Appel à affamer les non-vaccinés : le Parquet de Dupont-Moretti tente de protéger les haineux

J'ai assigné en citation directe le docteur Masson (président de la Fédération Nationale des Médecins Radiologues) qui, sur la boucle WhatsApp de l'Institut Santé de Frédéric Bizard, avait appelé à affamer les non-vaccinés. Lors de l'audience de consignation tenue hier à la 17è chambre correctionnelle, le Parquet de Dupont-Moretti a montré sa détermination à protéger les auteurs de propos haineux. Explications par Diane Protat qui me représente dans ce dossier.

Je vous avaix expliqué, en décembre dernier, comment j’avais pris le président de la Fédération Nationale des Médecins Radiologues, le docteur Masson, la main dans le sac, en train d’appeler, dans sa haine vaccinolâtre, à affamer les non-vaccinés. 

Lors de l’audience de consignation tenue hier à la 17è chambre correctionnelle de Paris, son avocate n’a curieusement rien dit, ni plaidé, ni demandé. C’est en revanche le Parquet, sous l’autorité hiérarchique d’Eric Dupont-Moretti, qui a demandé aux magistrats du siège une audience d’incident (qui aura lieu le 23 mai) destinée à rendre ma citation irrecevable. 

Ou comment un gouvernement qui dénonce les appels à la haine sur les réseaux sociaux se fait un plaisir de les protéger lorsqu’ils concernent les adversaires de sa politique. 

Diane Protat nous raconte par le menu ce qui s’est passé hier. 

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
210 Shares:
1 commentaire
  1. Le souhait de Masson vient d’être exaucé : le versement du RSA conditionné au travail forcé, couplé au droit de licencier si non piquouzé vise évidemment à obliger la population à obéir pour pouvoir être rémunérée d’une manière ou d’une autre.

    Il s’agit donc bien d’affamer ceux qui refusent la dictature de la haute finance et de big pharma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer