S’inspirer des stratégies anti- Covid pour mieux traiter la tuberculose

La tuberculose (TB) reste une maladie mortelle à travers le monde ; bien qu’elle soit curable et évitable. Il semble que les stratégies déployées pour éradiquer la maladie manquent d’efficacité. On peut s’inspirer des leçons tirées dans la lutte contre le Covid-19 pour venir à bout de cette maladie infectieuse.

Hausse des décès en 2020

Après le Covid-19, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la tuberculose est la seconde maladie infectieuse la plus mortelle dans le monde. En 2020, elle a touché 20 millions d’individus et a causé 1,5 million de décès.

Pour rappel, cette maladie est causée par la bactérie Mycobactérium tuberculosis qui provoque des infections au niveau des poumons et d’autres organes. Elle se manifeste par la toux, la fièvre, la perte de poids et les sueurs nocturnes.

Toujours selon l’OMS, 98% des personnes atteintes de tuberculose se trouvent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire (PRFM). Deux tiers des cas d’infections ont été recensés en Inde, Indonésie, Chine, Pakistan, Philippines, Nigéria, Afrique du Sud et Bangladesh.

Pour éradiquer la tuberculose, l’OMS a déjà mis en place diverses stratégies de lutte. Elle a aussi fixé des objectifs comme réduire de 95% le taux de décès et diminuer de 90% les cas d’infection d’ici 2035.

La technologie et l’innovation pour lutter contre la tuberculose

À cause de la pandémie de Covid-19, les efforts menés dans la lutte contre la tuberculose étaient au ralenti. Jusqu’à présent, les objectifs de l’OMS ne sont pas encore atteints. Le nombre de décès lié à cette maladie infectieuse a même augmenté pour la première fois depuis plus de 10 ans. Il est passé de 1,4 million à 1,5 million, alors que c’est une maladie curable et évitable.

Cette hausse serait expliquée par l’impact socio-économique de la pandémie, avec des répercussions telles que l’aggravation de la pauvreté, la malnutrition.

Toutefois, la bonne nouvelle est que les innovations technologiques et les leçons tirées dans la lutte contre le Covid-19 pourraient être utilisées pour éradiquer la tuberculose. On parle ici du recours aux technologies et innovations qui ont facilité la gestion de la pandémie.

Comme le dépistage simultané de la tuberculose et du  COVID-19 à l’aide de tests d’amplification de l’acide nucléique (TAAN), ou encore la création d’applications de santé avec des dossiers médicaux électroniques ainsi que la gestion des systèmes de laboratoire et d’administration des patients. Tout cela pourrait améliorer et accélérer la prise en charge des patients et stopper la circulation des bactéries.

Il existe également la sensibilisation à la tuberculose chez les jeunes, comme les systèmes basés sur les SMS utilisés pour répondre aux questions de base et permettre la saisie des données des personnes atteintes de tuberculose

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
23 Shares:
1 commentaire
  1. Il y a aussi, et surtout, l’hygiène de vie… Avant de passer par les tests PCR de funeste mémoire.
    Rappelons que Bill Gates à racheter en fin d’année dernière une entreprise de fabrication de tests. Il faut donc s’attendre à un marketing intensif de l’usage des tests PCR pour tout et n’importe quoi.

    Et surtout n’importe quoi, puisqu’ils n’ont jamais été conçus pour dépister une maladie. On pourra leur faire dire nimporte quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer