Philippe et Buzyn pour un report de l’âge légal de la retraite

Parfois, on peut quand même s’interroger sur le sens politique de l’équipe au pouvoir. Coup sur coup, le Premier Ministre et la ministre de la Santé viennent de marquer des buts contre leur camp en évoquant une remise en cause de l’âge légal de départ à la retraite. 

Édouard Philippe a ouvert le bal vendredi dernier dans un débat auquel il participait. Il a marqué de l’intérêt pour une réindexation des retraites dès cette année, en l’assortissant d’un report de l’âge légal de la retraite. 

Il a notamment déclaré, liant le départ à la retraite et le financement de la dépendance:

on peut se poser la question de savoir si un jour, pour dégager ces moyens financiers, l’équilibre sera de dire travaillons un peu plus longtemps pour faire en sorte que la dépendance soit totalement prise en charge.

On retrouve ici l’idée d’une cinquième branche de la sécurité sociale que Macron a commencé à proposer pour financer la dépendance. 

Dimanche, c’est Agnès Buzyn qui s’est déclarée favorable à cette idée, “à titre personnel”. Problème: le Haut-Commissaire Delevoye, chargé de piloter la réforme des retraites, fait campagne sur l’idée exactement inverse depuis plusieurs mois, en parfait accord avec les assureurs privés

Il s’est déclaré aujourd’hui surpris par les propos de sa ministre de tutelle. 

Un couac de plus. 

 

0 Shares:
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer