont également augmenté de plus de 50 % en un an. Selon les investisseurs, le fabricant américain devrait verser des dividendes conséquents à ses actionnaires.

A noter qu’avant la pandémie, les actions de Pfizer se sont échangées dans une fourchette inférieure à 44 dollars pendant plusieurs années. L’action est montée jusqu’à 60 dollars durant l’année 2021 et semble se stabiliser autour de 52/53 dollars actuellement. 

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
61 Shares:
6 commentaires
  1. “En France, la HAS recommande sa prescription aux patients […]”
     
    Traduction dans le texte : les p’tites pilules de ces sagouins étant tout autant, sinon plus, mortelles que les thérapies géniques expérimentales mortelles, prenez-en tous !
     
    Il est plus que temps que l’ère du règne des politocards et des administrations froutraques toutes puissantes se termine, définitivement.

    1. Si l’ajustice fait correctement son boulot, au moins autant que ce qu’ils ont gagné, ce qui les remettra au même niveau qu’avant le SARS-Cov-2, c’est à dire au bord de la faillite – et si rien n’aboutit, le résultat sera le même, car Enron n’était qu’un galop d’essai, qui a (dé)montré que plus les entreprises mal (et même bien) gérées grossissent, plus elles ont les chevilles en verre. 🙂

  2. Curieux optimisme, la côte de Pfizer descend régulièrement, à croire que certains s’attendent à la fin de la fête ou anticipent des problèmes à venir, vu les daubes qui leur remplissent les poches aujourd’hui ce n’aurait rien de surprenant .

  3. Franchement, c’était ma crainte. Que Pfizer devienne le monopole pharmaceutique dans le monde par les fusions-acquisitions (enfin ses principaux actionnaires). J’espère que les différentes actions de justice menées à l’échelle internationale changeront la donne. J’ajouterai même que l’OMS doit disparaître.

  4. Pour rappel, l’action de Pfizer se dévalorisait depuis des années avant cet épisode Corona…
    Pour les géants de l’industrie pharmaceutique, compenser le manque d’innovation par des méthodes marketing tordues, ne marchait pas si bien. Malgré le grand nombre de malades consécutifs à des nouveaux traitement plus nocifs que les précédents (vaccins compris…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer