Guerre d’Ukraine: Mercredi 6 avril 2022 – Jour 42 – fin de journée

Chronique de la destruction consentie de l'Europe. - Depuis trente ans, les Etats-Unis n'ont qu'une obsession sur notre continent: empêcher l'émergence de cette "Europe européenne", que le Général de Gaulle appelait de ses voeux, fondée sur une sécurité qui devait aller "de l'Atlantique à l'Oural". La guerre d'Ukraine est à la fois le sommet de la capacité de division américaine et le moment d'un potentiel retournement. Nous assistons non seulement à une révolution militaire russe (grâce aux armes hypersoniques) mais aussi à l'émergence d'un monde multipolaire dont le centre de gravité sera en Eurasie, au coeur du triangle constitué par la Russie, l'Inde et la Chine. La France a un énorme atout - elle est à la fois européenne et présente sur tous les océans du monde. Nous aurions toutes les raisons de jouer un rôle majeur dans le nouvel équilibre des puissances. Mais avant cela, il nous faut d'abord analyser et comprendre ce qui se passe sous nos yeux: le déclin inéluctable de la puissance américaine du fait de la dédollarisation du monde; l'auto-destruction de l'Union Européenne qui pousse les sanctions contre la Russie sur un mode "plus américain que les Américains"; le déclin de la puissance allemande qui a oublié la vieille sagesse de Bismarck, Willy Brandt et Gerhard Schröder - l'Europe va mal quand l'Allemagne et la Russie ne s'entendent pas ; mais aussi le réveil politique de l'Inde qui tient à distance le monde anglo-saxon; la remise en selle, malgré le COVID-19, que cela nous plaise ou non, de la Chine néo-léniniste; et, bien entendu, la résistance de la Russie aux sanctions. C'est à condition de comprendre le monde qui vient que la France saura y trouver sa place.

La carte ci-dessus vous permet de faire un focus sur la région décisive où va se dérouler la dernière bataille difficile de la guerre pour les Russes et les troupes du Donbass: autour de Slaviansk et Kramatorsk: 

 

La campagne militaire

On retiendra de la journée du 6 avril les points suivants: 

+ En direction d’Izioum, l’armée russe progresse vers Barvenkovo et Slaviansk. Le contrôle a été établi sur Brazhkovka et Dry Kamenka.

 + De violents combats se déroulent au sud dans la région de Marinka et Avdiivka en direction de Donetsk.

+ En direction de Lougansk, les affrontements se poursuivent près de l’agglomération de Severodonetsk-Lisichansk. C’est à Rubijnoie que les forces armées ukrainiennes ont fait exploser un réservoir contenant des substances toxiques( à l’usine chimique de Zarya).

+  L’armée russe continue ses frappes balistiques contre des dépôts pétroliers et des nœuds ferroviaires dans la région de Dnepropetrovsk. Par ailleurs deux missiles hypersoniques Onyx ont été lancés mais les cibles n’ont pas été révélées.  

+ Concernant Bucha, on est étonné de l’amateurisme des gouvernements occidentaux. Le porte-parole du gouvernement allemand – rien de moins – reprend à son compte l’histoire impossible de corps qui se seraient trouvés dans les rues de Bucha  depuis deux semaines – alors que les photos ne montrent aucune décomposition des cadavres. 

Le Courrier des Stratèges a publié aujourd’hui une vidéo témoignant du comportement des soldats ukrainiens après le départ des troupes russes – ils exécutent des soldats russes à bout portant. (Attention, si vous les regardez, le contenu est insoutenable). 

Par ailleurs des dizaines de journalistes occidentaux se sont rendus à Bucha, depuis hier. 

+ A Marioupol, les combats sont désormais limités à la zone portuaire et industrielle.  Un nouveau maire de la ville, Konstantin Ivachtchenko, est chargé de mettre en place la nouvelle administration. 

++Les Kiéviens ont miné une installation de stockage contenant 120 tonnes de chlore dans la ville de Pervomaiski, dans la région de Kharkov, dans le cadre d’une provocation contre Moscou, déclare le ministère russe de la Défense. L’armée kiévienne prévoit de faire exploser l’installation et d’accuser ensuite la Russie, a expliqué le ministère.

Exagération? L’impression générale est celle d’un commandement kiévien devenu incontrôlable. Les pays riverains de la Mer noire redoutent les nombreuses mines qui avaient été installées par les Ukrainiens en face d’Odessa et de Marioupol et qui, du fait d’une tempête, se sont dispersées, sans qu’il soit possible de les localiser toutes. Cette réalité est à l’image du comportement de Zelenski et de ceux qui le soutiennent: erratique et très dangereuse. 

Comprendre le redéploiement russe

Regardez la carte ci-dessus. La carte de l’emprise russe sur l’Ukraine, soudain, ne se lit plus en suivant la frontière depuis Kiev mais suivant un contrast est/ouest. Que s’est-il passé? 

En fait, on ne comprend pas la stratégie russe si l’on oublie qu’elle n’a jamais été, depuis le début, celle d’une “guerre totale” mais plutôt celle d’une guerre qui doit pousser l’adversaire à négocier rapidement. Or il apparaît clairement, depuis quelques jours, que Vladimir Zelenski ne prend pas, pour l’instant, les négociations vraiment au sérieux. 

Il se pourrait, par conséquent, que les Russes aient pris leur parti de ce que la main tendue ne serait pas saisie – ou du moins seulement après une défaite écrasante, visible, absolument incontestable. Tout se passe comme si le gouvernement russe avait décidé que, désormais, la partition de l’Ukraine suivant une ligne est:ouest (de Kharkov à Odessa)  devenait une possibilité à envisager très sérieusement. 

Bien entendu, ce n’est pas seulement Zelenski ou ce qui reste de gouvernement ukrainien qui est en jeu. On peut très sérieusement se poser la question d’une envie occidentale de prolonger la guerre d’Ukraine indéfiniment. La mentalité nihiliste que l’on remarquait déjà dans Le Grand Echiquier de Brzezinski (en 1997) – le projet de domination américaine de l’Eurasie ne correspondait plus chez lui qu’au pur accomplissement – spenglérien – d’un destin, sans raison supérieure – cette mentalité, ne prédispose pas au compromis ni à la construction d’un nouvel ordre de paix européen et mondial. 

On est frappé de voir que la Chine a posé aux Etats-Unis la question de leur disposition à aider le rétablissement de la paix entre les deux belligérants. En guise de réponse, les Etats-Unis ont décidé d’un nouveau train de sanctions (contre Sberbank et Alfa-bank). Ils ont recommencé à menacer l’Inde de représailles économiques si elle ne se conformait pas aux sanctions….

+ Le journaliste Pepe Escobar pose à son tour la question des buts de guerre russe; il les a classés par ordre de réussite: “partition de l’Ukraine”; transformation de l’Ukraine en pays sans accès la mer; ou simplement la “Nouvelle Russie” en plus des républiques du Donbass; seulement les républiques du Donbass etc….. 

Le conflit géopolitique

+ Sergueï Lavrov,ministre russe des affaires étrangères a tenu à poser les enjeux des négociations

Si la délégation ukrainienne continue à déclarer que certaines mesures supplémentaires sont nécessaires de la part de la Fédération de Russie. Si elle continue à refuser catégoriquement, comme elle le fait maintenant, même de discuter des tâches de dénazification et de démilitarisation, du rétablissement des droits de la langue russe.

Si elle continue à prétendre qu’elle n’a aucun problème avec les droits de la population russe et avec la nazification de tous les domaines de la vie du pays, je ne pense pas que cela contribuera à la poursuite du processus de négociation.

Par conséquent, nous voulons une fois de plus exhorter ceux qui dirigent les actions de Kiev, et nous savons de qui il s’agit, à prendre conscience de leur responsabilité pour la sécurité en Europe, pour l’avenir de l’ordre mondial, pour assurer le respect de tous les principes de la Charte des Nations Unies

+ La Hongrie et la Slovaquie ont amorcé le paiement du gaz russe “en roubles”. 

+ Les Finlandais ont saisi illégalement un transport d’oeuvres d’art ramenées en Russie après avoir été prêtées par le Musée de l’Ermitage à des expositions italiennes. 

+ Depuis quelques jours, et c’est peu remarqué, il y a des manifestations contre la partialité de l’Union Européenne dans le conflit ukrainien et pour réclamer la désescalade en Allemagne, en Bulgarie, en Italie. 

Abonnez-vous à notre newsletter

Les droites de Husson

Soyez les premiers à connaître les 1001 secrets des droites françaises à l'approche des élections présidentielles. La lecture intégrale de cette lettre est comprise dans l'abonnement à 9,90 €/mois !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

About Post Author

66 Shares:
6 commentaires
    1. Je suis allé sur le site considéré. L’auteur du blog est présenté comme un expert en géostratégie, professeur dans plusieurs universités et il se prend effectivement pour un as. Franchement, l’article que vous ciblez est un tissu de bêtises. Il part du postulat que les Russes croyaient à la guerre-éclair, qu’ils voulaient conquérir Kiev et que le plan A ayant échoué, ils passeraient maintenant au plan B avec s’il le faut un plan C. Cet expert semble très limité sur la compréhension des opérations militaires, d’autant qu’il spécule à partir d’hypothèses douteuses.
      Plus intéressant, c’est l’article”India’s dilemma over West vs. Russia” sur le site Indian Punchline du diplomate M. K. BHADRAKUMAR, souvent cité ici. Cet artcile est une remarquable leçon de géopolitique qui a le mérite de n’être pas américano-centrée et qui dit les choses clairement. à lire absolument.

  1. @breizh

    Vous nous les broutez avec les liens purs et simples ; s’il n’y a pas un mot de réflexion avec le lien , à quel titre on prendrait la peine de le suivre ? De la part d’un anonyme qui plus est ?

  2. beaucoup de circonvolutions pour masquer la défaite russe à Kiev.
    Il y a aussi une autre hypothèse: l’armée russe est en train de perdre la guerre et se concentre sur des objectifs réalisables.
    Cela fait des semaines que l’armée russe assiège marioupol qui n’est toujours pas pris et on voudrait croire que l’armée russe va réussir à prendre la moitié de l’ukraine?
    j’ai parcouru pas mal d’articles sur ce site depuis la guerre et bcp de prédictions se sont révélées incorrectes.
    A titre d’exemple: publié le 5 mars: “Là où il se trompe, c’est que Zelensky a sans doute quitté Kiev depuis huit jours” (affirmation péremptoire faite sans source etc)

    Un peu de recul et d’humilité ne ferait pas de mal.

    Pierre

  3. @ANONYME Pierre D

    Les ineffables leçons de morale des Pierre D. , Pierre F. , Pierre G. , … , anonymes, c’est-à-dire des bas-fonds internet, qui ont presque toutes la même tournure, donc probablement la même origine … spirituelle.
    ” … l’armée russe est en train de perdre la guerre et se concentre sur des objectifs réalisables … ” rhétorique illogique de pacotille, typique de la communauté BHL, convaincue qu’on peut se foutre du monde sans limite quand on maîtrise l’art de la phraséologie creuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer