Aloe aristata : une plante médicinale rustique à planter chez soi !

Que diriez-vous de cultiver une plante succulente qui peut produire du jus avec un effet tonique et rafraîchissant pour la peau ? Vous pensez à l’aloe vera ? Si vous n’avez pas encore fait le tour des espèces de l’aloès, il y a  l’aloe aristata, connu pour ses feuilles vert foncé en dents de scie et leurs mouchetures blanches uniques, mais aussi pour son utilisation dans la médecine ayurvédique notamment pour ses vertus cutanées…

L’aloe artistata, une plante rustique unique

De la famille des Xanthorrhoeacea / Asphodelaceae, l’Aloe aristata est une plante originaire des pays limitrophes de l’Afrique du Sud et du Lesotho. L’épithète spécifique aristata est la forme féminine de l’adjectif latin « aristatus » qui signifie ayant une arête, pour rappeler les bords en dentelle de ses feuilles.

Également appelé « aloès de dentelle » et « aloès de pintade », cette plante est connue pour ses feuilles vert foncé en dents de scie et leurs mouchetures blanches uniques. Ses fleurs persistantes orange tubulaires riches en nectar ont tendance à attirer les oiseaux, les abeilles et les guêpes sans effort.

L’aloès de dentelle, ou Aloe aristata, est une plante vivace à feuilles persistantes originaire d’Afrique du Sud. Il forme des rosettes de feuilles vertes charnues, en forme de lance, à épines douces avec des taches blanches. En automne, des fleurs tubulaires rouge orangé apparaissent sur de longues tiges.

Des vertus incroyables pour la santé de la peau

Les racines de l’aloe aristata ont des vertus thérapeutiques, car elles sont utilisées pour la cicatrisation des plaies dans l’Ayurveda. Cela s’explique par le fait que cette plante  contient en abondance 18 acides aminés qui agissent en association avec d’autres composés du corps humain pour offrir de nombreux avantages pour la santé.

Cette plante médicinale est par exemple idéale pour ceux qui ont la peau sèche, car elle contient une quantité étonnante de nutriments dans chaque feuille, presque trois fois par rapport à ce que nous obtenons des aloes ordinaires.

D’ailleurs, le peuple Pondo, un groupe ethnique d’Afrique australe, utilisait le jus d’aloe aristata mélangé à de l’eau pour se laver le corps et bénéficier de son effet tonique et rafraichissant. Parmi ses autres utilisations, les feuilles sont si riches en nutriments qu’elles étaient autrefois utilisées pour fabriquer de la bière, du vin et du vinaigre.

Enfin, cette plante peut être utilisée comme purificateur d’air naturel, car elle filtre les toxines en suspension dans l’air telles que le benzène (qui se retrouve également dans l’essence et les cigarettes) et le formaldéhyde. Ce dernier, un composé organique volatil (COV) que l’on retrouve communément dans l’air intérieur des maisons et qui se libère généralement des produits ménagers, de certains produits de bois composite et de produits chimiques (colle, vernis, peinture…).

Comment cultiver l’aloe aristata chez vous ?

L’aloe aristata est le complément parfait pour un jardin miniature avec sa touche d’exotisme ! Bien qu’il soit plus résistant que de nombreux aloès, il est préférable de le cultiver comme plante d’intérieur ou dans une serre. Il pousse mieux en plein soleil, dans un compost sableux à drainage libre, comme le compost de cactus. Cette plante résiste en effet à la sécheresse, ce qui signifie que vous n’aurez pas besoin de trop l’arroser. Arrosez-le modérément et évitez de le faire en période de dormance (de septembre à mars).

L’aloe aristata est une plante vivace de soleil, parfaite en rocaille sèche et ensoleillé, dans un massif enrichi de gravier et surélevé ou en pots. Il peut être planté en intérieur ou extérieur, sur un sol ordinaire, caillouteux, sableux, mais allégé, correctement drainé, voire aride.

Lorsque cette plante médicinale est bien entretenue, elle dévoile des feuilles sessiles vertes dentelées (non piquantes), disposées en rosette, tachetées de blanc et de forme lancéolée. Ses feuilles très décoratives,  charnues, dentées, sont larges à la base, et se rétrécissent pour se terminer en un point plus fin et net, les rosettes formant des touffes.

Quant aux fleurs, en formes de grappe, elles sont disposées sur une hampe florale centrale de 30 à 50 cm et fleurissent généralement en juin/juillet. Ces fleurs tubulaires mesurent entre 2 et 4 cm, sont de couleur orangée et riches en nectar, attirant ainsi les abeilles et les oiseaux, dont les colibris.

Enfin, comme toutes les plantes grasses, les aloès affectionnent le grand soleil. Mais l’aloe aristata peut se contenter d’une exposition mi-ombragée (surtout en climat chaud). Dès le printemps, sortez-le ou mettez-le sur un balcon afin qu’il profite d’un maximum de soleil et de lumière.

About Post Author

57 Shares:
4 commentaires
  1. Bonjour, le souci des plantes de la catégorie Aloé, en France ou sous nos climats, c’est une croissance trèèèèès lente qui en font une médicinale aléatoire car on ne peut pas beaucoup prélever. Donc, pour les amateurs : avoir plusieurs plants d’avance et en refaire à mesure …. Aloe Vera est elle en vente maintenant chez les marchands de légumes ou de frais, et possède pas mal de vertus très enviables ! Cdlt

    Répondre moderated
  2. Attention quand vous découpez les feuilles d’aloë, la partie verte près de l’écorce est toxique. Il faut seulement prélever la partie transparente au centre.
    Sinon c’est une très bonne plante médicinale qui possède de nombreuses vertus et pas seulement pour la peau : vous pouvez aussi la consommer en quantité modérée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer