Municipales à Paris : percée du Rassemblement National

Un sondage sur les municipales à Paris montre les premières difficultés d’Anne Hidalgo face à Benjamin Griveaux et Rachida Dati. Mais on retiendra surtout l’étonnante progression du Rassemblement National porté par Serge Federbusch, malgré un silence des médias. Les jeux sont encore très ouverts, mais rien n’exclut d’importantes surprises le jour du scrutin.

Les municipales à Paris seront très disputées si Cédric Villani ne retire pas sa candidature. Un sondage vient de le confirmer. Anne Hidalgo n’est en effet plus créditée que de 19% des intentions de vote, soit un repli d’environ 5 points en un laps très court. Benjamin Griveaux est pour sa part crédité de 18%, et Rachida Dati commence à le talonner avec 16%. Cette apparition de Rachida Dati dans le peloton de tête montre que le rapport de force est loin d’être construit à Paris, et que tout peut encore bouger.

Dans un deuxième wagon, Cédric Villani (en repli de 4 points) est à 12%, et l’écologiste Belliard à 13%. Ces chiffres plaident incidemment pour un ralliement de Villani à Griveaux. Une telle décision laisse en effet penser que LREM ferait alors la couse nettement en tête et gagnerait en dynamique électorale. Même si le scrutin se déroule par arrondissement et non sur l’ensemble du corps électoral, rien n’exclut que, dans l’hypothèse d’une candidature unitaire, les marcheurs ne soient en position de balayer facilement la toxique Anne Hidalgo.

Dans un troisième wagon, la France Insoumise et le Rassemblement National font jeu égal à 7%. C’est, de notre point de vue, la vraie nouvelle de ce sondage. Jusqu’ici le RN n’avait jamais été donné au-dessus de 5%. Il apparaît désormais dans les intentions de vote à égalité avec les mélenchonistes. C’est un mouvement qui, de notre point de vue, n’est pas vide de sens!

En revanche, on notera que l’effet Gantzer, qui a tenté de copier Macron à l’échelle de Paris, semble avoir fait long feu. Crédité il y a quelques semaines de 1% des intentions de vote, au même niveau que Marcel Campion, il devrait rapidement disparaître du paysage.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer