Et si Macron gagnait les présidentielles, quel changement pour la France ?

Et si Macron gagnait les présidentielles ? J'entame aujourd'hui un rapide cycle de passage en revue des vainqueurs potentiels aux présidentielles, pour examiner quelles pourraient être les conséquences exactes de leur élection. Bien entendu, il s'agit d'un exercice de prospective politique, sans aucune garantie de réalisation. J'entame le cycle avec une victoire d'Emmanuel Macron, pour répondre aux lecteurs qui m'interrogent sur le sujet.

Et si Macron gagnait les présidentielles ? Cette hypothèse, sur laquelle nous sommes souvent interrogés par les lecteurs, mérite qu’on s’y arrête car elle est tout à fait, voire hautement probable. Et donc s’il gagne, que va-t-il se passer ?

Face à Macron, deux pays s’affrontent

Rarement, me semble-t-il, dans l’histoire, deux pays “intérieurs” se sont autant affrontés qu’aujourd’hui. De mon point de vue, c’est ce qu’il faut comprendre pour décoder l’actualité politique française dans les mois à venir. 

D’un côté, une bonne bourgeoisie pleine de certitudes, de “bon sens”, d’évidences, qui ne souffrent guère de contestation, et qui considère qu’il n’existe aucune alternative crédible à Macron. Pour ceux-là, le Président sortant est “acceptable”, et ils ne mesurent même pas le rejet viscéral dont il fait l’objet de la part de l’autre partie du pays. 

Et, précisément, d’un autre côté, il y a le reste du pays, qui déteste son Président de façon virulente au point, de manière grandissante, d’être prêt à n’importe quelle aventure pour y échapper. 

Ceux-là ont perdu un oeil, une main, une fierté, un emploi, ou parfois simplement une innocence, une conviction selon laquelle il restait un dernier fond de sincérité dans la politique. 

Entre ces deux extrêmes, existe-t-il un juste milieu ? Une sorte de ventre mou qui hésiterait à voter pour Macron ou contre lui ? Je n’en suis pas bien convaincu et, s’il existe, il représente une part très minoritaire de l’électorat. 

Ce qu’il faut comprendre, c’est la rupture profonde que Macron a créée, creusée, approfondie comme méthode de gouvernement, entre les deux collines du pays. Officiellement, nous vivons ensemble et nous payons les mêmes impôts. Mais, derrière cette façade, ceux qui ont été interdits de restaurants, de sport, de salles de spectacle, ceux qui ont été déclassés pendant plusieurs mois, ne sont pas prêts de pardonner. 

Un socle électoral “fini”

Une certitude existe, donc : le socle électoral d’Emmanuel Macron est circonscrit à une couche aisée de la population, que nous allons appeler la bourgeoisie, laquelle représente réellement 20% de la population. 

Macron n’ira pas au-delà de ce socle spontané au premier tour. On peut même d’ores et déjà calculé son score, en considérant qu’il sera de 20 points, majoré de l’abstention. 

Autrement dit, si l’abstention s’élève à 50%, Macron obtiendra 30% des voix au premier tour. Si l’abstention atteint les 25%, il obtiendra 25% des voix au premier tour. 

C’est, pour ainsi dire, mécanique : son score équivaudra à la portion de Français qui ont décidé de ne plus se poser de questions dans la vie, et de se fier à la propagande bourgeoise. 

Retenons une chose : Macron s’inscrit dans une “stratégie défensive” de son portefeuille de voix. Il sait qu’il ne peut pas gagner grand chose. Son enjeu est de perdre le moins possible. C’est tout le sens de sa communication savamment, méticuleusement, préparée par Mc Kinsey : on blinde son camp, faute de pouvoir conquérir les positions adverses, à moins de mener des raids comme sur la gauche, en 2017. 

Pas d’état de grâce

Première conviction : une victoire d’Emmanuel Macron ne se traduirait par aucun état de grâce. Le bonhomme est usé jusqu’à la corde. Ses ficelles et ses faiblesses sont connues comme le loup blanc, et la capacité du public à retomber dans les mêmes panneaux qu’en 2017 est lessivée. 

Réélu, c’est donc un Président condamné à gouverner “sur la jante” qui accédera au pouvoir. Voilà qui nous fait gagner une bonne année inutile à parier de façon inepte sur des résultats qui n’arrivent jamais, sur des mensonges qu’on espère se transformer en vérité, sur des duperies auxquelles plus personne ne croit. 

Dans la pratique, Macron ne pourra guère jouer la stratégie de l’inventaire, et reporter sur les autres la responsabilité de la situation. Là encore, nous sommes gagnants. 

Le coût de l’héritage

Dans ses bagages, Macron emmène quelques cadavres qu’il devra assumer comme il le pourra : une sécurité sociale moribonde qui a jeté le masque et qui ne cache plus son rôle de surveillance de la population, un Etat obèse, étouffé par la bureaucratie, coûteux mais au bord de la banqueroute, une absence totale de réserve financière pour faire face à la crise. 

Macron devra assumer sa pleine responsabilité dans l’hyperinflation qui arrive et dans l’abaissement progressif du niveau de vie que nous allons toucher du doigt avec aigreur. 

Pour mémoire, nous n’avons toujours pas retrouvé le PIB de 2019. C’est dire si, entre le conflit en Ukraine et la guerre économique qui s’annonce avec la Russie et la Chine, la France est sur une pente économique descendante. 

Une situation pré-insurrectionnelle

Sur le fond, le bénéfice majeur d’une réélection de Macron tient à la situation pré-insurrectionnelle qui existe déjà en France. Peu de Français sont en colère, mais beaucoup ont compris que le régime devait changer car il était pourri jusqu’à la moëlle, et qu’il faudrait casser des oeufs pour faire l’omelette. 

Face à cette tension intérieure, réélu, Macron devrait se montrer de plus en plus autoritaire et brutal pour gouverner. Il devra composer avec un conflit extérieur et peut-être une contestation internationale. 

Sa réélection, qui paraît gagnée d’avance selon les “ficelles” d’un système majoritaire dévoyé par la réaction de la caste mondialisée, pourrait donc ressemble à un superbe parcours du combattant, épineux, risqué, escarpé, et très incertain, car on voit mal quelles marges il aura à sa disposition pour “rencontrer” les attentes du peuple français. 

Dérouler l’agenda du Great Reset, il le pourra. Agir de façon responsable, c’est beaucoup plus douteux. 

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
66 Shares:
24 commentaires
  1. Evidemment cela est possible si Macron est ré-élu d’après les sondages officiels, mais justement ces sondages sont sans doute biaisés pour faire croire à une victoire facile de ce pauvre type. Mais n’oublions pas qu’en 2002 c’est Jean-Marie le Pen qui était passé au premier tour contrairement à ce qu’avait prévu les sondages. Un exemple parmi d’autres qui montre que les sondages ne sont pas la parole de Dieu. Bref, bien malin celui qui arrivera à prédire le nom du future président. Et n’oublions pas une chose: les élections législatives. Il n’est pas du tout évident que Macron garde une majorité confortable à l’assemblée nationale s’il est bien ré-élu.

  2. Les élections sont truquées !! Les sondages ne font que nous habituer aux prochains scores des candidats !!! Les logiciels de trucage SCYTL sont déja prêts à fonctionner. La caste au pouvoir est prête à tout pour le conserver. Elle détient toutes les clés pour s’y maintenir….

  3. QOTMII POLITIQUE France fait passer aujourd’hui l’étiage du gamin à 17,4% sous celui de Z 17,7%.
    Le gamin du 55 est en chute libre dans les “vrais” sondages, on ne parle pas des sondages achetés par les médias et institutions macroniennes, qui sont tous faux. Tout le monde déteste cet horrible mec, encore plus depuis l’arrestation hier Maitre Virginie de Araujo-Recchia Avocat à la cour de Paris.

    Ce régime est scandaleux, criminel, abominable, on ne trouve plus les mots…

    https://www.profession-gendarme.com/lavocate-virginie-de-araujo/

    RAPPORT DICTATURE 2020 TERRORISME D’ETAT, ATTEINTE AUX INTÉRÊTS FONDAMENTAUX DE LA NATION ET CRIME CONTRE L’HUMANITE : https://www.profession-gendarme.com/rapport-dictature-2020-terrorisme-detat-atteinte-aux-interets-fondamentaux-de-la-nation-et-crime-contre-lhumanite/

    https://www.profession-gendarme.com/wp-content/uploads/2020/12/Rapport-DAR.v2.pdf

    1. C’est là où l’on constate d’ailleurs, peut-être à son corps défendant puisqu’il lutte ici brillamment et avec honnêteté contre celui-ci, qu’Eric Verhaeghe fait partie du système par ses réflexes, sa formation et ses habitudes de pensée…

      Qu’elle est la logique de ce discours élitaire, toujours le même ? « Les sondages disent que UNTEL est élu, donc pourquoi aller voter » se dit le PEUPLE ? Voilà simplement décrite l’ESCROQUERIE DE LA CASTE, en France le parisianisme : le sondage ne sert qu’à démobiliser l’électeur pour que le candidat de la caste soit élu, car les carottes seraient cuites selon ces sondages auto-réalisateurs, la plupart du temps payés par les institutions et les antennes médiatiques à leur service, bien avant que le premier bulletin soit mis dans l’urne… En surchargeant/saturant, par les « Méthodes ou Expériences de Milgram, Pavlov et de Asch » bien connues, le cerveau reptilien de l’électeur lambda, exemples des injonctions :

      – « ici = MAL, là = BIEN » ;
      – ou plus subtilement « ici = CHAUD, là = FROID » ;
      – ou moins subtilement « ici = MECHANT, là = GENTIL » ;
      – encore moins subtilement « ici = ÇA BRULE !, là, ÇA BRULE PAS »,

      … un réflexe primitif qu’on peut très facilement induire – le Code de la Route et les publicités en sont remplis à ras bord – quand on est un professionnel des médias, de l’image et du son comme moi – c’est d’une simplicité enfantine comme manipulation pour un musicien avec les deux modes majeurs et mineurs – on dirige le cerveau primitif des moutons, le cerveau reptilien au centre des méninges, dans telle ou telle direction.

      Et la démocratie ? Et la Constitution ? Des mots creux ?
      Les élites prétendent que LE PEUPLE NE PEUT PAS COMPRENDRE LA COMPLEXITÉ DES DÉCISIONS.
      Et bien moi je récuse cette explication insultante, rabaissante, humiliante, parce que LA TOTALITÉ DES GENS COMPRENNENT TRÈS BIEN LES SITUATIONS SI ON FAIT L’EFFORT D’EXPLICATION.

      Non la vérité est que les élites (L’OLIGARCHIE) ne veulent PAS DU TOUT partager le pouvoir avec LE PEUPLE, pourtant constitutionnellement souverain.

      A quoi sert-il alors à ces élites de faire des études de DROIT poussées à l’extrême si eux-mêmes n’y croient pas du tout, au DROIT ? Le DROIT n’est-il devenu qu’un PASSE-DROIT pour celui qui connaît les arcanes complexes du corpus législatif (Hiérarchie des normes, pyramide de normes ou de Kelsen) ?

      Oui, certes, « Nul n’est censé ignorer la loi ! »
      On se marre quand en France il faudrait une vie complète pour la connaître parfaitement…

      En effet, quand le PEUPLE se mobilise en masse (85%), le candidat de la CASTE est refoulé, le PEUPLE élit son candidat.
      A l’inverse, quand le PEUPLE se mobilise peu (65%), le candidat de la CASTE est élu par défaut.

      Le mécanisme a été mille fois analysé aux USA, qui ont une avance confortable sur l’Europe en terme d’analyse quotitative et quantitative.

  4. À mon sens la grande inconnue c’est l’élection des députés, personnellement, je ne suis pas sûr qu’en Macron aura la majorité au parlement. Le Pays risque d’être extrêmement difficile à gérer.

  5. Si le pays est “difficile à gérer”, ça veut dire que le président ne bénéficiera pas d’une majorité godillot. Autrement dit on aura une assemblée nationale qui pourra recouvrer son contre-pouvoir. C’est plus que souhaitable si on doit se prendre une seconde tournée…

    1. oui, vous avez raison, l’assemblée retrouvera ses pouvoirs MAIS SURTOUT mais ne pas oublier que le conseil constitutionnel et le conseil d’état sont tous deux ASSERVIS tout entier à MACRON.
      donc, quand une loi produite par macron sera déboutée par l’assemblée nationale et par le sénat, le conseil constitutionnel et le conseil d’état pourront toujours REFUSER le déboutement et IMPOSER LA LOI QUAND MEME pour faire plaisir à macron.
      DONC : pour contrecarrer macron, il faudrait IMPERATIVEMENT décapiter le conseil constitutionnel et le conseil d’état et ça, ça devra passer par une INSSURRECTION POPULAIRE MASSIVE qui décapitera ces deux instances POURRIES A L’OS
      BON COURAGE !

      1. JE suis effaré par ce que vous écrivez. Vous ne savez pas comment fonctionne ces cours de justice qui n’ont aucun moyen de refuser le déboutement d’une loi. Ces cours n’empiètent pas sur le pouvoir législatif. Le Conseil d’Etat a pour rôle de trancher les litiges entre les citoyens et l’administration. Le Conseil Constitutionnel donne son avis sur la constitutionnalité d’une loi. Il doit être pour cela questionné par les parlementaires. Je m’aperçois que beaucoup de français ne connaissent même pas la fonction de nos institutions.

  6. Cet homme devrait déjà avoir été destitué. En aucun cas, il ne devrait être réélu. Car , si cela était le cas, il ne faut surtout pas croire à un contrepouvoir. Nous avons eu les exemples des young global leaders qui (dans le désordre):
    – organisent la peur
    – manipulent la médecine, la justice, la finance
    – jettent la police sur les récalcitrants
    – truquent les élections
    – manipulent l’ensemble des citoyens
    Et si tout ça n’était pas suffisant, alors, il y aurait la guerre et le gel des comptes en banque desmem res de l’opposition

    Est-ce suffisant pour éviter à tout prix que ce malfrat soit réélu?

    1. entièrement d’accord avec votre analyse : GRAND MERCI, vous me rassurez, je vois que je ne suis pas la seule à penser de cette manière.

      cependant, ne pas oublier que les 2/3 de la population est TOTALEMENT ASSERVIE A MACRON ; le DRESSAGE, la SOUMISSION à l’état sont REELS, tellement ! : voir, par milliers, des gens qui continuent de porter le masque dans leur voiture alors qu’ils y sont seuls, dans la rue, dans les magasins, PARTOUT, je vois des milliers de gens BIEN DRESSES, fort bien SOUMIS, tellement, qu’ils n’OSERAIENT PAS SE DEMASQUER…….

      tellement SOUMIS ET BIEN DRESSES que des personnes de mon entourage, pourtant INSTRUITS, INTELIGENTS, COMPETENTS dans leurs affaires, qui AFFIRMENT que seul MACRON est le MEILLEUR PRESIDENT QUE LA FRANCE AIT JAMAIS CONNU !!!! après avoir subi, pendant 2 ans, toutes les RESTRICTIONS et toute la TORTURE MENTALE imposées par macron.

      que voulez vous faire avec la population à GENOUX DEVANT MACRON.
      ces gens ont parfaitement intégré les 8 phases de la TORTURE MENTALE de la charte de BIDERMAN ;
      ils ont intégré et digéré les 10 commandements de la MANIPULATION MENTALE DE MASSE de la même charte de BIDERMAN

      Malheureusement ! pour nous tous, ces 2/3 de la population LOBOTOMISEE revoteront MACRON

      1. Le port du masque est un signe intéressant. Mais dans beaucoup d’endroits, il n’y en a plus. D’ailleurs, ces deux dernières années, on a pu observer une réelle différence dans le “dressage” de la population entre les centre-villes et des zones moins denses.

  7. Pour pouvoir diriger le pays il lui faudra une majorité … où la prendra-t-il? Je ne suis pas sûr qu’il peut prétendre en obtenir une, le PS étant mort !! La 4 ème République pointe son nez …

  8. Bourgeoisie bohême ou progressiste. Les cathos sont morts avec les conservateurs.
    Ultimatum gazier de Poutine (payez en roubles). Menace nucléaire (Biden et Medvedev). Rationnement partout. Arrestations et aussi liquidation des opposants en France.
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2022/03/24/armageddon-se-rapproche-ici-pluies-de-boue-et-sable-rouge-en-espagne-greve-des-transports-et-fin-des-approvisionnements-ultimatum-gazier-de-poutine-il-veut-etre-paye-en-roubles-crepuscule-d/

    1. Philipulus est sorti des page de Tintin et est arrivé parmi nous…

      Faudrait qu’on fast check un peu vos pages web, parce qu’il y a à boire et à manger… Je ne doute pas de votre culture, mais c’est le bordel. Vous arrivez à vous y retrouver, vous ? En plus, le fait de prendre une typo très grosse sur votre site a pour implication immédiate que notre cerveau pense que c’est un site complotiste, sectaire, à la limite ufologue, qui veut effrayer et non informer. C’est le résultat que ça provoque.

  9. Il n’a aucune envie de “rencontrer les attentes du peuple français”.
    Et à défait d’être le garant de son unité, il utilisera effectivement la force brutale. Pour qui sait lire, le second quinquennat est en germe dans le premier.
    Problème: une partie des Français est aveugle.

  10. Ce type de message est l’une des innombrables conséquences de la “politique médiatique mainstream” laquelle, par son caractère pernicieux, n’a rien à envier à de villes organisations telles que la stasi.
    Merci aux instituts de sondage de jouer le rôle d’anti dépresseur car convenons que les résultats de leurs prétendus sondages sont tout simplement risibles.
    Dès le début de la campagne Macron était selon eux à 24 % sauf que si nous nous référons aux chiffres publiés par le ministère de l’intérieur lui-même, il apparaît qu’il pesait 18,19 % des inscrits (puisque nous sommes dans une logique de sondage), ce qui démontre au passage son peu de légitimité depuis son arrivée au pouvoir.
    Qui pourra nous faire croire que son électorat pèse plus lourd aujourd’hui qu’en 2017 surtout après un quinquennat aussi calamiteux que le sien.
    De l’art de formater les Français qui ne peuvent consacrer un peu de temps à la réflexion, de l’art de fortifier malicieusement ce besoin l’abstention qui sera si utile à ce pseudo président.
    Ce n’est pas ici un média complotiste qui a fait cette déclaration, en l’occurrence que Macron est le soi disant président de l’union européenne, mais Poutine lui-même. Ecouter à la 5’50″”. https://www.youtube.com/watch?v=p4AMhIr4EpY.
    En tout état de cause, force nous est de constater que Macron a l’outrecuidance de viser la présidence d’une république laquelle est aujourd’hui à l’article de la mort par son seul fait mais plus grave encore, il a l’outrecuidance de briguer ce mandat pour une nation qui dans son esprit n’a plus d’existence. La disparition scandaleuse du drapeau français sous l’arc de triomphe en est l’un des tristes exemples. Objectivité oblige.

  11. Ce sera peut être quand même une bonne chose finalement qu’il soit en quelque sorte obligé de “manger sa merde” sous une forme ou une autre dès, peut être même, le mois de juin car son problème sera le même que celui qu’il traine depuis déjà 2017. En effet, de fait élu au 1° tour que par 18% des votants et au second par l’incompétence de Marine Lepen, il n’a jamais eu de légitimité démocratique ( au sens où la légitimité démocratique dans une démocratie parlementaire consiste à avoir le pouvoir de se prévaloir de la représentation de 50% des votants plus 1 sur la base du programme proposé aux électeurs) bien que disposant d’un parlement godillot et c’est probablement la raison pour laquelle il a laissé tomber sa “mère des réformes”; celle des retraites par points ( le covid a eu bon dos pourtant rappelez vous rien moins qu’un Haut Commissaire à la réforme des retraites) et, là, ce sera pareil: pas plus de légitimité démocratique donc la légitimité démocratique sera celle de la rue et il le sait. Ainsi en 2017 dès le mois de juillet il y avait ces émeutes dans Paris qui avaient permis à son ami Alexandre Bennala de se révéler. Dons Il n’aura donc d’autre solution que de continuer à amuser la galerie avec ses “grands débats” et de continuer sa fuite en avant européiste pour pourtant s’y faire tailler à la France des croupières car il n’a toujours pas compris que, avec l’extension de l’Union Européenne à l’Est, le centre de gravité de celle-ci est dorénavant quelque part entre Berlin (capitale de la Prusse) et Varsovie tendant à en faire un empire continental où la France (puissance historiquement maritime) n’aura plus droit qu’à un strapontin ( imaginez en plus quand l’Ukraine intégrera d’une façon ou d’une autre cette Europe… et cela se fera dans ces 5 prochaines années). Il n’y a plus qu’à espérer que pendant ces 5 années à venir il y aura des gens qui seront capables de se rassembler avec donc 5 années pleines pour bâtir méthodiquement un projet pour la France sur le principe “la France d’abord”. car en attendant la France de Macron va continuer à ne plus croire en l’avenir et à le manifester comme avec ce taux de natalité en 2020 le plus bas depuis 1945… si ce pays continue ainsi à régresser arriverons nous à ce qu’il ne nous ramène pas aux années 30 qu’il aimait tant cité au débur de son mandat ?

  12. Quand on songe à la puérilité du mouvement du 22 mars 68, qui provoquerent les évènements de mai et qui bloquerent la France pendant plusieurs semaines et destabiliserent le pouvoir du général de Gaulle (… et macron n’est pas de Gaulle), on est stupéfié et pétrifié par la soumission, la résignation et la veulerie de nos compatriotes, en particulier de la jeunesse dont on peut dire qu’elle est dans un état de comas profond et réduite à l’état de zombies !!!…

  13. La France va être débaptisée. Macron déjà dans son deuxième mandat. Vaccin Moderna pour les bébés. Arrestation et liquidation PHYSIQUE des opposantes. Economie en mode Reset. Dépècement accéléré du pays.
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2022/03/24/la-france-bascule-dans-une-horreur-sans-nom-au-sens-strict-on-va-la-debaptiser-avec-la-benediction-du-pontife-vaccin-pour-les-bebes-de-six-mois-le-pouvoir-dejoue-des-coups-d/

    1. Certaines prophéties du 19éme siècle indiquent que “la France va souffrir”. Et bien on y est, hélas. Mais micron réélu, les cons ne pourront pas accuser MLP de leur misère (quoique suivant les conseils des merdias, ils en accuseront Poutine et les anti-vax…).

  14. Le gouv n’a pas besoin de sondages, il lui faut simplement arroser encore et encore les régimes-spéciaux, les klaus-grand-pères et ventiler quelques primes aux fonctionnaires. Environ 9 millions de bulletins de votes tout genre confondu, du coco au bourgeois bohème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer