OMS : éviction surprise d’Agnès Buzyn par Tedros

Quelques mois après sa réélection à la direction général de l'OMS, le bon docteur Tedros a annoncé l'éviction d'une partie de son équipe rapprochée, dont celle d'Agnès Buzyn. Ce départ ne fait pas l'objet d'explications particulières. Décidément, le parcours de l'ancienne ministre de la Santé aura été plus que chahuté. Elle rejoint désormais le Conseil d'Etat...

Le directeur général de l’OMS, le docteur Tedros, réélu en mai 2022 à la tête de l’organisation, a diffusé hier une lettre annonçant l’éviction de plusieurs membres de son staff, dont celle d’Agnès Buzyn. Dans cette “charrette” de licenciement, figurent également Jane Ellison, ancienne ministre britannique de la santé publique de 2013 à 2016 et Secrétaire d’État au Trésor de Sa Majesté de 2016 à 2017. On signale également le départ de la pédiatre indienne Soumya Swaminathan, et de la brésilienne Mariangela Simao, l’une des directrices adjointes de l’Organisation. 

Les raisons de ce départ brusque n’ont pas été précisées, mais on peut supposer qu’elles reposent sur une logique de rapports de force politiques internes. La présence de ces personnalités publiques venant de grands pays a dû contribuer à la réélection de Tedros. 

Agnès Buzyn est donc condamnée à revenir au Conseil d’Etat, dont elle est conseillère maître en service extraordinaire. Cette prise de poste s’ajoute aux recasages déjà signalés des anciens ministres de Macron

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

Sécession patrimoniale, libertarisme, vaccins...

Téléchargez nos dossiers indispensables

9,90 par dossier
  • Les conseils patrimoniaux de Machabert
  • Le libertarisme selon Bonnal
  • Les vaccins selon Aventin

About Post Author

84 Shares:
12 commentaires
  1. Le “docteur” Tedros n’est pas médecin. Il ne mérite pas ce titre qu’il usurpe et que vous contribuez à propager. De plus certains l’accusent dans son pays de crimes. Il y aurai beaucoup à dire sur ce personnage.

    1. D’accord avec vous mais même si selon vous, il ne mérite pas ce titre de docteur, il possède bien un doctorat: il a donc droit au titre de docteur et il n’y a pas d’erreur dans l’article. Selon Wikipedia (pas une référence, certes), “il a longtemps été d’usage que seuls les docteurs en médecine, chirurgie dentaire, pharmacie et médecine vétérinaire portent leur titre, bien que le titre de docteur d’État en médecine ne donne pas le grade universitaire de doctorat. Il est aujourd’hui fait obligation d’accoler le libellé de la profession exercée au titre de docteur pour les professions médicales”.
      Il est PhD et non MD, mais docteur quand même…
      En complément, on pourrait rajouter qu’avec le processus de Bologne, les étudiants en médecine obtiennent à présent “un master en médecine”, et ne sont plus “docteur en médecine”. Le titre de master en médecine peut cependant aussi s’appeler docteur: c’est un titre professionnel qui reste d’usage.
      On dira que je chipote, mais il faut rester précis;-)

      Répondre moderated
        1. C’est quasiment obligatoire en zone germanique. Un docteur en n’importe quoi possède le titre de docteur et même les épouses ont le droit de s’appeler Madame la (femme du) docteur.
          Pour en revenir au Qatar d’actualité où j’ai enseigné dans le cadre des accords culturels franco-qataris avec un titre de docteur ès-lettres au sein de l’université à Doha, les autorités qataries ont refusé de nous nommer “docteur” dans les documents officiels afin de décribiliser justement cet accord et la France. Déjà il y a 30 ans et ils n’avaient donc pas attendu Macron… Par contre tous les “doctorous” des pays arabes avaient droit à ce titre prestigieux chez eux.

    2. Docteur n’est pas nécessairement égal à médecin. Un docteur est une personne qui a un doctorat. On peut être docteur en physique par exemple, ou docteur en ingénierie, ou dans bien d’autres disciplines. Dans d’autres pays, comme l’Allemagne, ces titres de docteurs sont affichés sans problème. En France, on associe médecin à docteur. Oui, Tedros est docteur, mais pas de médecine ! Et effectivement, il n’a rien à faire à l’OMS. S’il y est, c’est qu’il est tenu en raison de ses crimes en Ethiopie. Donc ses maîtres lui font faire ce qu’il veut.
      Amicalement.

  2. Chez les canailles, on trouve toujours une place grassement payée par le contribuable pour recaser d’autres canailles… Il est grand temps que tout ceci se termine pour ne jamais plus recommencer.

  3. Soumya Swaminathan est poursuivie en Inde pour meurtres de masse. Pas bon pour elle d’être mise dehors de l’OMS.
    Tedros aussi est poursuivi en Inde, ainsi que Bill Gates. Un jour, à mon humble avis, Gates lâchera Tedros…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer