Virginie Joron : “Le passeport vaccinal était prévu dès 2019”

Virginie Joron est bien connue pour ses positions hostiles à la dictature sanitaire instaurée par la Commission Européenne. Elle nous alerte sur le retour du passeport vaccinal décidé par les instances européennes... et elle en profite pour nous faire de multiples révélations sur les coulisses d'une stratégie liberticide menée à Bruxelles. Une interview à ne manquer sous aucun prétexte.

Cette interview est essentielle, puisqu’elle décrypte une annonce passée quasiment inaperçue en France sur le retour du passe vaccinal et de la vaccination obligatoire. 

Elle en profite pour nous faire de nombreuses révélations sur le sujet, notamment sur les coulisses bruxelloises jamais évoquées en France. 

Nous reviendrons bien entendu très attentivement sur ces sujets, sur lequel nous vous alertons depuis plusieurs jours, en pronant le recours à la sécession, notamment avec l’association Rester libre !

Ne manquez pas, par ailleurs, notre papier du jour consacré à la stratégie liberticide de la Commission Européenne. 

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL
264 Shares:
7 commentaires
  1. C’est foutu !

    On serai aux US, on peut vivre en mode Amish.

    En France, même en campagne, comment faîtes-vous ?

    Entre la taxe foncière, le tout-à-l’égout obligatoire, l’obligation de déclarer ses armes, ses poules, son puit ….. et des voisins cons comme des manches, qui vous balancent au moindre problème !

    Il faut effectivement faire sécession.

    Mais nous aurons besoin de vrai/faux pass’, pour se laisser un peu de temps.

    La solution viendra certainement des us : https://resistance-mondiale.com/articles-2

    Mais cela risque de prendre du temps ……

    1. Je me réponds à moi-même:

      “Mais nous aurons besoin de vrai/faux pass’, pour se laisser un peu de temps.”

      Ou se barrer, soit dans un pays de l’Est, avec le risque de guerre et de l’intransigeance de Ursula ou en Afrique ….

  2. Les injections comme outil de totalitarisme, il fallait y penser. En les appelant “vaccins” pur faire croire à un objectif bienveillant.
    Diabolique.
    Le reste est asservi à cette politique: l’épidémie qualifiée de pandémie, et tous les mensonges qui ont suivi.
    Il faut inverser la chaîne des causalités: les conséquences de ce feuilleton Covid révèlent les objectifs de la ploutocratie européiste.

  3. Un grand merci Eric pour cette interview aussi éclairante qu’instructive !!!
    Une interview hebdomadaire de cette courageuse députée européenne ne serait pas de trop, tant il y a d’horreurs et de monstruosités en préparation dans cette Union Euronazie…

  4. Pour la Roumanie et la Bulgarie, les deux plus “mauvais éleves” de l’Europe en matière de vaccination, il n’y a pas que la peur des méthodes communistes qui les éloigne de la vaccination de masse, il y a aussi le rôle fondamental des élites religieuses orthodoxes bien plus ouvertement opposées à la vaccination que nos élites catholiques…

    Répondre moderated
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer