La vaccinolâtre Jacinda Arden perd le goût avec le COVID

Testée positive au Covid-19 samedi dernier, la Première ministre néo-zélandaise, adepte du tout vaccinal, Jacinda Ardern a dit avoir perdu le sens du goût lors d’une rencontre virtuelle avec le ministre des Finances. Elle avait assisté jeudi au petit-déjeuner traditionnel du « jour du budget » avec son ministre des Finances Grant Robertson. C’est un rendez-vous incontournable durant lequel, le sujet concerne l’annonce des mesures financières prises sur la gestion du budget annuel de la Nouvelle-Zélande.

Comme la Chine, la Nouvelle-Zélande avait également opté pour la politique du zéro Covid pour endiguer le virus.  Malgré les restrictions sévères, la fermeture des frontières, la vaccination obligatoire (96% de sa population vaccinée selon Jacinda Arden), le pays semble incapable de se débarrasser du variant Omicron. Avec ces 5 millions d’habitants, néanmoins la Nouvelle-Zélande a été plutôt épargnée par la pandémie, en partie grâce aux différentes stratégies de lutte contre le Covid, comme le système à feux tricolores « COVID-19 Protection Framework », adopté depuis décembre dans le cadre de la réponse sanitaire du pays. Depuis février, la Nouvelle-Zélande a également annoncé la réouverture progressive de ses frontières. Depuis le mois de mars, le pays a également décidé d’assouplir les restrictions sur le pass sanitaire et l’obligation vaccinale.

Une hausse des nouveaux cas malgré la vaccination de masse

Ayant adopté une politique sanitaire restrictive, la Nouvelle-Zélande enregistre un taux de mortalité bas dû au Covid. Le bilan officiel fait état de 967 morts et presque un million de cas, et ce, depuis le début de la pandémie en 2020.

Selon la Première ministre Jacinda Ardern, « 96 % des Néo-Zélandais se sont fait vacciner ». Pour rappel, elle avait rendu la vaccination obligatoire pour les personnes travaillant dans les secteurs de la santé, du maintien de l’ordre, de l’éducation et de la défense. Elle avait imposé le pass vaccinal dans les restaurants, les événements sportifs…

Face à l’échec de sa stratégie avec la remontée des cas,   elle a ensuite assoupli les restrictions en supprimant le pass sanitaire le 4 avril, puis annulé le mandat de vaccination sauf pour le personnel soignant et les travailleurs frontaliers. Elle avait nié tout lien entre ces décisions et les manifestations de Wellington.

Depuis le mois de mars, le pays fait face à une vague d’Omicron. Le nombre de nouveaux cas journaliers a augmenté. La semaine dernière, l’archipel a détecté 50.000 nouvelles contaminations. Actuellement, la Nouvelle-Zélande est placée en alerte orange, mais les mesures sanitaires ont été assouplies.

Malgré cette  hausse des cas, Mme Ardern avait annoncé le 11 mai dernier l’ouverture des frontières à partir du 01er aout 2022.La Cheffe du gouvernement avait déclaré que « La Nouvelle-Zélande est désormais totalement ouverte pour le business ».

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL
10 Shares:
13 commentaires
  1. L’actuelle remontée des cas ne doit pas surprendre. En effet ce sont les pays les plus vaxxinés qui ont :
    – le plus de cas,
    – le plus d’hospitalisations,
    – le plus de décès.
    Après deux ans la poussière commence à retomber et les vérités apparaissent.
    Dans quelque temps nous saurons également pourquoi le vaxxin provoque une augmentation des cas de covid et aussi une augmentation des pathologies hors covid. Pour l’instant nous avons l’intuition que la protéine spike en est la cause, mais ce n’est pas encore scientifiquement prouvé.

    1. “nous saurons” C’est qui nous ? Les lecteurs du Courrier des Stratèges, et de quelques autres sites du même ordre ? J’ai l’impression qu’on a déjà vu comme il est trop tard pour la masse des naïfs dociles, après deux ans de ce cirque, pour jamais faire parti des “nous”. Après tout, si leurs vieux parents meurent, ce sera la faute des complotistes non-vaccinés…

      1. Vous avez raison, les clairvoyants sont et resteront ultraminoritaires. Pour que la prise de conscience se fasse il faudrait une hécatombe qui ne s’est toujours pas produite…

    2. Vous parlez des vrais cas ou de ceux détectés par cet inadapté test PCR (d’après son inventeur même) avec cet écouvillon qu’il n’y a absolument aucune raison logique d’enfoncer “au fond du nez” ?

      Les mougeons ( ces tristes fruits des amours des moutons et des pigeonnes, ou l’inverse si vous préférez) avalent tout. Et malheureusement, eux, ils peuvent se reproduire contrairement aux mulets ou aux tigrons

      Même ceux qui ont fait des études

  2. Le nombre de décès “covid” ne devrait même pas être pris comme indicateur, vu le côté subjectif et relativement arbitraire de ce décompte.
    L’important est l’impact de l’épidémie sur la mortalité générale “toutes causes”. Une épidémie-de-la-mort-qui-tue qui n’entraîne pas, ou peu, d’augmentation de la mortalité générale est une fausse épidémie. Bref, il vaut largement mieux regarder l’évolution de la mortalité “toutes causes”, et même, pour être plus précis et tenir compte de l’évolution de la population (nombre et âge moyen), la mortalité générale “standardisée”. C’est ce que fait le statisticien Pierre Chaillot, par exemple. Ou encore Charles Gave.
    Ensuite, il faut regarder, comme l’a fait Ch. Gave récemment, quels ont été les impacts de l’épidémie et de sa gestion par les gouvernements, sur l’économie : endettement, commerce extérieur, chômage, pauvreté, etc. Où Gave montre que la différence est accablante, et pas en faveur de la France, entre notre pays et la Suède, pays qui a laissé les médecins gérer l’épidémie et a respecté la liberté des gens.
    Tous ceux, tels les Néo-zélandais, qui se sont attaqués aux libertés sous prétexte de “sécurité” ou de “sauver des vies” – et ils sont nombreux – ont de mauvais bilans globaux. Quand on respecte la liberté et la responsabilité individuelles des gens, ça se passe toujours mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer