Quels scénarios pour le Covid dans les 12 mois ? Les scientifiques répondent

Dans plusieurs pays, la situation sanitaire s’est beaucoup améliorée après une vague de pandémie liée au variant Omicron. Selon les estimations des scientifiques, la pandémie va passer à un stade endémique. Les experts se sont justement réunis pour discuter de l’évolution possible du Covid-19.

Selon les scientifiques de l’agence américaine des médicaments, la FDA (Food and Drug Administration), au cours de l’année prochaine, les nouveaux variants seront probablement des versions plus contagieuses que le Omicron.

Une nouvelle flambée possible en automne et en hiver

Lors d’une réunion du comité consultatif sur les vaccins et les produits biologiques la semaine dernière, un panel d’experts de la FDA a discuté de l’évolution du coronavirus et des scénarios possibles concernant les futures variantes.

Les panélistes ont à cette occasion examiné les risques de nouvelles vagues vers l’automne et l’hiver prochains. Les scientifiques doivent d’ores et déjà se lancer dans la fabrication d’un vaccin qui permettra de lutter contre les nouveaux variants qui pourront apparaître à ce moment-là.

Il est à noter que les fabricants de vaccins ont déjà anticipé les choses. De nouveaux vaccins multivalents ou combinés, ceux qui peuvent induire des anticorps contre plusieurs souches du virus, ont été créés et les études concernant leur efficacité et leur sécurité ont déjà débuté.

Apparition de nouveaux variants transmissibles issus d’Omicron

En effet, c’est le scénario probable d’après les scientifiques. Selon le biostatisticien et professeur au Fred Hutchinson Cancer Center, Trevor Bedford, il est « peu probable que le Covid-19 ralentisse de sitôt ». Il mise plutôt sur l’apparition d’un variant, un descendant d’Omicron.

Si c’est le cas, les vagues automnale et hivernale seront moins virulentes puisqu’une ramification d’Omicron ne provoquera qu’une maladie bénigne. En revanche, en cas d’apparition d’une souche plus grave comme Delta, la situation sera plus délicate.

Trevor Bedford  a fait remarquer qu’a l’automne 2021, Delta était la souche dominante. En l’espace de quelques semaines, Omicron est apparue et l’a dépassée. Bedford estime qu’environ la moitié de la population américaine a été infectée par Omicron en l’espace de 10 semaines seulement.

Pour le moment, on ne peut pas définir le risque qu’un tel évènement puisse se produire. Toutefois, selon les experts, grâce à l’existence des antiviraux et à la vaccination, le taux de décès sera plus faible.

De son côté, comme à son habitude, l’OMS qui est championne dans l’orchestration de la peur a déjà mis en garde sur un scénario du pire. Il redoute « un virus plus virulent et hautement transmissible. Face à cette nouvelle menace, la protection des populations, grâce à une précédente vaccination ou une infection contre les formes sévères de la maladie ou le décès va se réduire rapidement“.

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL
13 Shares:
5 commentaires
  1. Je ne vois pas l’intérêt de cet article. Bobard, bobard… La FDA n’a aucune crédibilité sur le plan scientifique. Elle ne fait que vendre le vaccin pour lutter contre le Covid. D’ailleurs on peut se demander quel est l’intérêt d’un vaccin pour un virus qui perd de plus en plus en virulence pour se terminer en rhume. Au fait combien de morts pour Omicron? Si les chiffres ne sont pas truqués comme cela a été le cas lors de la première vague épidémique en 2020.

    1. Tout à fait d’accord
      Article superficiel qui rapporte l’opinion des seuls « experts » FDA qui ont montré leur nullité et corruption. L’objectif de l’opinion FDA est de faire vendre du vaccin
      Une opinion pertinente serait celle de Raoult, Peronne, McCullough, Malone, et autres de ce niveau ; mais à ce niveau ils savent que c’est du Nostradamus de prétendre prédire…
      Je ne comprends pas que le CDS diffusé ce genre d’info digne de BFM, du monde et de Libe
      Daniel

      1. Se rappeler d’une phrase d’Eric: « ces gens-là ne prédisent pas, ils planifient.»
        Et souvent, cette planification a lieu d’abord dans nos cerveaux! Ainsi pouvons-nous ensuite prendre pour du réel ce sui n’est qu’une réalité virtuelle. C’est bien ce que nous avons vécu avec le narratif des faux diagnostics, des faux chiffres, des hôpitaux débordés… (je ne dis pas qu’il n’y a pas eu d’épidémie, il s’agit ici de la perception que nous en avons eu).
        Pour compléter cet article, un document de la BRI prévoit que le cirque pandémique va durer jusqu’en 2025…

  2. FOUTAISE car poser la question c’est déjà y répondre ! Les Assassinés en Ehpad et Hôpitaux pourraient vous en parler de cette LOI RIVOTRIL appliquées sans émotion et immédiatement ! Allons QUI en parlera un jour de cette HONTE bien française, de cet emmerdeur qui AGIT et IMPOSE !!
    Après sa victoire assurée ( Dominion etc. ) nous serons obligés d’être piquouzé ! Les français accepteront-ils cela en lui accordant 5 ans de plus ? DESOLATION !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer