Le ” zéro Covid ” s’essouffle en Chine, vers un lent retour à la normale ?

En Chine, suite à la hausse incessante des nouveaux cas de Covid-19, les restrictions sévères restent encore en vigueur dans plusieurs villes. Mais depuis le 11 novembre, les autorités ont décidé d’adopter quelques changements afin de desserrer en partie l’étau sanitaire. En effet, face à une politique du " zéro Covid " qui excède de plus en plus la population et qui continue de peser sur l’économie, Pékin songe à abandonner progressivement ses mesures de contrôle de l’épidémie.

Depuis le début de la crise sanitaire, pour faire baisser le nombre de cas, la Chine a placé tout son espoir dans la stratégie du ” zéro covid “.  Une politique qui pèse lourdement sur l’économie chinoise et sur la croissance mondiale. Pour le FMI, la Chine devra impérativement prendre des mesures concernant le ” Covid Zero ” et le secteur de l’immobilier pour une reprise économique soutenue et équilibrée.

Le FMI exhorte la Chine à adopter des changements

Dans un discours vidéo prononcé lors du sommet Caixin à Pékin jeudi, Gita Gopinath, premier directeur général adjoint du FMI, a déclaré que la Chine doit prendre les mesures nécessaires pour relancer son économie, notamment dans le secteur immobilier, un secteur crucial pour sa croissance. Il représente avec la construction environ un quart du PIB chinois.

Dans ce contexte, Gita Gopinath appelle la Chine à une action urgente qui permettra d’assurer la stabilité financière dans ce secteur d’activité. Pour le FMI, un ajustement des mesures de lutte contre le Covid-19 est nécessaire afin d’assurer une reprise économique équilibrée.

Notons que les autorités chinoises ont déjà pris des décisions importantes afin de compenser l’impact négatif des restrictions sur l’économie et pour remédier au ralentissement du marché immobilier.

Mais la baisse des activités des entreprises et des consommateurs risque de rendre la reprise économique incertaine. Selon le FMI, l’économie chinoise enregistrera une croissance de 4,4% en 2023.

De grands changements attendus d’ici la mi-2023

Le Conseil d’État chinois a établi vendredi 16 nouvelles mesures, censées assouplir certaines restrictions anti-Covid. Les restrictions incluant notamment le verrouillage et les fermetures de différentes entreprises restent en vigueur dans les villes où l’épidémie fait rage.

Cette décision d’assouplir les règles sanitaires, intervient au moment où plusieurs grandes villes comme Pékin, Zhengzhou, Chongqing et Guangzhou font face à un rebond épidémique.

A cet effet, lundi, des habitants de la ville de Guangzhou (Canton) sont descendus dans les rues pour protester contre le prolongement du confinement .

Malgré tout, le gouvernement a annoncé dans un journal du Parti communiste, le Quotidien du peuple, que la politique ” zéro Covid ” reste maintenue.

Pourtant, ces restrictions sévères ne sont pas sans conséquence. En effet, la fermeture des frontières et les tests de masse ont provoqué une hausse du taux de chômage, notamment chez la population jeune.

Pour l’ancien Premier ministre australien Kevin Rudd, la Chine commence à desserrer un peu plus ses restrictions sanitaires.  La deuxième économie mondiale ” marche en crabe ” vers la fin de sa politique de ” zéro Covid ” d’ici la mi-2023. Pour lui, Xi Jinping va apporter de grands changements sur sa façon de gérer la pandémie sauf apparition d’un nouveau variant.

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

Sécession patrimoniale, libertarisme, vaccins...

Téléchargez nos dossiers indispensables

9,90 par dossier
  • Les conseils patrimoniaux de Machabert
  • Le libertarisme selon Bonnal
  • Les vaccins selon Aventin

About Post Author

10 Shares:
3 commentaires
  1. C’est étrange cette fixette du PCC sur le Covid. Est ce vraiment médical ou strictement politique? Si c’est médical alors le PCC sait des choses sur ce virus que le reste de la planète ne connaît pas. La planète mondialiste notamment, ça parait douteux. Le plus probable est qu’il s’agisse d’un instrument politique: de contrôle des populations à l’intérieur, de pression inflationniste sur l’extérieur.

  2. Il existe une source très intéressante quand à ce qui se passe réellement en Chine:
    https://austrianchina.substack.com/p/zero-covid-reality-in-oct22

    Il s’agit du dernier article mais la lecture de l’ensemble du travail est très instructive.
    Extraits:
    “…And no, China still has no vaccine passports and no vaccine mandate. Though coercion certainly does happen, it remains illegal to coerce anyone into vaccination against their will. In early July, yet another attempt to impose a vaccine mandate was launched in Beijing, where authorities announced they were planning to require proof of vaccination to enter certain buildings. The policy was however never implemented; after a torrent of complaints to the government’s 12345 hotline, it was withdrawn within approximately 48 hours.”
    …”And no, failing to have an up-to-date PCR test result does not automatically turn your QR code red, as some of the Twitterati claim. Or get you whisked away to the camps. It’s just potentially inconvenient. Yes, unsurprisingly there have been cases where the QR ‘health’ codes were abused for political purposes. For example, back in June the health codes of some disgruntled bank depositors traveling in to Zhengzhou from out of province were turned red in an attempt to dissuade them from demonstrating. They had come to demand that the state deposit insurance fund bailout three small local banks who had been declared bankrupt. Some members of a WeChat group of disgruntled depositors who foolishly scanned the QR code when exiting the train station in Zhengzhou were the ones this happened to. This abuse was however widely denounced all across social media in China, to the point where official state media (第一财经) also commented and condemned it.

    [For those who want to know how that ended: The depositors did end up getting compensated up to 250,000 per account.]

    Répondre moderated
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer