Appel à affamer les non-vaccinés : je fais citer le docteur Masson en correctionnelle !

Jean-Philippe Masson, président de la FNMR

Chacun se souvient que, au mois de décembre, le médecin radiologue Jean-Philippe Masson, avait appelé à affamer les non-vaccinés sur la boucle WhatsApp lancée par l'Institut Santé de Frédéric Bizard, qui compte 90 membres éminents (dont moi-même, exclu depuis cette date). J'ai décidé de le poursuivre en justice pour incitation publique à la haine. L'audience, qui aura lieu le 21 mars, sera l'occasion de connaître le point de vue des juges sur le discours très macroniste du "j'emmerde les non-vaccinés".

Je vous avais parlé, au mois de décembre, de cette boucle WhatsApp de l‘Institut Santé de Frédéric Bizard, qui prône “l’autonomie solidaire en santé”. Autonomie, on veut bien croire. Solidaire, on comprend un peu trop ce que cela signifie : solidaire entre certains, mais pas entre d’autres. 

Le docteur Jean-Philippe Masson se lâche sur WhatsApp

Pour promouvoir son obscur institut, énième structure de lobbying dans le domaine de la santé, Frédéric Bizard avait lancé une boucle WhatsApp avec des personnalités diverses (dont votre serviteur). Dans la pratique, cette boucle a surtout servi de caisses de résonance à des médecins en mal de reconnaissance.

Dans ce cadre, plusieurs figures de la santé, comme le docteur Jean-Philippe Masson, radiologue à Carcassonne et président (réélu, donc expérimenté) de la Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) ont échangé sur la meilleure façon de convaincre les non-vaccinés de se faire vacciner. 

Nous étions en décembre, en pleine campagne orchestrée par Mc Kinsey et par le gouvernement, de persuasion sur le danger que les non-vaccinés représentent (prétendument) pour les vaccinés. 

Cette ambiance très guerrière a suscité des vocations. Nous vous l’avions raconté : le docteur Masson, avec quelques autres, a trouvé l’idée du siècle, interdire aux non-vaccinés de se ravitailler. Condamnés à la faim, ils seraient bien obligés de subir l’injection. 

Voilà une belle morale chez quelqu’un qui a prêté le serment d’Hippocrate. Et voilà une logique citoyenne empreinte de “solidarité”, preuve que l’Institut Santé véhicule pleinement les idées dont il se revendique. 

On rappellera ici que, même aux pires moments de la Shoah, le régime nazi n’a jamais endossé l’appel à la privation de nourriture pour ses victimes. 

La justice doit prendre position sur les appels à la haine des médecins pro-vax

Ceux qui suivent nos colonnes savent que je ne suis pas un grand ami des procédures – procédures judiciaires comprises. Mais là, trop c’est trop !

Sans cibler particulièrement le docteur Masson, dont je pense que, à l’image de son collègue Marty, ce n’est pas par l’intelligence qu’il brille le plus, il est important que la justice de la République prenne clairement position sur ses propos tenus contre l’égalité de tous les citoyens. 

Est-il répréhensible d’appeler publiquement à affamer les non-vaccinés, surtout lorsqu’on préside une fédération de médecins. Je le crois profondément. 

Il me paraît nécessaire que le public soit clairement informé de ce que recouvre la phrase d’Emmanuel Macron “je veux emmerder les non-vaccinés”

Il ne s’agit pas de mots en l’air. Il y a, dans les beaux quartiers, dans la caste mondialisée, des gens éduqués, diplômés, qui appellent clairement au génocide de ceux qui ne pensent pas comme eux. 

Le 21 mars, je souhaite que la justice dise clairement Stop ! et qu’elle sanctionne durement ceux qui, sous couvert de leur prétendue science, revendiquent le pire de l’obscurantisme. 

Si vous souhaitez participer à la campagne de shaming de Rester libre ! sur le sujet, rejoignez-la

Et surtout, le 21 mars, soyez au Palais de Justice avec nous. 

About Post Author

1K Shares:
22 commentaires
  1. Juridiquement, aux captures d’écran il est préférable de faire faire un constat d’huissier. Généralement un rapport d’une quinzaine de pages, avec copies d’écran mais surtout décrivant très précisément l’environnement et les conditions informatiqueq du constat (navigateur, adresse IP des ordinateurs concernés, description de la procédure du constat “j’ai allumé l’ordinateur XXX à telle heure, utilisant la version YYY de Firefox, puis j’ai cliqué sur…”)
    Bon courage et merci beaucoup pour votre action.

  2. exiger le pass dans les commerces ce n’est pas pour affamer les non vaccinés ou les emmerder, ça c’est le prétexte. Ce qu’ils veulent c’est créer une habitude chez les gens de se faire scanner partout où ils vont, que ça deviennent normal…et après ils gèrent les moutons comme du bétail, piqués, scannés et lobotomisés.

  3. Ces enfoirés de médecins qui appellent au meurtre sont bien contents de récupérer une partie de la clientèle de leurs confrères suspendus. Comme à une autre époque où leurs confrères juifs étaient assassinés et dépouillés de leurs biens.

    1. LUI ne mérite qu’une balla entre les yeux , ou alors la guillotine , ou alors le garrot , ou alors pour finir , une bonne pendaison . Solution adaptée après les jugements de Nuremberg pour les criminels collabos (même ceux qui ne savaient pas )

  4. Bonjour,
    Attendons avec curiosité que les juges se prononcent… Qu’à tout le moins le crime soit signé! C’est important pour la suite.
    Modestement: je suis toujours étonné des fautes de grammaire, d’orthographe et de mise en page dans les documents préparés par les avocats. Comme s’ils ne connaissaient pas l’existence du correcteur Word! Allez, un petit Outils > Grammaire et orthographe avant d’envoyer tout ça…

  5. bravo et merci Monsieur Verhaeghe; heureusement que des gens comme vous existent et mettent tout en oeuvre contre ces criminels totalement irresponsables, qui n’ont aucune humanité et causent des énormes dégâts

  6. EXCELLENT👌

    Vous avez raison sur toute la ligne notamment sur l’orchestration de la chasse aux nonvax. Comme si on n’avait pas assez de fonctionnaires le cabinet McKinsey, protégé par un secret défense injustifiable, organise le ball-trap à grands frais. Le Deep State oligarchique nous emmerde au grand jour. Comme l’a touité Florian Philippot, idéalement de grands procès devraient suivre la folie covidiste.

    Le 21 c’est demain. Votre démarche à laquelle je m’associe nous dira s’il peut y avoir un espoir du pot de terre contre le pot de fer. La justisse socialo étant ce qu’elle est, complotiste, on peut craindre le pire.

  7. Bonjour,

    Je ne peux qu’être en total accord avec cette démarche: les incitations à la haine ne doivent pas être reservées qu’aux seules personnes ne partageant pas les idées du camp du bien. Je pense aussi qu’en tant que nonvax, nous devons tôt ou tard demander des comptes envers ceux qui nous ont tellement fait du mal. Nous interdire pendant des mois, d’aller au restaurant, au cinéma, de voyager, etc. est quelque chose que je ne pardonnerai jamais à la sphère publique: elle doit payer pour le préjudice; j’ajouterai même qu’un type comme Olivier Veran, alias “l’homme du Covid”, mérite clairement la prison ferme. On ne l’oubliera jamais lorsqu’il ne sera plus ministre.

    Je voudrais aussi vous soumettre un petit tuyau si vous avez des problèmes avec l’un de ces commerces collaborateurs qui fait de l’excés de zèle avec le laissez-passer. J’entend bien une situation d’exagération, du style, vous rappeler à l’ordre parce que vous êtes debout, etc. Il y en a plein les réseaux sociaux. Il vous suffit de leur laisser une sale note sur Google, et croyez-moi, cela leur devient vite préjudiciable. Un commerce, c’est avant tout le respect du consommateur, mais certainement pas la réprimande du niveau de l’école maternelle.

  8. Ben voyons… Sanctionnons E.Z. pour avoir osé dire que beaucoup de jeunes immigré sont des délinquants mais laissons en paix ceux qui appellent à isoler les non vaccinés au risque de les affamer.

    Il est où l’appel à la haine ?????

  9. Il est certain qu’il y a une faute médicale déontologique qui n’est probablement pas d’ordre pénal. Beaucoup de paroles et comportements très choquants ne peuvent être sanctionnés que par l’article 24 de la loi sur la liberté de la presse visant la provocation à la haine, à la discrimination, à la violence. Car l’amour, la générosité et l’inclusion sociale sont des piliers de notre société humaniste. Il est important que la justice pour tous s’applique aussi aux élites bien établies au dessus de tout soupçon. Nous attendons impatiemment d’être éclairé par le juge. Merci d’avoir lancé la procédure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer