Paris : 15 à 20 % des commerces et magasins toujours fermés

La crise causée par la gestion sanitaire du Covid-a impacté fortement le secteur du commerce. Alors que la reprise économique post-covid a débuté il y a quelques mois, 15 à 20 % des commerces et magasins dans certaines zones à Paris sont toujours fermés.

Difficulté à remonter la pente

Dans certaines zones de la capitale française, 15 à 20 % des commerces et magasins n’arrivent pas à redresser la pente selon la Chambre de Commerce et d’industrie (CCI) Paris Ile-de-France, ainsi que le rapporte BFMTV.

En effet, ils ont gardé leurs portes fermées en dépit de la reprise économique et de l’arrivée des touristes. C’est le cas des établissements situés sur l’avenue de l’Opéra, la rue de Rennes et la rue de Rivoli. La situation inquiète les professionnels du secteur. Selon la Dares, une perte de 237.000 employés y a été enregistrée entre février 2020 et 2021.

Une situation inquiétante pour les professionnels du secteur

Pourquoi autant d’établissements commerciaux de la capitale sont-ils toujours fermés ? Le directeur des études du groupe Altares, Thierry Million, pense qu’il s’agit tout simplement d’une conséquence de la crise sanitaire. Il a indiqué que la situation s’annonce particulièrement difficile surtout pour les vendeurs de fonds de commerce. Notons que cette activité est au ralenti depuis 2019.

Le problème de loyers est aussi une cause probable à cette fermeture de nombreux magasins et commerces parisiens. Il faut dire qu’ils sont plutôt élevés dans la capitale et à cause de la baisse d’activité durant la pandémie, certains établissements n’ont pas pu régler leurs factures.

Le président de la CCI, Didier Kling, a aussi évoqué le développement de l’e-commerce. Depuis le début de la crise sanitaire, bon nombre des consommateurs ont pris pour habitude de faire leurs achats en ligne.

Certains représentants des commerçants parisiens pensent que l’instauration de la « zone à trafic limité » par Hidalgo, risque de rendre la reprise économique du secteur commerce encore plus difficile. Ils demandent donc le report de l’application de ce projet vers 2024.

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

53 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer