29 septembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Les assureurs finalement sommés d’indemniser la perte d’exploitation dans le tourisme

Le plan d'urgence pour le tourisme donne lieu à une (belle) surprise pour les acteurs du secteur : les assureurs devront finalement indemniser les pertes d'exploitation, au moins partiellement, y compris dans des proportions non contractuelles. Après un long combat, le gouvernement a donc tranché, même si la discrétion semble de mise sur ce sujet. Les pertes d'exploitation dans le tourisme seront donc indemnisées, au moins partiellement, par les assureurs. C'est ce qui ressort des dispositions annoncées hier à l'issue du comité interministériel dédié au tourisme. Mais pour l'instant, la discrétion est de mise sur ce point. Les dispositions prévues pour les assureurs Nous reproduisons ici les dispositions annoncées par le gouvernement hier. Dans la pratique, les assureurs doivent consacrer 1 milliard au "sauvetage" du tourisme, et en priorité des hôtels, cafés, restaurants. Cette somme sera prioritairement consacrée à l'indemnisation des pertes d'exploitation, sujet sur lequel la fédération des assureurs (FFA) a obstinément lutté, et sur lequel la profession s'est divisée de façon publique. On se souvient en particulier des positions du Crédit Mutuel qui sont allées à l'encontre de la solidarité de place. Ces 900 millions restent toutefois un peu opaques. Le gouvernement ne précise pas (et personne ne semble lui avoir posé la question publiquement) si les 600 millions d'indemnisation contractuelle, et les 300 millions d'indemnisation e
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.