Attention à la crise économique en Chine, à cause du confinement

En Chine, le gouvernement maintient l’application de la stratégie absurde du « zéro Covid ». Suite à la hausse des infections, les restrictions se sont intensifiées. Avec le confinement, l’économie en général et l’industrie automobile en particulier, traversent actuellement une période difficile. Suite aux restrictions douanières, la vente de véhicules a connu une baisse de 10% en mars. Les constructeurs sont aussi obligés d’arrêter les productions en raison de la perturbation des chaînes d’approvisionnement.

Compte tenu du fait que la Chine représente la première puissance commerciale du monde, sa propension à garder ses usines opérationnelles tout au long de la pandémie s’avère être un point crucial au niveau de plusieurs chaînes d’approvisionnement. Avec la stratégie du zéro covid, les autorités chinoises prennent le risque de casser l’ économie nationale, voire mondiale.

Une chute de plus de 10% des ventes de véhicules

Avec Omicron, les mesures sanitaires en vigueur dans le pays sont de plus en plus strictes. On cite entre autres les restrictions, les fermetures et les quarantaines qui concernent les grands hubs portuaires. La stratégie « zéro covid » adoptée par la Chine engendre également plusieurs perturbations de grande envergure, étant donné que la circulation des personnes et l’approvisionnement en termes de produits sont restreints.

La situation est de plus en plus critique pour les chaînes d’approvisionnement chinoises. En effet, ces différentes mesures sanitaires ont généré une accumulation des marchandises dans les principaux ports de la Chine ainsi qu’une hausse des frets aériens qui peut aller jusqu’à 50%.

Selon l’Association chinoise des voitures particulières, les fermetures dans différentes villes ont pénalisé l’industrie automobile en Chine. En effet, une chute des ventes de 10,5% a été enregistrée au mois de mars. Les ventes trimestrielles ont également baissé de 4,5 %. 

La politique anti-Covid de la Chine est en train d’avoir des conséquences graves sur le marché automobile, un véritable pilier pour la croissance économique du pays. La pression risque de s’intensifier puisque les demandes ont fortement diminué. Les consommateurs ne peuvent pas sortir de chez eux. Du coup, ils ne pourront effectuer un achat.

Cela dit, la crise n’a pas encore affecté la filière voitures électrique et hybride rechargeable. Il se trouve que la vente de ces véhicules a doublé.

Un problème au niveau de la production automobile

Depuis le mois de mars, le pays fait face à une poussée de contaminations avec le variant Omicron. Pour y faire face, les autorités ont eu recours à des mesures strictes incluant le confinement de la grande ville de Shanghai et de la province septentrionale de Jilin.

Or, ces deux régions abritent les plus grands centres de construction automobile chinois comme General Motors Co., SAIC Motor Corp et Volkswagen AG. Evidemment, ces mesures de confinement strictes ont perturbé la chaîne d’approvisionnement.

Actuellement, les constructeurs automobiles ont dû mettre en arrêt la production de voitures. L’usine de Tesla Inc. à Shanghai a par exemple arrêté ses activités le 28 mars. L’entreprise ne pourra reprendre la production avant la fin du mois d’avril.

Sans surprise, on assiste également à la fermeture des usines de vêtements. Par ailleurs, en raison d’un manque de chauffeurs routiers et d’une possible pénurie de mains-d’œuvre portuaires, on redoute une congestion de navires dans les grands ports chinois : Shanghai (premier port mondial), Qingdao, Ningbo, Zhoushan.

Par ailleurs, les villes de Henan et de Guangdong, qui sont de grands centres de production électronique pour la Chine et pour le monde, sont également soumises à des mesures sanitaires extrêmement sévères. On pourrait craindre un impact sur l’approvisionnement en iPhone et autres smartphones.

Lire les informations Telegram

Pour lire ces informations, vous avez besoin d'être abonné à Telegram, dont le téléchargement est très simple. Nous diffusons des informations sensibles plusieurs fois par jour sur le fil Telegram Rester libre !
IMPORTANT
2 Shares:
2 commentaires
    1. C’est clairement uniquement économique, et au dépend de leur propre peuple. Il n ‘y a pas plus d’humanité chez les dirigeants chinois ou Russes que su côté occidental. Pas de jaloux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer