L’Australie vaccine les enfants de moins de 5 ans contre le COVID-19 – sans aucune évaluation sérieuse des risques

Lundi, la Therapeutic Goods Administration (TGA), autorité de réglementation des médicaments en Australie, a approuvé l’injection anti-Covid de Moderna pour les enfants âgés de 6 mois à 5 ans.

Aux Etats-Unis, le 24 juin 2022, les CDC ont déclaré que les enfants peuvent recevoir dès l’âge de 6 mois une injection contre Covid. Les autorités sanitaires américaines ont recommandé la vaccination anti- Covid-19 chez les tout-petits sans que l’on sache exactement les critères retenus. L’Australie leur emboîte le pas. Les autorités sanitaires australiennes veulent également faire vacciner les enfants, sans connaître le risque-bénéfice de ces injections. Dans un communiqué, la TGA a déclaré que “la vaccination des enfants permettra de les protéger des complications graves du virus, qui pourraient entraîner une hospitalisation voire la mort”.

Terrifiante propagande, qui n’a rien à voir avec le nombre de cas graves ou la mortalité infantile causée par le COVID-19 – marginale. 

Une autorisation provisoire

Jusqu’à présent, la TGA a autorisé l’administration du Spikevax de Moderna  chez les enfants âgés de 6 ans et plus. Il est aussi utilisé en tant que dose de rappel pour les adultes âgés de 18 ans et plus. Mais lundi dernier, dans un communiqué, la TGA a décidé d’élargir son utilisation.

En effet, l’autorité de réglementation des médicaments australienne a approuvé de manière  provisoire l’utilisation de Spikevax chez les enfants âgés de 6 mois à 5 ans. Pour rappel, Moderna propose une primo-vaccination de doses de 25 microgrammes chacune. La seconde injection doit avoir lieu 4 semaines après la première.

Contre la nouvelle vague de pandémie

Actuellement, l’Australie fait face à une hausse des cas de contamination, à cause de l’émergence des sous-lignages d’Omicron BA.4 et BA.5, connus pour leur degré de contagiosité élevé. En début de semaine, le pays aurait enregistré 39 046 cas de Covid, portant le total des contaminations à plus de 8,8 millions, dont 10 719 décès.

La TGA s’attend à enregistrer des millions de cas d’infection, et recommande à nouveau le port de masques à l’intérieur afin de limiter la propagation du virus.  

Pour protéger les enfants contre les hospitalisations et les décès, la TGA a décidé d’approuver à titre provisoire le vaccin de Moderna chez les moins de 5 ans. Dans son communiqué, la TGA a insisté sur le fait que “les essais cliniques du vaccin ont montré qu’il est sans danger pour les enfants”.

Pourtant à ce jour, aucune étude fiable n’a prouvé formellement l’innocuité de ces vaccins chez eux. La vaccination n’est ouverte au grand public que depuis quelques mois, et on ignore encore ses effets secondaires  d’ici 5 ou 10 ans, notamment chez les enfants.

A noter qu’aux Etats-Unis, nombreux sont les parents qui refusent de faire vacciner leurs progénitures.

About Post Author

81 Shares:
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer