Les chauve-souris russes porteuses d’un nouveau Covid ?

Une équipe de chercheurs de l’université de l’Etat de Washington a fait la découverte d’un nouveau virus de la même famille que le SARS-CoV-2 chez des chauves-souris en Russie. Selon les auteurs de l’étude, cet agent pathogène pourrait infecter les cellules humaines, mais également échapper à la protection immunitaire fournie par les injections Covid-19 actuelles. Baptisé Khosta-2, il appartient à la sous-catégorie de coronavirus appelée sarbecovirus, et pourrait constituer une menace pour la santé mondiale.

Alors que l‘Union européenne prépare les Vingt-Sept à lancer une campagne de rappel visant à enrayer un probable pic d’infections au Covid-19 attendu cet hiver. On parle désormais d’un nouveau virus, le Khosta-2. Selon une étude publiée le 22septembre dans la revue PLoS Pathogens, des scientifiques ont découvert un virus de la même famille que le Sars-Cov-2, le virus à l’origine du Covid-19, chez des chauves-souris en Russie. D’après les chercheurs de l’Université de Washington (WSU) ce genre de coronavirus circulerait depuis 2020 dans des rhinolophes, près du parc national de Sochi . Selon les travaux menés, le Khosta-2 pouvait se répliquer chez l’homme, mais aussi contourner la protection immunitaire conférée par les vaccins Covid-19 actuels. L’inquiétude monte face à une nouvelle épidémie. Le climat de peur propre à justifier les contraintes d’ordre sanitaires n’en finit visiblement pas. Et puis, il fallait bien trouver les moyens d’inventer un “danger russe” supplémentaire. 

Résiste aux anticorps générés par la vaccination anti-Covid

Un virus similaire au coronavirus a été découvert chez des chauves-souris russes, grâce à une étude menée par des chercheurs de la Paul G. Allen School for Global Health du WSU.

Selon les experts du WSU, ce nouveau virus du nom de Khosta-2, appartiendrait à une sous-catégorie de coronavirus appelée sarbecovirus. Le Khosta-2 serait capable d’ infecter les cellules humaines grâce à un ensemble de protéines de surface appelé “RBD” de Khosta-2, compatible avec les cellules humaines.

Les scientifiques auraient également découvert que le Khosta-2 était capable d’échapper à la protection immunitaire conférée par les vaccins contre le Covid-19 disponibles actuellement. De même, les auteurs de l’étude ont constaté l’inefficacité des traitements à base d’anticorps monoclonaux face au Khosta-2.

Selon Michael Letko, virologue au WSU et auteur de cette étude, cette recherche vient de prouver que les virus qui circulent dans la faune sauvage pourraient devenir une menace réelle pour la santé mondiale. 

Développement d’un vaccin capable de cibler tous les sarbecovirus

Selon les chercheurs, plusieurs sarbecovirus ont été découverts chez les chauves-souris d’Asie au cours de ces dernières années. La plupart de ces agents pathogènes pourraient se propager à l’homme. C’est le cas des virus Khosta-1 et Khosta-2 détectés chez les chauves-souris russes.

Notons que ces deux sarbvecovirus ont été découverts vers la fin de l’année 2020 sur des chauves-souris russes. A l’époque, les chercheurs pensaient qu’ils ne présentaient aucun danger pour l’homme. En effet, à ce jour, il n’y a aucune infection humaine causée par les virus Khostar.

Mais Letko et les autres virologues du WSU ont décidé de mener cette étude détaillée afin de connaître leurs propriétés réelles. Ils ont découvert que le virus Khosta-1 ne pouvait pas infecter les cellules humaines, contrairement au Khosta-2.

Au vu des données disponibles aujourd’hui, il n’y a pas lieu de s’inquiéter d’un nouvel événement zoonotique causé par Khosta-2. En revanche, Michael Letko avertit sur le risque de sa recombinaison avec un autre virus , en déclarant “l’inquiétude est que le Sras-Cov-2 pourrait se propager aux animaux infectés par le Khosta-2, se recombiner, puis infecter les cellules humaines. Ils pourraient être résistants à l’immunité vaccinale et avoir des facteurs plus virulents”.

Pour éviter ce « scénario noir », il recommande le développement d’urgence d’un vaccin universel capable de cibler tous les sarbecovirus.

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

Sécession patrimoniale, libertarisme, vaccins...

Téléchargez nos dossiers indispensables

9,90 par dossier
  • Les conseils patrimoniaux de Machabert
  • Le libertarisme selon Bonnal
  • Les vaccins selon Aventin

About Post Author

5 Shares:
8 commentaires
  1. Quelle histoire, les “vaccins” inefficaces contre SARS-Cov2 ne le sont pas non plus contre les autres virus de la famille, c’est ballot ! Mais puisqu’on on vous dit que c’est les chauves-souris russes qui sont méchantes, pas les biolabs de bidon fils et Cia, c’est certainement vrai, et vous êtes priés de tourner la tête de ce coté là…

    Répondre moderated
  2. …et c’est reparti pour un tour!
    Ils sont fort ces ricains! Comme dans leurs films, les méchants et les problèmes sont très souvent les russes, les chinois, …auparavant les blacks, les mexicains, les amérindiens….
    Ce genre d’intox/propagande ne devrait même pas s’afficher sur un site comme lecourrierdesstrateges, les chercheurs devraient se soucier plus de comme redresser leur nation, abandonner leur hégémonie et leur emprise sur d’autres pays, se désintoxiquer de l’argent sale et planifier un assainissement totale de leur pays.
    Le “virus” plus mortels sont les bipèdes du Deep State!

  3. A force les gens vont vraiment finir par être dégoûtés des scientifiques. Pourriez-vous inviter ou reporter les dires de temps en temps des médecins qui ont étudiés qu’il ne fallait surtout pas vacciner de masse en période épidémique ?
    Ce serait intéressant de revenir sur ce concept vu il me semble en deuxième année de médecine
    La vaccination de masse bloquant le virus version 1 par exemple fini par muter pour pouvoir éviter cette barrière vaccinale et ainsi de suite
    Est-ce que ce concept a changé ? A-t-il été retirer du cursus scolaire ? Pourquoi n’est-il plus viable (études à la clé, etc… )?
    Je serais curieux d’avoir un article fouillé sur le sujet car pour ma part je n’ai rien trouvé
    Quoiqu’il en soit, en 3 ans, pas de vaccin, pas de test de mon côté ma vie a changé clairement mais pas malade et pas mort a priori
    Mon père vieux s’est rendu compte qu’il était positif au stupide-19 devant se faire tester pour se rendre à l’hôpital, pas de symptômes pas de vaccin rien non plus. Avons nous eu de la chance ou autre ? Mystère
    Je ne connais beaucoup de gens vaccinés, je n’en connais aucun qui n’est mort non plus. Au pire bien secoué / malade quelques jours mais rien de grave a priori en terme d’effets secondaires. Alors il m’est difficile également de dire sur mon expérience personnelle que les vaccins soient mortifères. Au pire se faire vacciner est un acte de soumission et d’acceptation de société divisée et de coercition (ce qui est déjà trop pour un geste normalement médical de prévention)
    Conclusion : gros business ça c’est sûr, tentative de contrôle des populations fort probable, déni de science on peut se poser la question, volonté de tuer je n’y crois pas même si j’ai eu des doutes au départ au vu de la propagande sur le sujet pendant des mois alors que tout le monde est obligé de reconnaître aujourd’hui que le miracle vaccinal n’a pas eu lieu (cf. Mortalité annuelle depuis quelques années, aucun impact voire c’est légèrement pire : mais certains diront c’est la faute du vaccin d’autres c’est la faute du virus : donc retour à la case départ

  4. Kostha1, Kostha2, kose toujours !
    Le SarsCov2 n’est-il pas un virus avec “gain de fonction” sorti d’un laboratoire ? C’est ce que tout le monde sait maintenant. Pour cela on a déjà crié ” Oh oh, le roi est nu ! ” mais contrairement à l’émergence du réel, tout le monde est resté dans le récit où le virus est habillé des plus beaux habits qualifiés de ‘naturel ‘ . Nous, Le Monde, préfèrons le chemin du récit premier du conte, plus confortable !
    Non je ne suis pas conspirationniste puisqu’il y a réellement une Conspiration, mondiale : est-ce que les mondialistes du Greta Reset s’en cachent ? Est-ce que les banquiers rusés et les politiques parvenus ne nous ont ils pas prévenu que « la bête est là, elle arrive » et que « personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer »? Oh oh comme c’est étrange ! Et si vous voulez connaître la suite il faut lire ou relire le dernier des livres du nouveau testament ! La bête est là, elle arrive.
    Messieurs Hariri, Klaus S. et la Young Leader C° véront bien qui rira le dernier, car les plus radicaux des athéismes finissent par réaliser l’accomplissement des Prophéties qu’ils défient et censurent, ce qui met en lumière un des paradoxe les plus remarquable du réel, oui ou non ?

    Répondre moderated
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer