De plus en plus de sportifs de haut niveau subissent les effets secondaires de la vaccination

De plus en plus de sportifs de haut niveau se montrent particulièrement réticents à cette vaccination contre le Covid. Dans le monde anglophone, 15 cas d’effondrement et de décès inexpliqués signalés au cours de ces trois derniers mois. On connaît aussi quelques cas de sportifs français obligés d'arrêter leur saison après vaccination. La caste mondialisée se trouve face à une contradiction: d'un côté elle a beaucoup investi dans le sport de haut niveau, dont l'une des fonctions est d'absorber une part des masses financières du quantitative easing et une autre est de faire rêver les foules dans une logique qui rappelle beaucoup le "panem et circenses" de l'Empire romain. Cependant le programme de vaccination universelle contre le Covid-19, avec des produits expérimentaux, par les risques qu'il fait courir aux sportifs, entre en collision frontale avec la "mondialisation heureuse" symbolisée par le sport.

Cas de pathologies suspectes

Ces trois derniers mois, 15 cas d’effondrement ou de décès chez les sportifs professionnels ont été signalés dans le monde anglophone. Ces accidents n’ont rien à avoir avec des blessures musculaires ou osseuses. En général, ils sont provoqués par des hémorragies cérébrales ou des problèmes cardiaques. Certains cas d’effondrements sont tout simplement inexplicables.

Le décès du footballeur irlandais Roy Butler survenu le vendredi 13 août dernier est l’incident le plus marquant. Agé seulement de 23 ans, il a perdu la vie 4 jours après l’injection du vaccin Janssen de Johnson&Johnson. 

Il faut aussi citer le cas de l’ancien milieu de terrain de West Ham, Pedro Obiang (29 ans), qui a développé une myocardite après avoir reçu le vaccin Pfizer. Il ne faut pas oublier l’effondrement des joueuses de cricket antillaises Chinelle Henry et Chedean Nation pendant le match opposant leur équipe à celle de Pakistan. Âgées respectivement de 26 ans et 34 ans, elles venaient de recevoir la seconde dose du vaccin AstraZeneca.

Sur Twitter, la star de badminton Gail Emms a également annoncé au mois de juin son hospitalisation d’urgence après la première dose de vaccin AstraZeneca.

Les athlètes de plus en plus inquiets

Face à ces nombreux incidents, l’inquiétude monte chez les sportifs, même si aucune étude ne montre que ces troubles sont réellement liés à la vaccination contre la Covid-19. On peut citer, en France, le cas de Christophe Lemaître, coureur de vitesse, qui n’a pas pu aller aux Jeux Olympiques après avoir été vacciné. Ou, plus récemment, tu tennisman français Jérémy Chardy, qui vient d’arrêter sa saison, lui aussi, du fait d’effets secondaires liés au vaccin.  Il faut dire que leur carrière est en jeu.

Certains athlètes professionnels ont même décidé de refuser la vaccination. Ils préfèrent miser sur l’immunité naturelle, la vaccination étant un consentement libre, ce qui est le cas du numéro mondial du tennis Novak Djokvic. Leur réaction a été largement critiquée par le Guardian.

L’ancienne star de tennis Pat Cash et le numéro 3 mondial Tsitsipas ont demandé qu’on arrête la vaccination des jeunes athlètes. Ils estiment que ces derniers présentent peu de risque de développer des formes graves.

Les contradictions de la caste mondialisée

Visiblement, les attentes de la caste mondialisée (ou “superclasse”, pour reprendre l’expression de David Rothkopf), entrent dans des contradictions à terme insurmontables. D’un côté, le sport professionnel de haut niveau absorbe de plus en plus, depuis des années, des masses financières issues du quantitative easing. De l’autre, le programme de vaccination universelle, voulu par les tenants du “Great Reset”, entre en opposition frontale: les sportifs de haut niveau n’ont pas pu se produire, ou seulement de manière minimale pendant les périodes de confinement; et quand ils peuvent reprendre, la vaccination semble mettre en danger les performances d’un certain nombre d’entre eux. N’est-il pas dangereux, du point de vue de la gouvernance mondiale, de priver les sociétés mises sous le boisseau par les politiques sanitaires de leur dose de “jeux du cirque”?  

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2K Shares:
10 commentaires
  1. Si les sportifs de haut niveau freinent des quatre fers, c’est donc que le nombre de cas effectifs est bien plus élevé que ça, le monde sportif étant petit, mais pas à ce point-là…

  2. Si on faisait la même chose avec les députés et les sénateurs, je parierai pour une hécatombe. (à condition de ne pas utiliser du sérum physiologique bien sûr).

  3. L’Équipe de France de Football a été utilisée en juin 2021 comme « vitrine heureuse » de la vaccination mengelienne, tous tombés en pâmoison devant « Dieu est parmi nous » et donnant le bras aveuglément pour se faire injecter poison, celui-ci en tous cas bien moins efficace que la piqûre que Dédé recevait à la Juv’ avant chaque match, vaccin covid administré à l’EDF pour redorer le blason du médiocre individu qui prétend diriger le système solaire et une contrée dont le nom glorieux était autrefois « La France »… Gars Michel a dit en plus de ne plus jamais l’appeler ainsi, si, si !

    Pan, ce sont cassé la figure les p’tits vaccinés chouchous du gamin capricieux ! Le plan média du sale caprice qui prétend gérer le système entier a complètement foiré. Merde alors ! Ouin, ouin, ouin, Dame Brizit ! Ouin, ouin ! Sans doute un problème de connexion entre son IPhone 30-12 et les particules nanométriques inoculées par ses p’tits gars ! Pourquoi y foire tout, l’gamin ? Pourquoi ? Hein Dame Brizit ? Pourquoi ? Répondez quoi ! L’a pourtant eu tous ses diplômes le p’tit gars capricieux, et pas un CAP d’garagiste, du lourd quoi ! C’est p’tête parce qu’il est con, en fait ! Parce que René Monory, lui, depuis son garage du Poitou, l’était d’venu Ministre de l’Industrie, de l’Economie et de l’Education Nationale, puis Président du Sénat N°3 dans l’ordre protocolaire… Mazette ! Et ben j’ai pas l’souv’nir dans ma jeunesse que l’René ait fait autant d’conneries que l’autre énarque de mes deux…

    J’crois que les garagistes et les coiffeuses devraient gérer la France, y’auait pas d’fioturiures, ça couperait dans les dépenses, ça march’rait comme un moteur bien huilé ! Et les énarques, peut-être faudrait les mettre à la caisse dans une boulangerie, pour commencer… Encore que, moi, je s’rais la boulangère, je surveill’rais fissa vu comme on voit comment y gèrent le pays, les Dieux de l’Olympe…

    Enfin, c’est mon avis, hein !
    Et pis qu’est-ce qu’è va faire Dame Brizit après le mois d’avril 2022 ?
    Va s’emmerder au Touquet ?

  4. Et pendant ce temps, Macron s’est fendu d’une remarque désagréable quant au nombre de médailles ramenées par les sportifs valides et handicapés des JO de Tokyo. En oubliant le report de la compétition, les conditions d’entrainement, de sponsoring, de vie dans le village olympique, etc… Réellement, tous nos branques de gouvernants vivent sur une autre planète.

    1. Certes, mais “en même temps”™ , les athlètes qui assistaient à cette mascarade n’ont pas pipé mot – de là à penser qu’ils sont sans couilles, il n’y a qu’un pas… que je franchis.
       
      Personnellement, un trou du cul notoire me traiterait de feignasse onéreuse en public, je lui ferai bouffer son micro et je claquerai la porte derrière moi., parce qu’il y a des limites aux attaques débiles proférées par un malade mental, et lorsqu’elles sont dépassées, il convient de marquer son terrain en s’affirmant très clairement…

  5. au usa, la league NFL de football américain a répondu aux médias concernant les dires sur les joueurs pro qui obtiendraient des faux pass vaccinaux ! “que ça ne nous concerne pas c’est aux franchises (clubs pro) de faire leur police !”bien sur on imagine pas les franchises enquéter sur leur joueurs qui coute des millions de dollars et les limoger, on peut aussi imaginer que ceux sont les franchises avec leur milieu médical (médecins) qui réalisent des faux !!! le big bordel !!!!!!!!!!!!!

  6. Il faut bien comprendre que “la caste mondialisée (ou “superclasse”), elle, n’est pas “vaccinée” !
    Leur propagande ne vous dit pas qu’ils disposent de “pass sanitaire” fictifs car ils, quand ils s’exposent, ne sont que fictivement “vaccinés” !
    A la fin de toute cette histoire il faudra prendre les députés et sénateurs un par un et leur injecter leur fameux “vaccin” en vérifiant bien avant qu’il ne s’agit pas de sérum physiologique ou d’eau sucrée !
    Je suis volontaire pour les “vacciner” ! 😁

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer