Réflexologie auriculaire (MTC) : que soigne-t-elle et comment ?

Également appelée auriculothérapie, la réflexologie auriculaire figure parmi les branches les moins connues de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Les bienfaits de cette pratique sont pourtant nombreux, notamment pour les petits maux du quotidien de tous les membres d’une famille. Stress, migraine, retard de développement mental ou encore allergies, découvrez comment et ce que soulage l’auriculothérapie.

La réflexologie auriculaire, une forme de microacupuncture

Beaucoup d’entre nous utilisent peut-être déjà les bienfaits de la réflexologie auriculaire sans en être conscients, car divers mouvements peuvent stimuler des points d’acupression au niveau des oreilles. Il est en effet assez courant de se tirer les oreilles ou de jouer avec quand on est nerveux ou en pleine réflexion, car cet acte de toucher peut offrir un soulagement apaisant et aider à se détendre à des moments particuliers.

Cela prouve que vous n’avez pas besoin de comprendre pourquoi exactement le massage des oreilles est si bénéfique pour en récolter les bénéfices. Frotter, tirer, tirer, presser et rouler le cartilage et les lobes de l’oreille produisent tous des effets apaisants. Bien évidemment, vous pouvez expérimenter ce qui est agréable pour vous : avec ou sans huiles, partout ou sur une partie uniquement de vos oreilles comme les lobes ou les bords extérieurs du cartilage.

Mais cette pratique ne date pas d’hier. Classée dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC), l’auriculothérapie était également utilisée par les Égyptiens et les Indiens depuis l’Antiquité. Elle repose sur le principe que chaque dysfonctionnement organique du corps est perceptible depuis les oreilles. Qu’un changement d’aspect des tissus de ces dernières reflète une maladie, un excès ou une déficience.

Une desquamation, un changement d’apparence ou de couleur ou encore des boutons sur ces zones constitueraient alors un signe de déséquilibre. Les organes défaillants dans le corps communiquent ainsi leur problème via les méridiens, c’est-à-dire les canaux où circule l’énergie. L’objectif de la réflexologie auriculaire est de rétablir l’équilibre en stimulant les quelques 120 centres d’acupuncture situés sur chaque pavillon des oreilles.

Le médecin français Paul Nogier vers la fin des années 50 a permis de mettre la lumière sur cette pratique en démontrant que toutes les parties du corps étaient « schématisées » sur les pavillons auriculaires. Il a recensé 42 points sensibles à qui s’ajouteront ensuite 150 autres points grâce à des recherches basés sur le postulat chinois de 120 centres d’acupuncture.

L’Organisation mondiale de la santé considère la réflexologie auriculaire comme une forme de microacupuncture pouvant affecter tout le corps. Bien que populaire en Asie depuis plus de 2 000 ans et en Europe depuis 60 ans, elle n’est pas encore largement pratiquée par les prestataires de soins de santé aux États-Unis. Malgré cela, la thérapie auriculaire a montré des résultats prometteurs pour la gestion de la douleur.

Comment expliquer son efficacité ?

L’une des principales raisons qui expliquent l’efficacité de la réflexologie auriculaire est que la peau des oreilles elles-mêmes est particulièrement sensible. Elles renferment un grand nombre de terminaisons nerveuses – en particulier les lobes de l’oreille et sont constituées de tissu plutôt que de cartilage comme le reste de l’oreille (appelée oreillette). Cette partie a donc un apport sanguin important, qui maintiendrait notre équilibre et aiderait à garder le reste du cartilage de l’oreille au chaud. Grâce au massage, l’apport sanguin peut être manipulé au profit de tout le corps.

Concrètement, les nerfs de l’oreille sont liés à divers centres nerveux du cerveau qui envoient chacun différentes voies neurologiques dans la moelle épinière. Elles atteignent finalement différents neurones autour du corps et affectent différentes parties du corps. De cette façon, le massage ou la pression peut non seulement être utilisé pour traiter le stress, mais aussi pour traiter différents symptômes physiologiques et affections allant des douleurs et courbatures aux troubles pathologiques de l’abdomen, de la poitrine, du bas du dos et des pieds.

Et du côté de la médecine ayurvédique ou Ayurveda ? Pour cette médecine naturelle, qui repose sur la conviction que notre bien-être et notre santé globale dépendent d’un « équilibre entre l’esprit, le corps et l’esprit », les points marma (énergie) des oreilles sont connectés aux organes et à tout le corps. De plus, diverses parties de l’oreille sont liées à d’autres parties particulières du corps.

De la même manière, d’autres professionnels de la santé se réfèrent à l’oreille liée au corps, définissant cet organe comme un microsystème du corps dans son ensemble et cartographiant certaines parties de l’oreille à certaines parties du corps.

Que soigne l’auriculothérapie ?

La réflexologie auriculaire est efficace pour traiter différents troubles fonctionnels et psychologiques et pour le sevrage addictif. Elle est principalement utilisée pour soulager les petits maux du quotidien. Elle permet entre autres de traiter une migraine, la rhinite aigüe ou chronique, les problèmes de sommeil ou encore les allergies. Elle est aussi un excellent allié des femmes pour les troubles des règles, le masque de grossesse ou l’infertilité.

Chez les plus jeunes, l’auriculothérapie permet de soigner les douleurs dentaires, l’énurésie, le retard de développement mental ou encore l’hyperactivité. Le champ d’action de cette pratique s’étend aussi vers l’addiction, la dépression, les problèmes sexuels, l’anorexie, les dysfonctionnements au niveau des poumons, de la rate et du foie.

Cette étude pilote d’essai clinique randomisé publiée en 2014, par exemple, a dévoilé comment cette pratique pouvait gérer la lombalgie chronique chez les personnes âgées. Il s’agit de la douleur la plus courante diagnostiquée par un médecin chez les personnes de 65 ans ou plus aux États-Unis.Elle a notamment permis d’évaluer la faisabilité et la tolérabilité d’une intervention d’acupression auriculaire facilement administrée.

L’utilisation d’analgésiques avec des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ou des opioïdes est l’une des stratégies les plus courantes pour gérer la lombalgie chronique, mais elle est associée à une variété d’effets secondaires indésirables, notamment la somnolence, la constipation, la bouche sèche, les saignements gastro-intestinaux et le potentiel de dépendance. Pour ces raisons, une meilleure prise en charge non pharmacologique de la douleur est nécessaire. L’acupuncture, l’une des médecines complémentaires et alternatives les plus couramment utilisées, a été suggérée comme traitement d’appoint.

La thérapie auriculaire, une variante de l’acupuncture enracinée dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC), utilise des points d’acupuncture non invasifs sur des zones spécifiques de l’oreille externe pour traiter la maladie. Rappelons qu’en MTC, une maladie est causée par le déséquilibre de l’énergie ou du qi d’une personne. La stimulation des points d’acupuncture auriculaires régule le qi, active les voies énergétiques (méridiens) et les systèmes collatéraux, et a donc réussi à traiter les problèmes de santé.

Dans le cadre de cette étude, le traitement de 4 semaines a permis d’obtenir un soulagement encore plus important de la douleur (75 % de réduction de la douleur), une amélioration de la fonction physique (42 %) et a maintenu ces effets après un mois de suivi.

Comment se déroule une séance ?

La réflexologie auriculaire est pratiquée par un réflexologue ou un spécialiste des médecines traditionnelles chinoises. La séance se déroule en quelques minutes dans un endroit calme et apaisant où le praticien débute par un entretien avec son patient afin de déceler ces maux et ses attentes.

Une fois décidé, le réflexologue stimule les points réflexes à l’aide d’aiguilles (permanentes ou semi-permanentes), de boules magnétiques, de billes de massage ou tout simplement avec ses doigts. Il peut également utiliser la stimulation par micro courant électrique.

Contrairement à l’acupuncture auriculaire et à l’électroacupuncture, qui doivent être pratiquées par des praticiens agréés, l’acupression auriculaire applique une stimulation semblable à l’acupuncture à des points spécifiques de l’oreille (points d’acupuncture) sans utiliser d’aiguille. La stimulation est fournie à l’aide de petites graines placées sur l’oreille externe avec de petits morceaux de ruban adhésif. Une fois que les graines sont collées à l’oreille par un thérapeute qualifié, vous pouvez stimuler les points d’acupuncture en appuyant dessus pour obtenir des effets similaires à ceux de l’acupuncture.

Bon à savoir

Cette profession de réflexologue auriculaire  a été ajoutée au Répertoire National des Certifications Professionnelles depuis juillet 2015. L’adhésion à la Fédération Française de Réflexologues (FFR) peut aider dans le choix de ce praticien.

Naturelle, non traumatisante et sans effets secondaires, la réflexologie auriculaire est déconseillée pendant les 3 premiers et au dernier mois de grossesse. Elle est également proscrite pour les personnes souffrant de maladies auto-immunes, de problèmes cardiaques et  dans certains cas pour les personnes âgées.

Sources : Cosmico, Sense Massage

77 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer