Bientôt un certificat de vaccination pour aller de Bruxelles à Paris ?

Les autorités belges doivent discuter vendredi d'un certificat de vaccination qui éviterait la quarantaine aux Belges vaccinés qui voudraient se rendre en France. Leur objectif est d'obtenir une reconnaissance de ce dispositif par les autorités françaises. Leur démarche, qui anticipe les prochaines vagues de COVID, s'intègre dans les discussions européennes en cours sur l'harmonisation des politiques sanitaires. C'est maintenant que se prépare la politique de restrictions à la mobilité en Europe pour les prochains mois.

Faudra-t-il cet hiver un certificat de vaccination pour aller à Bruxelles ou, inversement, pour venir de Belgique en France ? L’idée est désormais sur la table et doit être discutée vendredi par les autorités belges. Cette mesure anticipe les discussions européennes qui auront lieu en juin, et pourrait constituer une mesure de coopération sanitaire spécifique entre la Belgique et la France. 

Vers un certificat de vaccination franco-belge ?

Le certification de vaccination européen n’est pas encore mis en place et déjà une Europe à géométrie variable se met en place. Ainsi, la Belgique, qui est économiquement très dépendante de la France, souhaite nouer une coopération renforcée pour éviter la quarantaine de ses ressortissants en cas de flambée épidémique. 

Le certificat vaccinal belge pourrait ainsi permettre un accès libre au territoire français, si la France le reconnaissait et en acceptait le principe. Ce dispositif illustrerait donc la première coopération sanitaire bilatérale en Europe. 

L’Europe tente d’harmoniser les politiques vaccinales

Dans le même temps, la Commission Européenne tente péniblement d’harmoniser les pratiques sanitaires et vaccinales dans les pays de l’Union. Son objectif est d’imposer une norme de déplacement interne à l’Union par défaut. 

En l’état, la Commission propose d’exempter les titulaires d’un certificat de vaccination de toute quarantaine, et de supprimer les restrictions aux déplacements pour les personnes venant d’une “zone verte”. Les restrictions aux déplacements ne seraient rétablies qu’en cas de contamination. 

Ces mesures n’interdiraient pas des mesures plus libérales, mais interdiraient des mesures plus sévères. 

Nouveau risque de désunion européenne

Toutefois, le compromis qui est loin d’être acquis n’interviendra pas forcément d’ici au 1er juillet, date de lancement officiel du certificat vaccinal européen. 

Plusieurs pays pourraient décider de son entrée en vigueur dès le mois de juin. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

45 Shares:
3 commentaires
  1. Bonjour
    Etes vous au courant que le Conseil de l’Europe a statué sur l’interdiction de l’obligation vaccinale.
    Toute obligation de vaccination est désormais illégale par défaut Le Conseil de l’Europe
    (à ne pas confondre avec l’UE), auquel appartiennent tous les États européens à l’exception du Belarus, du Kosovo et du Vatican qui est le parrain de la Cour européenne des droits de l’homme, a décidé le 27.01.2021 dans sa résolution 2361/2021, entre autres, que personne ne peut être vacciné contre sa volonté, sous la pression.
    Les 47 États membres sont invités à signaler avant la vaccination que la vaccination n’est pas obligatoire et que les personnes non vaccinées ne doivent pas subir de discrimination.
    La discrimination est également expressément interdite en cas de risques sanitaires existants ou si une personne ne souhaite pas être vaccinée. Les fabricants de vaccins sont tenus de publier toutes les informations sur la sécurité des vaccins.
    Avec cette résolution, la plus importante organisation de défense des droits de l’homme en Europe a désormais établi des normes et des obligations, ainsi que créé des lignes directrices en vertu du droit international, qui doivent être appliquées par les 47 États membres, y compris l’UE en tant qu’organisation.
    Les discriminations, par exemple sur le lieu de travail ou les interdictions de voyager pour les personnes non vaccinées, sont donc légalement exclues.
    Dans toute procédure judiciaire, contre toute autorité, tout employeur, tout fournisseur de voyages, tout responsable.

    En Version française :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_de_l%27Europe
    https://pace.coe.int/fr/files/29004/html

    7.3 pour ce qui est de garantir un niveau élevé d’acceptation des vaccins:
    7.3.1 de s’assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement;
    7.3.2 de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques potentiels pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner;
    7.3.3 de prendre des mesures efficaces le plus tôt possible pour lutter contre les fausses informations, la désinformation et la méfiance concernant les vaccins contre la covid-19;
    ….etc… le reste fait bien sur l’éloge des vaccins mais le dbut s’impose
    Pourquoi est ce qu’on se laisse manipuler au lieu d’agir en justice ?

  2. Le couple Macron nous fait dire par le Huffpost qu’il est vacciné. Nous ne sommes plus à un mensonge près.
    Et continuer à prendre des mesures imbéciles si-quand-comment pour aller en Belgique ou ailleurs, relève d’une entreprise de com.

    Pour ceux qui veulent avoir des produits à portée de main , au cas où, il y a les infos à la fin de ce texte https://etouffoir.blogspot.com/2021/06/des-nouvelles-du-front-par-professeur.html

    Pour un résumé, clair, direct et précis de notre situation, on peut ajouter celui-ci https://etouffoir.blogspot.com/2021/06/nanotechnologies-et-vaccins-une-guerre.html

    Il y avait aussi celui de Dr McCullough, mais qui est tout en anglais et très long, qui nous annonce que la vaccination est un “marquage.”

    Sans surprise, le héros du sang contaminé à annoncé tout sourire la mise en place du pass.

  3. Ils sont déjà 7 pays de l’UE à se réunir pour “harmoniser” les infos et la compatibilité entre eux pour le certificat de vaccination européen. Bientôt tous… Et bientôt pour aller voir ses parents en province, parce que le péage sera automatisé avec lecture rapide des infos (pas de QR code à jour, retour maison). Bill Gates, le cintré, vient quand même de dire que “1984” devrait arriver en 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer