Mesures terrifiantes pour la réouverture des écoles en Chine et à Hong Kong après le confinement

Avec la vague Omicron, malgré la vaccination massive, Hong Kong a enregistré un taux record de mortalité avec plus de 8.600 morts recensés. Les autorités locales ont adopté plusieurs mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. La fermeture des écoles en fait partie et cela a débuté vers la mi-janvier. Après les vacances des Pâques, les établissements scolaires vont adopter des mesures terrifiantes pour la réouverture des écoles à Hong Kong après le confinement.

La Chine s’enferme dans une stratégie visiblement sans issue “zéro Covid”. Le président Xi Jinping confirme que la lutte contre le COVID est un bon prétexte pour supprimer les libertés. Il enjoint à la ville de trouver différentes stratégies pour endiguer le Covid, et ce, par tous les moyens. Les enfants devraient en faire les frais. 

Des tests quotidiens pour le personnel et les élèves

Après les vacances de Pâques, les classes seront ouvertes à Hong Kong. En effet, la rentrée pour les élèves des écoles primaires publiques débutera à compter du 19 avril. Pour les écoles secondaires, le gouvernement propose l’organisation de sessions d’une demi-journée à compter du 3 mai.

Quant aux écoles internationales et privées, elles peuvent reprendre les cours à compter du 19 avril. C’est le cas d’English Schools Foundation, la Hongkong International School ainsi que la Chinese International School.

Il est à noter que Hongkong est la seule région ayant opté pour la fermeture des établissements scolaires au cours de la pandémie. C’est une décision qui a mis beaucoup de parents en colère. La reprise des cours est une bonne nouvelle pour eux. Ils estiment que l’enseignement en présentiel est nécessaire surtout pour les plus jeunes.

Le Bureau de l’éducation de la région administrative a toutefois annoncé que le personnel et les élèves doivent subir des tests Covid-19 tous les jours. Rares sont les écoles qui imposent une telle mesure.

Les détails sur les nouvelles règles en vigueur

D’après les nouvelles règles annoncées par le Bureau de l’éducation à Hong Kong, des tests quotidiens serviront à identifier le nombre d’élèves et de personnels positifs au Covid-19. Lorsque le taux d’infection enregistré en une seule journée est supérieur à 5%, le département de la santé pourrait prendre les mesures adéquates en vue de limiter la circulation du virus.

Les autorités sanitaires pourront par exemple, ordonner la suspension des cours suivie de la désinfection des locaux. En revanche, la règle sur la mise en quarantaine des élèves lorsque l’un d’entre eux est testé positif au Covid-19 ne sera pas en vigueur.

Le Bureau de l’éducation à Hongkong incite également les établissements scolaires à proposer la vaccination. Il est à noter que seuls les élèves doublement vaccinés pourront participer aux activités extrascolaires.

La stratégie du « Zéro Covid » coûte que coûte

Alors que le monde se rouvre, la Chine s’enferme dans sa stratégie de « Zéro Covid ». Raison pour laquelle, la région administrative a décidé d’adopter des restrictions sévères. Elles incluent notamment la fermeture des écoles, la réalisation de dépistage volontaire ainsi que le respect de plusieurs règles de distanciation sociale.

Notons que depuis environ deux mois, la situation sanitaire a beaucoup évolué à Hong Kong. En effet, le nombre de cas d’infections a largement diminué. Voilà pourquoi, les autorités locales ont décidé d’assouplir les restrictions. Cela dit, elles sont toujours en place.

Le président Xi Jinping a usé de la situation pour accroître un peu plus le contrôle sur cette ville autonome. Pékin reprend la même stratégie à Shanghai, où les autorités ont imposé des restrictions draconiennes ou toute une partie de la mégalopole a été placée en confinement total, plus de 26 millions de personnes y sont actuellement bloquées.

Dès qu’un cas de contamination est identifié, les autorités mettent toute la résidence en quarantaine. De nombreux cas d’isolement forcé ont été signalés, malgré la stratégie du « zéro covid », qui nécessite confinement, présentation du code vert dans les lieux publics et mise en place de dépistages massifs dans les localités où l’on compte des cas positifs. Le constat est là, les nouveaux cas ressurgissent.

Les autorités ont aussi été largement critiquées à cause de ces 200 bébés testés positifs au covid qui auraient été placés en quarantaine et séparés de leurs parents.

Lundi 11 avril, Shanghai a commencé à alléger les restrictions anti-Covid-19 dans certains quartiers. Mais la grogne monte chez les habitants face au manque de ravitaillement en nourriture et à l’accès difficile aux soins.

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL
4 Shares:
4 commentaires
  1. Le régime communiste chinois est bien le 3ème régime totalitaire après ceux du régime communiste soviétique de Staline et du régime nazi d’Hitler.
    Il correspond parfaitement à la définition d’Hannah Arendt qui dans toute l’histoire de l’humanité n’avait identifié que deux régimes totalitaires. Les régimes totalitaires ne peuvent tolérer aucun individualisme bourgeois ou non. Destruction de l’identité individuelle des classes sociales et création d’une masse d’hommes isolés sans rapports sociaux normaux, une organisation massive d’individus atomisés et isolés. Concentration du pouvoir dans les mains du dictateur pratiquant le mensonge à grande échelle. Parti unique, police secrète, Idéologie et terreur, extermination des opposants.

    1. Hannah Arendt c’est le niveau 0 de l’analyse politique.
      La ”légère” difference avec le régime national socialiste allemand c’est qu’il était largement soutenu par sa population.
      Ce qui n’est pas le cas pour les autres que vous avez cités.

  2. Les infos qui arrivent de Chine sont insupportables , un cauchemar !
    Je suis une grenouille qui commence à ressentir l’eau se réchauffer dangereusement dans la casserole
    a tel point qu’aujourd’hui (enfin une belle journée printanière) je dois en profiter pour lancer des semis potager je devrais être coeur légé à mes affaires …
    En réalité une partie de moi est en colère , une colère froide un sentiment de rage du à un ressenti d’impuissance totale : quelques jours après ces élections.
    Quelque chose d’une chape de plombs , un net et franc désespoir trop marqué pour que je puisse le dénier.
    Je n’ai jamais ressenti avec une telle violence ce sentiment de rage impuissante.
    Tout le monde de s’agiter désespéramment à inciter les gens à aller voter Marine Le Pen…
    C’est mort ! Les castors font barrage et quand bien même elle l’emporterai haut la main… Elle sera derrière officiellement !
    Nous en sommes là en Empire du Mensonge ! Alors comparer théoriquement tel dictature/fascisme/totalitarisme, ! subtilités d’intello occidentaux bercés de retraites illusoires.

    C’est lancinant cette douleur de la désillusion totale , ces révélations, parfois pénible, d’avoir le courage, d’entendre de voir… D’entendre les constats des courageux présents aux audiences du grand jury de Reiner Fuellmich (éclipser soudainement par la guerre en ukraine)
    Oui c’est courageux de témoigner de la part de ces médecins chercheurs et légitimement curieux …
    courageux ces avocats de venir rappeler les libertés fondamentales : voyez ce que vous êtes en train de perdre…
    Merci aux psychologues également . Lorsque que je les écoutes je me dis “oh mais moi çà va encore je déjoue les manipulations, les menteurs pervers , leurs inversions accusatoires… Je connais la chanson.” Je me pense capable de déjouer tout ceci , bien trop solide…
    Non, là maintenant je commence à être envahie d’un sentiment d’insécurité , un signal de danger, une déstabilisation ; un dégoût/désillusion totale : la fausse élection ne nous sauvera jamais (on le sais depuis des lustres) mais cette fois c’est comme la foi de trop !
    Je suis déstabilisée : ce que vivent les chinois là sous nos yeux m’horrifie et contrairement à l’occidental moyen qui se croit à l’abri de tout , pour moi c’est pour tout le monde demain.
    Nous sommes nombreux à prendre conscience des réalités à notre rythme , pas assez nombreux ? Mais l’apocalypse zombie c’est ici et maintenant . L’attaque psychologique est effectivement massive et peut-être que chaque catégorie de population subit des effets différends : les vieux, les écoliers…. Nous pouvons (ou je suis plus fragile que je ne le pensais ?) tous ressentir à des degrés différends un impact . Voir la suite du programme avec la Chine , après cette élection c’est l’aller/retour d’un boxer dans ta tronche ! double KO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer