Azalbert : “France Soir est victime de la concurrence déloyale des medias subventionnés”

Xavier Azalbert nous a accordé une interview sur les déboires de France Soir, attaqué par le ministère de la Culture (et par la ministre elle-même) et par Google pour "complotisme" dans le dossier du COVID. Finalement "blanchi" par le ministère de la Culture, Xavier Azalbert replace le dossier dans sa juste dimension : celle d'une concurrence déloyale menée par la presse subventionnée qui refuse l'émergence de nouveaux acteurs indépendants dans un paysage balisé et réglementé.

Xavier Azalbert n’a pas une vie facile à la tête de France Soir. Nous l’avons déjà évoqué. Les prises de position du journal en ligne sur le COVID lui valent de nombreuses déconvenues. En particulier, la ministre Bachelot a menacé ce média de lui retirer son référencement en Information Politique Générale (IPG), qui l’autorise à facturer une TVA à 2,1%. Finalement blanchi par la Commission, Azalbert attend désormais le rétablissement de sa chaîne Youtube par Google. 

Il nous livre son point de vue sur la liberté de la presse… et sur l’origine du COVID. Une interview à regarder absolument. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

75 Shares:
5 commentaires
  1. En fait, si l’on isole la méthodologie de Xavier, il va à rebours de tout ce que font les zzzofficiels (gouvernements, universités, “philosophes”, etc), qui ne se composent plus que de spécialistes ne se parlant plus entre eux – il exécute un retour en arrière d’au moins un siècle, période où le consensus était recherché parmi des groupes hétérogènes aux connaissances très différentes, permettant un apport foisonnant de liens entre disciplines qui souvent, n’ont apparemment rien à voir, mais finalement, sont très complémentaires et permettent une vue d’ensemble d’un tableau volontairement obscurci par les MSM.
    De plus, son parcours personnel le pousse vers cette façon de faire, pour le plus grand bénéfice des lecteurs de FranceSoir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer